Biathlon

La Norvège voit double, médaille en chocolat pour les Bleus

Après le gros échec du relais féminin, Antonin Guigonnat, Quentin Fillon Maillet, Simon Desthieux et Emilien Jacquelin abordaient la course en tant que second grand favori pour le titre, derrière la Norvège. Les Norvégiens auront bien répondu présent et récupèrent un titre qu’ils avaient perdu l’année dernière aux dépends de nos Bleus qui, cette année, terminent 4e et échouent au pied du podium.

QFM ET JACQUELIN, LES VILAINS PETITS CANARDS 

Ils étaient ceux qui devaient propulser l’équipe de France sur la deuxième marche du podium, à minima, il n’en est rien. Pourtant leadeurs de ce relais français, les deux biathlètes n’ont pas su répondre présent.

Quentin Fillon Maillet, surtout, à complètement craqué. Alors qu’il récupère le relais de Guigonnat à 22 secondes de la Norvège, dans un groupe qui joue la deuxième place, le Jurassien entame bien mais va complètement exploser sur son tir debout. Auteur de quatre erreurs, synonyme de tour de pénalité, Fillon Maillet se retrouve à une grosse vingtaine de secondes du podium. Un écart qui ne sera malheureusement jamais comblé, bien qu’il ait failli l’être.

Après un relais de Desthieux qui stabilise les écarts, Emilien Jacquelin, dans un groupe composé de l’Italie et la Suède, parvient à grapiller des secondes sur la Russie et l’Ukraine qui composent ce podium provisoire. Seulement, le tir debout aura encore fait défaut aux Bleus. Alors que le Suédois parvient à effectuer un tir parfait et s’envole vers la deuxième place alors qu’il avait fait tout son relais avec Jacquelin. Ce dernier, auteur d’un 4/5, a besoin de deux pioches pour blanchir sa dernière cible : deux pioches de trop. Il échoue à quelques secondes du Russe Latypov, 3e et doit se contenter d’une cérémonie des fleurs au goût amer.

UNE NORVÈGE AU SOMMET DU BIATHLON MONDIAL

Ils n’auront presque pas tremblé. Exception faite de trois pioches sur le tir debout de Tajei Boe, les Norvégiens ont surdominé ce relais, à l’image des filles en fin de matinée. Une sublime journée pour la Norvège qui empoche un sixième titre dans ces mondiaux et récupère le titre que Martin Fourcade et ses collègues leur avaient chipé l’année dernière. Soulagement pour la nation reine du biathlon qui aura parfaitement assumé son statut, quoiqu’il arrive demain lors des mass-starts.

Grosse déception pour ces Bleus qui espéraient bien plus de ce relais masculin. Pour Quentin Fillon Maillet, c’est la troisième fois qu’il termine 4e lors de ces mondiaux. Espérons pour lui et les Bleu(e)s que demain sera une journée bien plus favorable.

Crédits Photo : BFM TV

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Phasellus efficitur. elit. tristique non venenatis