Giro – Etape 8 : Alex Dowsett s’impose en solitaire à Vieste

0
Crédit photo : Yuzuru SUNADA (Cycling Weekly)
Ligue 1

Dans cette huitième étape du Giro 2020 entre Giovinazzo et Vieste, Alex Dowsett (Israel Start-Up Nation) s’est imposé au terme des 200 kilomètres de course. Salvatore Puccio (Ineos) prend la deuxième place, Matthew Holmes (Lotto-Soudal) la troisième. Au classement général, le Portugais Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) reste leader.

 

Six hommes à l’avant

A noter que cinq coureurs manquaient à l’appel ce matin au départ de Giovinazzo. En effet, Tony Gallopin (AG2R), Patrick Gamper (Bora Hansgrohe), Sean Bennett (Education First), Simon Yates et Edoardo Affini (Mitchelton Scott) n’ont pas pris le départ de cette huitième étape.

Dans les premiers kilomètres, quelques coureurs tentent de sortir du peloton, sans réussite. C’est après trente kilomètres parcourus que six hommes se détachent à l’avant. En effet, Simone Ravanelli (Androni Giocattoli-Sidermec), Joey Rosskopf (CCC), Matthias Brandle, Alex Dowsett (Israel Start-Up Nation), Matthew Holmes (Lotto-Soudal) et Salvatore Puccio (Ineos) creusent peu à peu l’écart. Celui-ci dépasse même les dix minutes à 105 kilomètres de l’arrivée. Les hommes de tête ne se disputent pas le sprint intermédiaire. Dans le peloton, Arnaud Démare (Groupama-FDJ), vainqueur la veille, prend le meilleur sur Peter Sagan (Bora) et conforte légèrement son maillot Cyclamen.

 

Accélération de l’équipe Trek-Segafredo

Au sommet du Monte Sant’Angelo (catégorie 2), Matthew Holmes passe en tête. Dans le peloton, Ben Gastauer (AG2R) est contraint à l’abandon à la suite d’une chute. A 75 kilomètres de l’arrivée, Jakob Fuglsang, leader de l’équipe Astana, est distancé après une crevaison. L’équipe Trek-Segafredo en profite pour accélérer en tête de peloton. Les coéquipiers de Vincenzo Nibali ont pour objectif de distancer Fuglsang, l’un des principaux concurrents au classement général. Conséquence : l’échappée perd du terrain, avec un écart qui repasse sous la barre des huit minutes à 69 kilomètres de l’arrivée.

Mais quelques kilomètres plus loin, Fuglsang réintègre le peloton, qui cesse donc d’accélérer. Cela permet aux hommes de tête de reprendre de l’air. Les kilomètres passent et l’écart entre l’échappée et le peloton repasse au-dessus de la barre des dix minutes. On se dirige donc vers une victoire d’étape pour l’un des six échappés.

 

Victoire pour Alex Dowsett

A trente kilomètres de l’arrivée, Alex Dowsett passe à l’offensive, suivi par Salvatore Puccio. Les deux hommes sont rapidement repris par le reste du groupe de tête. Puccio tente de partir six kilomètres plus loin, suivi par Holmes et Rosskopf. Le trio est repris à 18 kilomètres de l’arrivée, puis Alex Dowsett tente de nouveau de s’échapper. Le rouleur britannique parvient cette fois à creuser un écart avec le reste du groupe. Son avance s’accentue peu à peu, alors que le groupe de poursuivants ne s’entend pas. Holmes, Rosskopf et Puccio se détachent et tentent de revenir sur l’homme de tête. Mais Dowsett ne sera pas repris et va décrocher la première victoire de son équipe sur un Grand Tour. Salvatore Puccio et Matthew Holmes complètent le podium.

 

Les classements :

Classement de l’étape :

Classement général :

Classement par points :

Classement de meilleur grimpeur :

Classement de meilleur jeune :

 

Crédit photo : Procyclingstats

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here