Imaginons le mercato 2020/2021 de l’Olympique de Marseille

0
Ligue 1

Le mercato, cette période fascinante durant laquelle chaque supporter se projette à sa manière en imaginant le mercato idéal pour son club de cœur. Entre souhaits sur le plan sportif et réalité financière, il est difficile de viser juste. Aujourd’hui, nous allons essayer d’imaginer ce à quoi pourrait ressembler le mercato estival de l’Olympique de Marseille, à l’heure où le club est dans une situation financière délicate.

Première étape : vendre afin de ne pas être sanctionné 

Dans un premier temps, le mercato de Marseille va devoir commencer par des ventes pour respecter le fair-play financier. Le chantier s’annonce plus difficile que prévu. Avec la crise mondiale du Covid-19, les clubs ont perdu beaucoup d’argent et feront attention à ne pas surpayer les joueurs. La situation sportive du club est également un problème malgré la deuxième place acquise au terme de la saison. L’OM étant qualifié en Ligue des Champions, peu de joueurs veulent partir. Tous paraissent motivés pour jouer la prestigieuse compétition sous les couleurs marseillaises.

Les départs

Saïf-Eddine Khaoui

Recruté à Tours pour venir étoffer l’effectif, Khaoui n’a jamais réussi à être performant pour s’imposer à l’OM. Le gaucher est estimé à 2M€. Si les dirigeants reçoivent une offre à cette hauteur, ils n’hésiteront probablement pas à l’accepter.

Valère Germain

L’ancien Monégasque arrive indéniablement à la fin de son aventure avec l’OM. Rarement utilisé à son poste et souvent décrié par les supporters, il est difficile de voir comment Germain pourrait continuer. Marseille pourrait récupérer de l’argent sur un joueur qui devrait quand même garder une belle côte en France. De plus, l’attaquant émarge à 300.000 euros par mois, une économie non négligeable pour l’OM. Transfermarkt évalue le joueur à 4M€, mais Marseille pourrait en tirer un peu plus.

Maxime Lopez

Le minot est peut-être arrivé au bout avec son club formateur. Cette saison, il a très peu joué à cause des performances de Sanson et Rongier. Si l’OM veut recruter, il faudra vendre des joueurs bankables, Lopez en fait partie. Son style de jeu plaît en Espagne, où Séville pourrait se laisser tenter selon les dernières rumeurs. Sa valeur est de 12M€, Marseille pourrait faire grimper les enchères si plusieurs clubs se montrent intéressés.

Kévin Strootman

Le Néerlandais est certainement l’un des plus gros échecs de l’OM version McCourt, aussi bien financièrement, (25M€ pour 500.000€/mois) que sportivement. Il n’a jamais réussi à justifier de telles dépenses malgré son expérience au plus haut niveau avec la Roma et les Oranjes. Marseille va sûrement vendre son milieu de terrain afin de limiter les dégâts et récupérer un peu d’argent. Le joueur est estimé à 8M€.

Bouna Sarr

Malgré une progression exponentielle et un attachement sans faille à l’OM, un joueur comme Sarr pourrait être cédé. Le club doit vendre environ pour 60M€, ce qui signifie vendre des joueurs en forme. Évaluation Transfermarkt : 6.5M€. Il pourrait partir pour 10-15M€.

Les arrivées

Passons maintenant du côté du recrutement, qui s’annonce difficile malgré la qualification en C1. Ce n’est pas une surprise, l’OM va devoir être inventif lors de ce mercato car une fois de plus, les finances ne sont pas au beau fixe.

Phillip Max (latéral gauche)

Le défenseur allemand évolue à Augbsurg depuis 2015. Valeur sûre à ce poste en Bundesliga, il a le profil du latéral moderne. Rapide, porté vers l’avant mais surtout très adroit offensivement. Jouer la Ligue des Champions doit permettre à l’Olympique de Marseille d’attirer des joueurs de ce calibre lors du mercato, même si la concurrence s’annonce rude.

Jeremiah St. Juste (défenseur central)

Voilà une nouvelle idée en provenance d’Allemagne. St. Juste, le défenseur central de Mayence. Âgé de 23 ans, il a connu de très bonnes périodes mais aussi des blessures à répétition au sein du championnat allemand. Lui qui évolue dans une formation à la peine, pourrait être intéressé par un départ. Marseille n’a pas assez de profondeur dans ce secteur de jeu. Kamara étant définitivement passé au milieu de terrain, il ne reste que Caleta-Čar, Alvaro et le jeune Lucas Perrin. Estimé à 7M€, le jeune défenseur néerlandais serait une bonne pioche pour la rotation.

Michaël Cuisance

Décidément, la Bundesliga regorge de bonnes affaires. Le jeune milieu central de 20 ans étant barré par une énorme concurrence à Munich, pourrait se laisser tenter par un départ. Étant donné le potentiel du joueur, un prêt semble plus probable qu’un transfert. Le Bayern, en prêtant sa jeune pépite, lui permettra de s’aguerrir dans un club qui joue aussi la Ligue des Champions.

Aleix Vidal

Maintenant, traversons les Pyrénées pour aller piocher en Liga. Un nouveau joueur, à bas coût et polyvalent qui paraît être une bonne option pour l’OM. L’ancien Barcelonais peut évoluer sur tout le côté droit et donc remplacer à la fois Sakai et Thauvin, dans une saison qui s’annonce éprouvante pour le club olympien.

M’Baye Niang

Il est la seule rumeur concrète dans ce mercato olympien. L’attaquant sénégalais représente, de par sa polyvalence, une recrue de choix si l’OM peut s’aligner au tarif demandé par Rennes, c’est-à-dire au minimum 20M€.

Niang face à Sarr et Alvaro / Sunusport

Voilà nos idées pour le mercato de Marseille, en prenant en compte les restrictions économiques mais également l’attraction importante que représente la Ligue des Champions. Entre jeunesse et expérience, ces recrues pourraient faire du bien à l’OM. De plus, il y a de belles possibilités de plus-values, ce qui correspond donc au discours du président Eyraud qui a déclaré sur RMC vouloir faire du trading pour pérenniser le club.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here