Ligue 1

Houllier et l’OL : un lion ne meurt jamais

“Avec la disparition de Gérard Houllier, le monde du foot perd une légende, l’Olympique Lyonnais perd un ami.” La phrase, tweetée ce matin par le compte officiel de l'Olympique Lyonnais, est pleine de sens. Entraîneur emblématique de l'Olympique Lyonnais puis bras droit et ami de Jean-Michel Aulas ces dernières années, Houllier a marqué pleinement le club du Rhône de son empreinte. Joueurs, dirigeants, supporters, nombreuses sont les personnes à avoir souhaité lui rendre un dernier hommage, mérité au vu de l'ensemble de sa carrière à Lyon. 

L'Europe ou rien

À son arrivée en 2005 à la tête de l'Olympique Lyonnais, Houllier succède à Le Guen, qui a une nouvelle fois conduit Lyon vers un titre national, le 5e de suite. De son côté, l'ancien de Liverpool a observé une année sabbatique, n'entraînant aucun club après son éviction de la tête des Reds. À Lyon, il retrouve donc un banc dans son championnat national. En deux saisons, il arrive à remporter deux nouveaux championnats de France, deux Trophées des Champions, échouant seulement en finale de Coupe de la Ligue en 2007 face à Bordeaux, puni par un but d'Henrique à la 88e.

Surtout, il parvient à accéder aux quarts de finale de la Ligue des Champions lors de son édition 2005-2006. Dans un groupe composé de Rosenborg, de l'Olympiakos et du Real Madrid, Lyon s'extirpe en 1e place de son groupe. À la faveur d'un 3-0 à Gerland face aux Galactiques, l'OL signe l'une de ses plus belles performances européennes. En huitièmes de finale, les Rhodaniens s'imposent face au PSV Eindhoven, avant de finalement chuter contre l'AC Milan. L'année d'après est moins glorieuse, avec une élimination face à l'AS Roma d'un intenable Mancini. C'est la dernière campagne européenne d'Houllier, qui quitte le club à l'issu de la saison, pour “raisons personnelles”.

Au-delà des résultats, Houllier aura proposé un jeu agréable (bien aidé par un effectif pléthorique), marquant de son empreinte la tête et le coeur des Lyonnais. Juninho, qu'il entraînait à l'époque, lui a d'ailleurs rendu un vibrant hommage. Proche de son coach, ils œuvraient désormais main dans la main pour le renouveau de Lyon.

Conseiller et ami de Lyon

Après divers projets à travers le globe, Gérard Houllier pose de nouveau ses valises à Lyon en 2016, en tant que consultant externe pour Jean-Michel Aulas. Souvent aperçu dans le stade, proche du Président lyonnais, nombreuses sont les décisions à avoir porté sa marque. Au cours de ces 4 ans, il aura notamment favorisé l'arrivée de Juninho au club en tant que directeur sportif. Il aura aussi aidé au recrutements de certains joueurs, comme Memphis Depay. Ce dernier lui vouait une affection toute particulière, et n'a pas caché sa tristesse après l'annonce du décès de l'homme aux 69 victoires (comme un signe) avec Lyon.

Aujourd'hui, le club a multiplié les hommages à l'encontre de Houllier, que ce soit sur son site internet, sur Twitter, ou même au début de l'entraînement collectif du jour. Joueurs et membres du staff se sont réunis en cercle sur le pelouse du Groupama Training Center pour honorer une dernière fois la mémoire de celui qui a tant fait pour son club. Aulas, sûrement très touché, l'a bien résumé : “Gérard, tu étais notre ami, tu avais tous les talents et une immense bienveillance. Tu as fait grandir l’OL, toutes ses équipes, jeunes, féminines, masculines. Ta disparition laisse un grand vide, mais tu seras toujours à nos côtés. L’OL te doit tant, tu nous manques tellement“.

Enfin, nombreux sont les supporters à avoir manifesté leur tristesse, se remémorant aussi les meilleurs moments de son passage du côté de la capitale des Gaules. De son arrivée au club à son dernier match en 2007, nombreux sont les souvenirs heureux avec lui. Nombreux sont également les joueurs de grande renommée qu'il aura entraîné : de Coupet à Govou en passant par Müller, Réveillère, Abidal, Squillaci, Källström, Malouda, Wiltord, Carew…

Houllier a tant apporté à Lyon que l'Olympique Lyonnais lui sera éternellement redevable. Les deux prochains matchs de l'OL à domicile se joueront d'ailleurs en son honneur. Houllier était un homme droit, bon, passionné, une légende du sport français. L'année 2020, si cruelle avec ses héros, a décidé d'en rappeler encore un. 

Dernières publications

En haut