Foot US

Houston, a-t-on un problème ?

Houston Texans

Depuis maintenant plusieurs mois, les Houston Texans prennent des décisions que l’on pourrait qualifier d’étranges avec son effectif. Dans quelle direction va véritablement la franchise ? Les fans doivent-ils s’inquiéter pour le futur ? Analyse d’une franchise aux choix contestés.

Renforcer la ligne plus que tout autre chose

À l’orée de la saison 2019, Houston avait un sérieux problème : sa ligne offensive. Déjà plus ou moins solidifiée lors de la draft après un reach au 1er tour (Tytus Howard) et un pari un peu plus tard (Max Scharping), elle restait néanmoins une des plus faibles de la ligue. Classée parmi les pires de la ligue par Pro Football Focus avant le Week 1, elle se devait de se renforcer afin de ne pas mettre en danger son joyau Deshaun Watson. Houston a donc décidé de sacrifier une partie de son avenir en envoyant deux 1er tours et un 2e tour de draft à Miami contre Laremy Tunsil (et le receveur Kenny Stills).

Au final, la ligne a bel et bien progressé, notamment sur la protection contre la passe. Laremy Tunsil a fait énormément de bien sur le côté aveugle, tandis que Tytus Howard s’est peu à peu imposé à droite et que Max Scharping a un peu soulagé au poste de guard. La ligne termine 20e de la ligue toujours selon Pro Football Focus et une question se pose : était-ce suffisant ? La réponse est clairement négative. Deshaun Watson manque encore de temps pour lancer la balle et aucun jeu de course n’a réellement réussi à s’installer.

Des échanges douteux

Après une saison 2019 assez aboutie (demi-finale de conférence AFC), Houston a frappé fort sur le marché des transferts, mais peut-être pas dans le bon sens. En effet, la franchise a décidé de se séparer de Deandre Hopkins, son receveur n°1 et un des plus compétents de la ligue. Si la raison de cet échange peut se comprendre (Houston ne souhaitait pas lui offrir la prolongation à laquelle il pouvait prétendre), la contre-partie offerte par Arizona fait doucement rire : un 2e tour cette année, un 4e tour l’an prochain et le coureur David Johnson. Les Cardinals ont donc récupéré un des meilleurs receveurs de la ligue sans se débarrasser d’un 1er tour et en offrant un coureur ultra talentueux mais qui n’a jamais retrouvé le haut niveau après une blessure. Discutable ? Oui. Scandaleux ? Peut-être.

Néanmoins, Houston n’a pas souhaité attendre la prochaine Draft pour essayer de trouver un remplaçant à Hopkins et a monté un échange avec les Rams pour récupérer Brandin Cooks. Si l’échange est bien construit, une donnée interpelle toutefois : le salaire de Cooks. L’ancien receveur des Saints et des Patriots doit encore toucher une coquette somme lors des prochaines saisons, ce que la franchise semblait vouloir éviter en transférant Deandre Hopkins. Si les capacités du joueur ne sont pas remises en cause, il paraît toutefois ahurissant que Houston prennent des décisions aussi contradictoires.

Une saison 2020 qui s’annonce compliquée

Si l’on fait le point sur l’équipe juste avant la Draft, la situation est loin d’être parfaite. Les Houston Texans ont perdu leur receveur n°1 et ont compensé cette perte en signant Brandin Cooks et Randall Cobb. Le corps de receveur est dense mais manque cruellement d’un véritable n°1, ce qu’était Deandre Hopkins. Sur la ligne, malgré les progrès affichés, il faut encore solidifier la tranchée. Idem pour le poste de cornerback qui manque également d’un n°1 devant Lonnie Johnson, Bradley Roby ou encore Vernon Hargreaves. La draft aurait pu permettre de renforcer ces deux secteurs, mais Houston ne dispose pas de 1er tour cette saison. Il faudra donc attendre le 2e jour pour espérer réaliser de bonnes opérations.

Les Texans devront également espérer que l’équipe se solidifie assez rapidement et devienne encore plus compétitive dès cette saison. En effet, Houston a sacrifié une bonne partie de son avenir en montant de nombreux échanges. La Draft 2021 sera en effet compliquée pour la franchise qui ne dispose pour l’instant d’aucun choix lors des deux premiers tours ! Un pari sur le présent effectué par Houston qui espérera avoir fait les bons choix.

Les Houston Texans ont enchaîné les paris osés depuis plus d’un an, sacrifiant une partie de son futur pour renforcer certaines positions. Néanmoins, la franchise a adopté une position difficilement compréhensible en voulant éviter d’offrir de gros contrats tout en récupérant des joueurs comme Brandin Cooks ou David Johnson. Bill O’Brien a été énormément décrié dans les médias pour ses décisions et devra répondre aux critiques le plus vite possible.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dapibus Praesent Aliquam Aenean mi, Donec