Formule 1

GP F1 Émilie-Romagne : Les déclarations des pilotes

F1

Le Grand Prix F1 d'Émilie-Romagne de dimanche a donné une toute nouvelle tournure à la saison 2022 de F1, après que tout a mal tourné pour Ferrari sur le sol de l'équipe – tout un revirement par rapport à leur joie en Australie. Découvrez les déclarations des pilotes après le dernier Grand Prix de F1.

Red Bull reprend les reines de la F1

Verstappen a pris un bien meilleur départ aujourd'hui, alors que Perez s'est aussi brillamment élancé. Ces deux-là ont fait la course en ligne droite en tête, Verstappen n'a jamais été inquiété et a maximisé son week-end avec la première place du Sprint, la première place de la course de F1 et le point de bonus pour le meilleur tour. Perez a eu un après-midi plus difficile, avec Leclerc à ses trousses pendant la majeure partie de la course. Mais le Mexicain a été capable d'extraire du rythme de sa voiture quand il le fallait, ce qui, allié à une bonne gestion des pneus, lui a permis de décrocher un nouveau podium en F1.

Max Verstappen, 1er

“Avoir un week-end comme celui-ci pour nous deux avec un un-deux pour l'équipe est tout simplement incroyable. C'était un très beau dimanche ! Tout aujourd'hui a été bien exécuté, en entrant dans le week-end, je ne m'attendais pas à ce que ce soit comme ça. C'était plus ou moins un week-end parfait, tout s'est bien passé pour nous et nous allons bien sûr profiter de cette journée. J'ai marqué le maximum de points ce week-end et nous pouvons être très fiers de cela en tant qu'équipe, c'est un grand encouragement. Aujourd'hui, il s'agissait de juger les conditions, de prendre les bonnes décisions et de rester très concentré et je pense que nous l'avons très bien fait. Nous devons rester concentrés et nous savons qu'à la prochaine course, nous devrons être à nouveau là-haut et continuer sur cette lancée.”

Sergio Perez, 2ème

“C'était une course difficile mais agréable. La règle numéro un dans ces conditions est de finir. C'était difficile parce que dans ces conditions, il est facile de faire une erreur et de se tromper, mais nous avons réussi à faire une course propre et à rester en dehors des problèmes, ce qui était assez important. J'ai pris un bon départ et le redémarrage était bon aussi, puis je pense que l'équipe a fait du bon travail avec la stratégie sur le terrain. Sur les intermédiaires, je pensais vraiment économiser les pneus mais la dégradation était élevée et Charles était vraiment rapide vers la fin de ce relais, donc j'étais content de le garder derrière. La course a été assez intense avec Charles, il était toujours à portée d'undercut et quand nous pensions l'avoir sous contrôle, il a boxé et nous a rendu les choses beaucoup plus difficiles. Nous poussions tous les deux avec des pneus froids et, pour être honnête avec Charles, il était facile de faire des erreurs. Nous avons eu un début de saison difficile avec des problèmes de fiabilité et des abandons, il était donc très important que nous rentrions à la maison aujourd'hui – c'est un excellent résultat pour l'équipe.”

McLaren confirme

Norris a pris un départ exceptionnel, devançant Leclerc et se classant troisième avant que la Ferrari ne se reprenne. A partir de là, la quatrième place semblait assurée car il a fait une course relativement solitaire, avant d'hériter d'un podium en fin de course lorsque le pilote Ferrari a commis une erreur. Quant à Ricciardo, son contact avec Sainz au départ et son passage dans les graviers l'ont relégué à l'arrière du peloton. N'ayant rien à perdre, il a été le premier à passer aux slicks mais n'a pas pu progresser aujourd'hui.

Lando Norris, 3ème

“P3, quel résultat ! Nous ne nous attendions certainement pas à cela en arrivant ce week-end, donc je suis heureux de repartir avec un podium. Ce fut un week-end délicat, mais l'équipe a bien récupéré pour me mettre dans une bonne position pour la course d'aujourd'hui. J'ai pris un bon départ et j'ai géré mes pneus jusqu'à la fin. À ce moment-là, nous étions sur la voie d'une P4, ce qui aurait été un excellent résultat. Nous avons eu un peu de chance avec les problèmes à venir, mais nous avons fait ce que nous devions faire pour être en position de saisir cette opportunité. Un excellent travail de l'équipe sur la piste et à l'usine, de bons arrêts aux stands et un excellent résultat. En route pour Miami !”

Daniel Ricciardo, 18ème

“C'est un excellent résultat pour Lando ! Cependant, c'était un de ces dimanches pour moi malheureusement. Au premier virage, j'ai cru que j'avais été touché mais c'est en fait moi qui ai heurté le bord du trottoir. J'ai ensuite glissé et je suis rentré dans Carlos [Sainz], avant d'être heurté par Bottas. Nous avons eu quelques dégâts et nous avons lutté pour le reste de la course. C'est douloureux et ce n'est jamais agréable d'être impliqué dans des incidents. Il n'y a pas grand chose de plus à dire. Juste un de ces dimanches. Nous allons célébrer le podium de Lando et apprendre ce que nous pouvons en allant à Miami.”

