Grand Prix E3 2014 – Peter Sagan gagne à Harelbeke

0
Ligue 1

La 57e édition du Grand Prix E3 a eu lieu le 28 mars 2014 avec au menu 212 kilomètres et 17 monts Flandriens à 10 jours du Tour des Flandres. Les favoris étaient Fabian Cancellara, Peter Sagan, Greg Van Avermaet, Tom Boonen et Niki Terpstra.

D’abord, cinq échappées (Daniel, Sénéchal, Cousin, Thomson et De Vreese) ont ouvert la route. Après avoir obtenu une belle avance, le passage dans les monts a vu ce matelas diminué.

Ensuite, les équipes Lotto Belisol, Trek Sky et Omega Pharma ont roulé derrière les attquants du jour.

Par la suite, Fabian Cancellara (Trek) a connu un ennui mécanique à plus de 40 kilomètres du terme. Le Suisse est revenu sur le peloton d’une trentaine de coureurs. Mais étant mal placé au pied du mont suivant, Cancellara était dans un peloton de retardataire après le 14e mont.

Dans le Poterberg, Vanmarcke a accéléré pour réduire un peu plus ce peloton. Tandis que devant, trois coureurs se sont détachés (Sénéchal, Cousin et De Vreese).

Ensuite, dans le Vieux Quaremont, le trio de tête est repris par un petit groupe emmené par Geraint Thomas, John Degenkolb et Niki Terpstra. Sagan et Vandenbergh ont fait la jonction à l’avant peu après. Dans un deuxième échelon, Cancelarra avec Boonen et Devolder a repris un groupe de chasse. Le champion de Belgique a fait des gros efforts pour son leader Helvétique.

Sagan a attaqué à 26 kilomètres de la ligne, dans l’avant-dernière montée du jour, le Karnemelkbeek. Sagan est accompagné du lauréat d’À travers la Flandres, deux Omega-Quick Step Tersptra, Thomas (Sky). Degenkolb n’a pas pu suivre. Tandis que Greg van Avermaet (BMC) a tenté de faire la jonction mais il a été neutralisé par Stybar. Cependant, Degenkolb et les autres largués sont avalés par le groupe de chasse.

Puis, les deux groupes se sont livrés une belle bagarre avec un Cancellara intenable. Mais, le 2e de Milan-San Remo a toujours eu des coureurs dans le porte-bagage.

Le Néerlandais a bien tenté sa chance peu avant la flamme rouge mais Peter Sagan a veillé au grain. Vandenbergh a fait de même à 500 mètres de la ligne mais Thomas a sauté dans sa roue.

Finalement, le leader Slovaque de la Cannondale s’est imposé au sprint facilement à Harelbeke devant ses compagnons d’échappée, le Néerlandais Niki Terpstra, le Britannique Geraint Thomas et le Belge Stijn Vandenbergh.

Tony Gallopin (Lotto) a terminé une très bonne 6e place derrière Sep Vanmarcke (Belkin). Ces deux derniers coureurs sont sortis du groupe de chasse dans le dernier kilomètre. Borut Božič (Garmin-Sharp) a réglé le sprint à 1’19”.

Peter Sagan terminera troisième de Gand-Wevelgem avant de gagner une étape des Trois Jours de La Panne. Malheureusement, il passera à côté de son Ronde, en finissant 16e, et de son Paris-Roubaix en terminant sixième place. 

Photo : RTBF

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here