Compétitions internationales

JO – Football (F) : le Canada et la Suède se retrouveront en finale

Dans le tournoi olympique de football féminin, la Suède et le Canada ont obtenu leur ticket pour la finale. Les États-Unis et l’Australie, battus dans le dernier carré, se disputeront la médaille de bronze. C’est une finale inédite dans l’histoire des Jeux olympiques.

 

Le Canada surprend les États-Unis

Dans la première demi-finale de la journée, le Canada était opposé aux États-Unis. Pourtant favorites, les Américaines ont été surprises par de vaillantes Canadiennes sur le score de 1-0. Les joueuses de Vlatko Andonovski, emmenées par ses stars Alex Morgan ou Megan Rapinoe, ont manqué de réalisme devant le but malgré 10 frappes tentées. La gardienne canadienne Stephanie Labbe en est pour beaucoup, elle qui s’est montrée impassible sur sa ligne de but. Pour la gardienne américaine, la donne est différente puisqu’Alyssa Naeher est contrainte de céder sa place dès 30e minute. Adrianna Franch a donc disputé la dernière heure de jeu.

L’ouverture est venue en seconde période sur penalty. Sur une action qui semblait anodine, l’arbitre ukrainienne Kateryna Monzul est appelée par le VAR. En effet, on y distingue une faute de Tierna Davidson sur Deanne Rose dans la surface américaine. La jeune joueuse de Chelsea (23 ans) Jessie Fleming convertit cette opportunité. Les USA ne parviendront pas à revenir et le Canada accède à la finale olympique

 

La Suède l’emporte sur la plus petite des marges

Plus tard, dans la nuit tokyoïte, la Suède et l’Australie se faisaient face dans la deuxième demi-finale. Favorites, les Suédoises ont réalisé le minimum syndical en s’imposant 1-0 face à l’Australie. Les Scandinaves ont surpris leurs adversaires au retour des vestiaires, avec l’ouverture du score signée Fridolina Rolfö à la 46e minute. Les Australiennes ne parviennent pas à se montrer dangereuses devant les cages de Hedvig Lindahl, l’expérimentée gardienne de l’Atlético de Madrid. Samantha Kerr et ses coéquipières se sont vu refuser un but pour une position de hors-jeu, mais malgré une domination dans le 2e acte, le tableau d’affichage n’évoluera plus. Pire encore, les Australiennes vont finir à 10 avec l’expulsion de la Lyonnaise Ellie Carpenter dans le temps additionnel.

 

Malgré ses nombreuses stars, les Américaines devront battre l’Australie pour la médaille de bronze. La Suède compte bien prendre sa revanche dans cette compétition, elle qui s’était inclinée contre l’Allemagne en finale des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Crédit une : Twitter @USWNT

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire