Cyclisme

Giro – étape 3 : le numéro de Van den Hoorn

Parti dans l’échappée matinale, Taco Van den Hoorn réalise un numéro pour s’imposer en solitaire sur la 3e étape du Tour d’Italie. Le coureur d’Intermarché-Wanty Gobert Matériaux a lâché tous ses compagnons du jour et a résisté au retour du peloton. Filippo Ganna conserve son maillot rose sans grande difficulté.

Après l’étape remportée par Tim Merlier au sprint, les coureurs prennent la route de Canale pour 190 km de course. Un début d’étape très plat mais un final explosif avec notamment la montée de Guarene, à 15 km de l’arrivée, avec des pentes pouvant atteindre 10 %. La victoire est pour un costaud, certains sprinteurs devraient être trop juste pour passer. Il pleut au départ à Biella mais la température reste tempérée avec 18 degrés.

Profil étape 3 – RCS

Dès le départ, sept coureurs s’échappent à l’avant : Alexis Gougeard, Samuele Zoccarato, Samuele Rivi, Simon Pellaud, Vincenzo Albanese (maillot bleu), Lars van den Berg et Taco Van den Hoorn. Ils seront très vite rejoints par le jeune Andrii Ponomar (18 ans) parti en contre. Derrière ce sont les Bora-Hansgrohe de Peter Sagan qui emmènent le peloton. Le Slovaque est l’un des grands favoris pour cette étape. À 69 km de l’arrivée, c’est la surprise ! Caleb Ewan est lâché dans les premières pentes de Piancanelli. Après son beau numéro sur Milan – San Remo il y a quelques mois, l’Australien pouvait espérer mieux aujourd’hui. Bora continue de rouler pendant qu’à l’arrière, Manuel Belleti chute. Dans l’ascension de Castino, Tim Merlier et Dylan Groenewegen sont à leur tour lâchés. Le maillot cyclamen ne jouera pas la victoire aujourd’hui. Devant, le jeune Ponomar ne suit pas la cadence de ses sept compagnons d’échappée qui ne comptent plus que 1 min 50 d’avance sur le peloton.

La résistance de Taco van den Hoorn

L’écrémage de Bora continue. À 38 km de l’arrivée, Giacomo Nizzolo ne suit pas le rythme effréné de la formation allemande. Samuel Rivi est à son tour récupéré par le peloton. Les fuyards ne sont que six devant et ne comptent plus que 1 min 15 d’avance. Alexis Gougeard lâche à son tour devant, alors que Vincenzo Albanese a conforté son avance au classement du maillot bleu. L’Italien finira la journée avec 16 points, soit 10 de plus que Simon Pellaud. Bora met le peloton en file indienne à l’approche de Guarene. La formation Ineos se replace avec Egan Bernal et la maillot rose Filippo Ganna. Un trio s’isole devant : Simon Pellaud, Samuele Zoccarato et Taco van den Hoorn comptent une cinquantaine de secondes sur le peloton à 16 km de l’arrivée. À l’arrière c’est Tony Gallopin qui lance les hostilités ; le Français est suivi par Giulio Ciccone. Le duo creuse un écart avec le groupe maillot rose et s’engage dans la descente. Devant, les hommes de tête ne craquent pas et possèdent toujours 40 secondes d’avance sur le peloton et 30 sur le duo Gallopin – Ciccone. Taco van den Hoorn lâche Simon Pellaud et s’engage dans un contre-la-montre de 8 km. Le Néerlandais d’Intermarché-Wanty Gobert Matériaux a repris 20 secondes au groupe maillot rose et compte 1 min d’avance. Le duo Gallopin- Ciccone est repris par le peloton à 2 km de l’arrivée par un groupe mené par les UAE de Fernando Gaviria. Dans le dernier kilomètre, la meute est en chasse derrière mais il n’y a rien à faire, Taco van den Hoorn était trop fort aujourd’hui. David Cimolai règle le sprint du peloton devant Peter Sagan.

Au prix d’un énorme effort, Taco van den Hoorn s’impose. Le Néerlandais a tout donné, au prix d’une très belle partie de manivelle il remporte sa première victoire sur un grand tour. Filippo Ganna conserve son maillot rose sans réel souci. 

Crédit photo : Intermarché-Wanty Gobert Matériaux 
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire