6 Nations

6 Nations : le XV de France domine l’Irlande et termine deuxième

France Irlande

Une semaine après sa victoire face au Pays de Galles, le XV de France recevait l’Irlande pour le dernier match du Tournoi des 6 Nations. En cas de victoire bonifiée avec plus de 31 points d’écart, les Bleus pouvaient même remporter la compétition.

 

Une équipe de France solide et opportuniste…

Déjà très inspirés offensivement le week-end dernier, les Français ont marqué dès les premières minutes. Sur une ouverture au large, Gaël Fickou, repositionné à l’aile, a percé le long de la ligne de touche avant d’envoyer Antoine Dupont dans l’en-but (5-0, 7e). Mais rapidement, Anthony Bouthier a écopé d’un carton jaune pour avoir sorti volontairement le ballon en touche. L’Irlande a profité de sa supériorité numérique pour revenir au score et même passer devant par la botte de Sexton (7-10, 25e).

A la demi-heure de jeu, alors que les visiteurs dominaient les Bleus, François Cros a prolongé le cuir au pied après un en-avant de Stockdale. Alors qu’il s’en allait marquer le deuxième essai français, le Toulousain a été plaqué illégalement. Wayne Barnes a logiquement accordé un essai de pénalité et exclu temporairement Doris (14-10, 29e). A la pause, les partenaires de Charles Ollivon menaient ainsi 17 à 13, entretenant l’espoir d’un scénario complètement fou.

 

Qui est allée au bout d’elle-même

Fabien Galthié a dû trouver les mots justes dans les vestiaires pour féliciter et remotiver une équipe de France encore trop pénalisée dans le premier acte. Au retour des vestiaires, Fickou a une nouvelle fois lancé une offensive en tapant un coup de pied à suivre le long de la ligne. Le même Dupont a réussi à récupérer la balle et à transmettre à son demi d’ouverture, Romain Ntamack, pour un nouvel essai. Le numéro 10 des Bleus ajoute deux pénalités par la suite, qui permettent aux locaux de prendre le large (28-13, 51e).

Mais les Irlandais n’ont pas tardé à réduire l’écart grâce à une nouvelle réalisation de Henshaw à l’heure de jeu (28-20, 60e). Un coup du sort qui a annihilé les derniers espoirs bleus de remporter le Tournoi. L’essai de Virimi Vakatawa, terminant une nouvelle action personnelle de Ntamack, a cependant permis à la France d’assurer le point de bonus offensif et de sceller une 4e victoire en 5 matchs. Après la sirène, Stockdale a franchi une dernière fois la ligne pour clore le score à 35-27.

A lire aussi : L’Angleterre écrase l’Italie

 

Du spectacle et beaucoup de promesses

Une nouvelle fois, les Bleus nous ont offert un magnifique spectacle offensif, avec quatre essais inscrits à une Irlande réputée très solide. Un French Flair retrouvé qui redonne du baume au cœur des Français après plusieurs années compliquées. Au sol, le XV de France, énormément pénalisé en première période, s’est remobilisé pour ensuite dominer une équipe référence dans ce secteur. Grégory Aldritt et Dylan Cretin ont notamment livré des performances impressionnantes, de même qu’Antoine Dupont, Romain Ntamack ou encore Gaël Fickou.

Plus généralement, il est évident qu’un vrai groupe est né durant ce Tournoi. La victoire face à l’Angleterre, puis celle à Cardiff ont été des moments forts qui ont permis de constater toute la force de caractère de cette équipe, qui ne craque plus à chaque temps faible.  La défaite en Ecosse aura aussi été fondatrice pour cette nouvelle équipe. Cette deuxième place, meilleur résultat depuis 2011, est donc un très bon motif d’espoir pour la suite. Le Mondial 2023 à domicile est plus que jamais en ligne de mire…

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire