Cyclisme

JO – Cyclisme : Richard Carapaz doré, David Gaudu 7e

Richard Carapaz

Sur la course en ligne de ces Jeux olympiques, Richard Carapaz décroche l’or après s’être échappé dans le final. Le coureur Equatorien devance Wout Van Aert et Tadej Pogačar. David Gaudu, premier français, termine septième.

Dès le départ de la course du jour, sept hommes prennent la fuite. Nicholas Dlamini (Afrique du Sud), Michael Kukrle (République tchèque), Juraj Sagan (Slovaquie), Eduard-Michael Grosu (Roumanie), Polychronis Tzortzakis (Grèce), Orluis Aular (Venezuela), Paul Daumont (Burkina Faso) sont en effet à l’avant et comptent jusqu’à près de 20 min d’avance sur le peloton.

Belgique et Slovénie pour contrôler l’échappée

À 156 km de l’arrivée, le Britannique Geraint Thomas est victime d’une chute, qui le poussera à l’abandon quelques dizaines de kilomètres plus loin. Dans le peloton, le Slovène Jan Tratnik (Slovénie) et le tenant du titre Greg Van Avermaet (Belgique) contrôlent le rythme. À l’avant, Eduard-Michael Grosu et Paul Daumont sont les premiers lâchés.

Alors qu’il reste moins de cent kilomètres à parcourir, quelques coureurs sont également décrochés dans le peloton. Rémi Cavagna (France), Alejandro Valverde et Omar Fraile (Espagne) sont en difficulté. À l’inverse, Giulio Ciccone (Italie) se montre très remuant mais Jan Tratnik veille toujours. Wilco Kelderman (Pays-Bas), Mauri Vansevenant et Remco Evenepoel (Belgique), Eddie Dunbar (Irlande) Damiano Caruso et Vincenzo Nibali (Italie) tentent leur chance à un peu plus de 50 km de l’arrivée.

L’or pour Carapaz

Mais toutes ces attaques sont vaines et ces hommes sont repris par un peloton emmené par les Français Benoît Cosnefroy et Kenny Elissonde. À 37 km de l’arrivée, c’est Tadej Pogačar (Slovénie), l’un des grands favoris du jour, qui tente de partir en solitaire mais est rapidement rejoint. 13 km plus loin, l’Américain Brandon McNulty et l’Equatorien Richard Carapaz trompent la vigilance d’un groupe où il ne reste plus qu’une dizaine de coureurs.

Le duo McNulty-Carapaz parvient à créer un écart devant les Van Aert, Kwiatkowski, Urán, Pogačar, Gaudu et autres Fuglsang. L’entente chez les poursuivants semble loin d’être optimale, ce qui profite au duo de tête. C’est à 6 km de l’arrivée que Richard Carapaz décide de partir seul. L’Equatorien s’en va décrocher le titre olympique. Derrière, malgré une tentative de David Gaudu et Rigoberto Urán, le podium se joue au sprint. À la photo-finish, Wout Van Aert prend l’argent devant Tadej Pogačar, en bronze.

Au terme d’une course très animée, Richard Carapaz décroche le titre olympique. Le grimpeur de 28 ans obtient ainsi la deuxième médaille d’or équatorienne dans l’histoire des Jeux olympiques. C’est d’ailleurs une première depuis 1996 et Jefferson Pérez. Côté Français, David Gaudu prend la septième place au sprint.

Crédit photo : ICON SPORT
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire