Ligue 1

Johann Lepenant, la nouvelle pépite de l’Olympique Lyonnais

Lepenant

L'Olympique Lyonnais a fait des arrivées phares cet été avec Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso, mais c'est Johann Lepenant qui fait le plus de vagues depuis le début de la saison.

Lepenant est une arrivée quelque peu discrète du SM Caen, un milieu de terrain international français des jeunes qui est devenu un titulaire pour les Vikings en Ligue 2 BKT la saison dernière. Le jeune homme de 19 ans s'est directement intégré dans l'entrejeu lyonnais et a été titularisé lors des quatre matches de Ligue 1 Uber Eats cette saison, qui ont permis de récolter 10 des 12 points possibles.

L'histoire de Johann Lepenant

Lepenant est né le 22 octobre 2002 à Granville, la ville portuaire de Normandie où Christian Dior a également élu domicile. Si Monsieur Dior a ensuite établi un empire de la mode à Paris, Lepenant a toujours été plus enclin à orchestrer le jeu sur un terrain de football.

Il rejoint son père, entraîneur à l'US Granville, dans leur équipe locale à l'âge de six ans et est repéré et recruté par Caen à 14 ans. Il passe par toutes les catégories d'âge et fait ses débuts chez les seniors à 17 ans, devenant ainsi l'un des plus jeunes joueurs de l'histoire de Caen. Son frère cadet Tom est toujours là.

Pendant cette période, Lepenant est devenu un jeune international avec la France, et faisait partie de l'équipe comprenant Tanguy Nianzou et Arnaud Kalimuendo qui a terminé troisième à la Coupe du monde U-17 de la FIFA au Brésil en novembre 2019.

Son style de jeu

Lepenant est un petit milieu de terrain d'1m76, mais il compense largement son gabarit par sa ténacité et sa lecture rapide du jeu. Il s'épanouit des deux côtés du ballon, le récupérant avec facilité avant de le distribuer de près ou de loin.

En termes de style, il n'est pas très éloigné de Marco Verratti, le métronome du milieu de terrain du Paris Saint-Germain qui ne s'est jamais laissé dominer par des joueurs physiquement plus imposants.

Un début de saison exceptionnelle 

Tolisso et Maxence Caqueret étant blessés, Lepenant a été lancé directement pour ancrer le milieu de terrain aux côtés de Lucas Paqueta et Houssem Aouar lors de la victoire 2-1 de la première journée contre l'AC Ajaccio, et il a conservé sa place malgré le retour de ses concurrents.

Aucun milieu de terrain n'a joué plus de minutes pour Lyon cette saison, et il devient de plus en plus clair pourquoi les Gones ont choisi de ne pas rendre permanent le prêt de Tanguy Ndombélé de Tottenham Hotspur à la fin de la saison dernière.

” C'est important de garder l'équilibre, c'est ce que l'entraîneur me demande de faire donc j'essaie de faire de mon mieux. Cela fait partie de mon rôle de courir, de récupérer quelques ballons, de jouer vers l'avant et de faire de bonnes passes. On peut toujours faire mieux mais je suis content de mon jeu. Ça va un peu plus vite, l'intensité est plus élevée et techniquement, c'est aussi différent, plus propre. C'est un rêve de jouer en Ligue 1″ – Lepenant après avoir fait ses débuts en Ligue 1 avec Uber Eats.

“Ma plus grande fierté, au-delà de leur réussite, est de voir qu'ils sont toujours restés aussi humbles.” – Ludovic, le père de Lepenant, lorsque Johann était avec les moins de 19 ans français et Tom avec les moins de 16 ans l'année dernière.


Dernières publications

En haut