Coupe du Monde

Kontiolahti – Poursuite (H) : Victoire pour Samuelsson, Fabien Claude 2e !

Première poursuite de cette saison à Kontiolahti (Finlande), et premiers grands frissons côté Français ! En effet, juste derrière le Suédois Sebastian Samuelsson, Fabien Claude décroche une magnifique deuxième place ! Le Français, parti en onzième position, réalise la meilleure performance de sa carrière en prenant le dessus sur le Norvégien Johannes Boe (troisième) dans le dernier tour de piste. Retour sur une course folle.

 

Johannes Boe seul en tête

Sur le premier tir couché, les deux frères Boe, Johannes et Tarjei (vainqueur du sprint jeudi), arrivent en tête aux côtés de l’Allemand Arnd Peiffer. Mais si Johannes Boe réussi le 5/5, ce n’est pas le cas de ses deux compagnons. En effet, Tarjei Boe commet trois erreurs et voit sans doute ses espoirs de victoire s’envoler, tandis que Peiffer doit faire un tour sur l’anneau de pénalité. Peiffer ressort donc avec dix secondes de retard sur Johannes Boe, seul en tête. Derrière, Jakov Fak, Erlend Bjoentegaard et Johannes Dale font le plein et ressortent à un peu plus de vingt secondes du leader. Côté Français, Simon Desthieux est le seul à réussir le 5/5, tandis que Fabien Claude et Antonin Guigonnat commettent deux erreurs. Quentin Fillon-Maillet doit lui aussi effectuer un tour de pénalité.

Sur les skis, les écarts restent les mêmes, alors que les biathlètes s’approchent de nouveau du pas de tir. Sur le deuxième tir couché, Johannes Boe reste impérial et ne commet pas la moindre faute. Derrière lui, Arnd Peiffer doit de nouveau effectuer un tour de pénalité. Bjoentegaard fait de même. Johannes Dale, Jakov Fak, Lukas Hofer et Sebastian Samuelsson font le plein et en profitent pour ressortir à une trentaine de seconde de l’homme de tête.

 

Belle remontée des Français

C’est sur le premier tir debout que Johannes Boe commet sa première faute. Sebastian Samuelsson se montre très efficace et en profite pour ressortir à moins de dix secondes du Norvégien. Arnd Peiffer fait de même et se place provisoirement troisième, juste devant Jakov Fak et Tarjei Boe. Chez les Français, Emilien Jacquelin poursuit une folle remontée. Parti en 39e position, il réalise un sans-faute jusqu’ici, pour se retrouver septième à la sortie du pas de tir. Sur les skis, Samuelsson semble plus rapide et revient sur Johannes Boe.

Le dernier tir de cette course s’annonce donc crucial pour ces deux hommes, qui n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent s’imposer aujourd’hui. Si la première balle est dehors pour les deux biathlètes, les trois suivantes atteignent la cible. C’est donc sur la dernière que le Suédois et le Norvégien peuvent se départager. Et c’est aussi sur cette dernière balle que Johannes Boe commet une ultime erreur, qui lui coûte la victoire.  Malgré une faute, Sebastian Samuelsson peut donc ressortir en tête, et va chercher son premier succès cette saison. Derrière, plusieurs biathlètes peuvent encore se disputer la dernière place sur le podium. Mais parmi eux, seuls Sturla Holm Laegrid et Fabien Claude réalisent un tir parfait. Ces derniers ressortent juste derrière Johannes Boe. C’est dans un dernier tour magnifique, et plus précisément dans la dernière bosse du circuit que Fabien Claude va déposer les deux Norvégiens, et surtout Johannes Boe. Le dernier vainqueur du gros globe de cristal semble impuissant et ne peut que s’incliner face au Français, qui va donc décrocher une très belle deuxième place.

 

Derrière cette magnifique deuxième place, qui n’est autre que le premier podium Français cette saison, les tricolores réalisent un beau tir groupé. En effet, tous les deux à 18/20 au tir, Emilien Jacquelin et Quentin Fillon-Maillet terminent respectivement huitième et dixième. Simon Desthieux prend la quinzième place (16/20 au tir), tandis qu’Antonin Guigonnat se classe 29e (15/20 au tir).

 

Crédits photo : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero libero venenatis, adipiscing in felis Nullam ipsum