Mercedes, un week-end mitigé

Russell a fait un départ brillant, passant de la 11e place sur la grille à la 6e place, ce qui a fait sa course. Il a pu se débarrasser de Magnussen pour prendre la cinquième place et a gagné une place après le tête-à-queue de Leclerc. Mais tout n'a pas été simple pour lui, Bottas l'a poussé très fort dans les derniers instants et Russell a défendu avec acharnement pour s'accrocher. Quant à Hamilton, il a reculé au départ et commençait à peine à récupérer lorsqu'il a été appelé dans les stands pour des pneus slick. Il a eu la malchance de perdre du temps lorsque Ocon a été libéré sur son chemin, puis il est retombé encore plus bas après avoir eu du mal à faire chauffer les pneus. Il s'est retrouvé derrière Gasly, et malgré plusieurs tentatives, il n'a pas réussi à passer.

Lewis Hamilton, 13ème

“C'était un week-end à oublier, c'est sûr. Derrière Gasly, nous avions tous les deux le DRS donc il était impossible de doubler, et j'ai perdu quelques places lors du pit stop. Ce week-end, tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné. On vit et on apprend, et il n'y a pas grand-chose d'autre à dire. Je vais continuer à travailler aussi dur que possible pour essayer de remonter la pente, d'une manière ou d'une autre. J'espère un meilleur week-end à Miami, ce sera difficile mais je vais essayer de me mettre dans un état d'esprit positif pour le prochain.”

George Russell, 4ème

” Je suis relativement content de maximiser les points disponibles ce week-end. Savoir si nous tirons le maximum de la voiture est une autre histoire et je pense que les choses ont légèrement tourné en notre faveur avec ces quatre premières courses. Je suis vraiment heureux de cette P4, mais si nous voulons maintenir cette position dans le championnat, nous devons trouver plus de rythme. Nous avons ces limitations générales avec la voiture, avec le rebondissement, et nous savons que nous avons du mal avec le réchauffement des pneus et c'est le week-end de course le plus froid que nous ayons eu de loin cette année. Je pense que c'est un peu une tendance depuis Bahreïn, nous sommes progressivement devenus un peu plus lents en qualification, et je pense que c'est parce que Bahreïn est le plus chaud que nous ayons connu, donc il n'y avait pas de problème avec le réchauffement des pneus. Ensuite, nous voulons aller à Jeddah, et il faisait toujours aussi chaud, mais la piste était un peu plus lisse. Melbourne, un peu plus frais. Ici, très froid. Et c'est à ce moment-là que vous voyez les McLaren, les Alpine et les Haase s'imposer mais lutter un peu plus en course. Nous devons trouver un meilleur compromis parce que nous avons eu de la chance aujourd'hui, nous avons eu un résultat décent, mais finalement, nous sommes partis beaucoup trop bas sur la grille.”

Ferrari, la dure loi de la F1

Sainz a pris un mauvais départ en F1, et s'est retrouvé côte à côte avec Ricciardo. La McLaren était d'abord en tête, mais Sainz a essayé de faire un mouvement pour rester à l'extérieur. Il peut s'estimer malchanceux car la McLaren a pris le large dans les conditions glissantes, faisant partir la Ferrari en tête-à-queue et échouant Sainz dans les graviers dans un incident de course. Leclerc a donc repris le volant, mais il a été battu par Perez au départ. Poussant la Red Bull jusqu'au bout, le Monégasque a pris trop de galets en fin de course en essayant de rester dans la zone DRS de Perez, et est parti en tête-à-queue dans les barrières. Un arrêt supplémentaire pour un nouvel aileron avant l'a relégué à la neuvième place, et il a bien fait de récupérer quelques places lors d'une journée très délicate en F1.

Charles Leclerc, 6ème

“Ce fut une course très délicate. La troisième place était le meilleur résultat que nous aurions pu obtenir aujourd'hui, car nos concurrents étaient très forts. J'ai eu du mal avec les pneus tendres mais quand j'ai vu une opportunité de dépasser Perez pour la deuxième place, je l'ai saisie, en poussant un peu trop, alors que j'aurais dû rester sur place pour assurer ces points. Nous allons analyser toutes les données et revenir plus forts.”

Carlos Sainz, DNF

“Ce fut une journée malchanceuse. J'ai bien freiné dans le virage 1, laissant assez d'espace sur ma gauche, mais malheureusement Daniel (Ricciardo) a un peu perdu le contrôle de sa voiture et m'a percuté par l'arrière, me projetant en tête-à-queue et dans les graviers. C'est vraiment dommage parce que nous étions prêts à faire une bonne course, mais je n'aurais rien pu faire de différent à ce moment-là pour l'éviter. C'est dur à encaisser, car aujourd'hui je voulais faire une bonne course devant nos fans. Au cours des deux dernières courses, les choses ne se sont pas passées comme nous le voulions, mais je reste confiant et je pense que nous pouvons renverser la situation. Il y a beaucoup de courses devant nous et vous pouvez être sûrs que nous allons continuer à pousser. En route pour Miami.”

À lire aussi : La F1 et les Italiens, l’histoire d’un mariage

Dernières publications

En haut