Rugby

Gonzalo Quesada : “Une grande équipe se construit à partir d’un groupe solidaire”

Champion de France avec le Stade français Paris en 2015 après d’une fin d’exercice homérique, Gonzalo Quesada ne refuserait pas un destin similaire pour les siens cette saison. Rencontre du week-end, recrutement, ambitions futures, le technicien parisien s’est livré au jeu des questions/réponses ce jeudi, en conférence de presse.

 

Bonjour Gonzalo. Après trois victoires consécutives, c’est au tour de Montpellier de se dresser sur votre route ce week-end. À quel type de match vous attendez-vous face aux Cistes ?

Gonzalo Quesada : Montpellier a un groupe de qualité. Cela reste une équipe solide ; une des meilleures défenses du championnat récemment. On s’attend à jouer une équipe en confiance, qui plus est avec des conditions de jeu difficiles puisque de la pluie est prévue samedi. On sait que les 23 qui seront sur leur feuille de match voudront se montrer avant leur finale (de Challenge Cup), le week-end d’après.

 

Quel bilan faites-vous de votre saison jusqu’ici ?

GQ : Je pense qu’on a fait une bonne saison. On est en pleine construction d’un projet d’équipe. Il y a un projet de jeu sur lequel on a de plus en plus de certitudes. Cela commence à se voir. Une grande équipe se construit à partir d’un groupe solidaire. Que cela soit dans des secteurs comme la conquête ou la gestion nos rencontres, on a fait beaucoup de progrès ces dernières semaines. Je trouve qu’on fait preuve de bien plus de maîtrise. Le groupe est convaincu de ce qu’on fait. Il y a un bel état d’esprit au sein de l’équipe.

 

Que pouvez-vous nous dire des recrues qui viennent d’être annoncées pour la saison prochaine ?

GQ : On veut avoir un effectif plus étoffé l’année prochaine, surtout si on est amené à jouer la Champions Cup. On va perdre des joueurs comme Stéphane Clément, Sami Mavinga, Pablo Matera ou même Jonathan Danty, au centre. Pour les remplacer numériquement, on a procédé à un recrutement de qualité, avec des joueurs confirmés. Concernant le poste de centre, outre Ngani Laumape, on pourra compter sur Harry Glover, qui est un joueur très polyvalent, pouvant jouer aussi bien à ce poste qu’à l’aile. Il devrait faire les JO, et risque de prendre quelques semaines pour s’acclimater lorsqu’il arrivera à Paris.

 

Le recrutement est-il terminé ? D’autres joueurs ou membres du staff pourraient-ils vous rejoindre ?

GQ : Les joueurs qui viennent d’être annoncés sont des joueurs qui avaient déjà signé depuis quelques temps. En ce qui concerne la suite des opérations, on a des contacts à droite à gauche, mais il n’est pas prévu qu’on signe de nouvelles individualités à court terme. Lester Etien risque de rater le début de la saison en raison de sa blessure (rupture du tendon d’Achille). Par conséquent, on se pose la question de savoir si on va prendre un joker médical. Au niveau du staff, on aimerait l’étoffer pour prolonger le très bon travail entrepris par Julien Arias et Laurent Sempéré. Je suis très heureux de travailler avec eux. On souhaiterait avoir un entraîneur en plus. Il n’y a rien de fait pour l’instant. C’est un poste très important, et on fera attention à trouver le profil idéal avant de se décider.

 

Que pensez-vous des dispositions prises par la Ligue Nationale de Rugby ces derniers jours pour encadrer la fin du championnat ?

GQ : C’est très difficile de se projeter dans le contexte dans lequel on évolue. On a eu pas mal de blessés cette année. On va d’abord préparer le match de Montpellier, et après on verra où on en est au niveau du classement. Tout ce qu’on sait, c’est que si on perd contre Montpellier, notre saison s’arrête, en quelque sorte.

 

Crédit photo : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire