En équipe

La Review NFL : Week 17, San Francisco rafle la mise !

NFL Week 17

Au programme de cette Review du NFL Week 17 la victoire des 49ers dans le choc de cette fin de saison régulière, les Patriots en plein doute et le succès de Tennessee pour accrocher la dernière place qualificative pour les playoffs en AFC.

L’affiche de la semaine :

San Francisco 49ers [13-3] @ Seattle Seahawks [11-5] : 26-21

Au bout du suspens, les 49ers ont remporté le choc de ce NFL Week 17, gagnant au passage la division NFC Ouest et s’assurant l’avantage du terrain pendant toute la durée des playoffs. San Francisco a dominé, mais a failli lâcher un match dans lequel les joueurs de Kyle Shanahan n’ont jamais été menés. Ils ont rapidement pris les devants grâce à deux field goals et un touchdown à la course de Deebo Samuel (5 rec, 102 yds + 2 runs, 33 yds, 1 TD), étincelant dans cette rencontre. Si l’attaque a été efficace, c’est la défense qui a impressionné, n’accordant pas le moindre point à Seattle en première mi-temps. 13-0 à la pause, les visiteurs sont sur la bonne voie.

Après la pause, San Francisco va continuer à se montrer plus solide, mais Seattle va réussir à revenir à l’usure. Oui, car San Francisco ne lâchera rien. Après le premier touchdown des Seahawks, inscrit par Tyler Lockett, les 49ers répondent avec un touchdown au sol de Raheem Mostert. Bis repetita un peu plus tard, lorsque ce même Mostert répond au touchdown au sol de Marshwan Lynch qui effectuait son retour avec Seattle dans ce match. Les Seahawks finiront par revenir à une possession sur une passe de Russell Wilson pour DK Metcalf, et auront même le drive de la victoire. Avec quelques secondes à jouer, Seattle est en goaline avec quatre tentatives. Mais la défense californienne ne rompt pas et stoppe même Jacob Hollister sur la ligne en 4e & Goal.

Seattle jouera les Wild Cards tandis que San Francisco va directement en Divisionnal Series. Un tour où la franchise pourrait retrouver Seattle…

L’upset :

Miami Dolphins [5-11] @ New England Patriots [12-4] : 27-24

Grosse surprise en AFC ! Alors que les Patriots devaient s’imposer pour s’assurer une semaine de repos, ils se sont inclinés sur leur pelouse face aux Dolphins. Une sensation qui obligera les joueurs de Bill Bellichick à passer par les Wild Cards pour la première fois depuis 2010. Les premiers signes de cette surprise sont apparus dès le début de la rencontre. Après avoir inscrit un field goal, la défense des Dolphins va s’illustrer avec un Pick-6 d’Erik Rowe, ancien de New England. Les Dolphins mènent 10-0, mais leurs adversaires vont réagir. Nick Folk va ramener son équipe à une possession, avant que Sony Michel (18 runs, 74 yds, 1 TD) ne conclue au sol un drive marqué par une bombe de 50 yds de Tom Brady (16/29, 221 yds, 2 TD, 1 INT) pour Philip Dorsett. Égalité à la pause, mais New England n’est pas au mieux.

Au retour des vestiaires, les Dolphins sont à nouveau les plus convaincants. C’est Ryan Fitzpatrick himself qui redonne l’avantage à son équipe avec un touchdown à la course. Toutefois, les Patriots ont du répondant et revienne à égalité sur une passe de Tom Brady vers Elandon Roberts (17-17). New England va même prendre l’avantage un peu plus tard sur un touchdown de James White en réponse à un nouveau field goal de Jason Sanders (20-24). Ryan Fitzpatrick (28/41, 320 yds, 1 TD + 1 Td au sol) va alors sortir un drive de très grande qualité, remontant le terrain et finissant par trouver Mike Gesicki dans la endzone à 24 sec de la fin de la rencontre (27-24). Les locaux ne reviendront plus et laissent donc leur 2e place en AFC aux Chiefs après avoir subi un nouveau coup de Fitzmagic.

Le match à revoir :

Tennessee Titans [9-7] @ Houston Texans [10-6] : 35-14

Tennessee devait s’imposer pour assurer sa place en playoffs lors de ce NFL Week 17, et c’est exactement ce que les hommes de Mike Vrabel ont fait. Face à des Texans qui n’avaient plus rien à jouer, ils ont rapidement pris les devants et ont assuré la 6e place en AFC dans le sillage d’un Derrick Henry de gala (32 runs, 211 yds, 3 TD). Ce sont pourtant les Texans qui frappent les premiers, marquant au sol par l’intermédiaire de Duke Johnson sur leur premier drive. Ryan Tannehill (13/20, 198 yds, 2 TD) répond dans la foulée en trouvant AJ Brown pour un touchdown de 51 yds ! Les Titans prennent ensuite l’avantage avant la pause sur un nouveau touchdown de Tannehill, cette fois pour Mycole Pruitt (14-7).

Après la pause, Derrick Henry enclenche le mode finisseur et va rouler au sol sur les remplaçants des Texans, qui ont choisi de laisser une chance à ceux qui jouent moins avant les playoffs. Le coureur des Titans va inscrire la bagatelle de trois touchdowns en seconde période, donnant une avance considérable à son équipe. Houston ne sera jamais vraiment dans le coup et devra se contenter d’un touchdown au sol d’AJ McCarron (21/369, 225 yds, 1 INT +1 TD au sol), remplaçant de Deshaun Watson qui a réalisé un match assez propre. Les Titans ont ainsi sécuriser leur place en playoffs et retrouveront les Patriots la semaine prochaine. Les Texans recevront eux les Bills avec une équipe bien différente de celle alignée lors de ce NFL Week 17.

La perf’ de la semaine :

New Orleans Saints [13-3] @ Carolina Panthers [5-11] : 42-10

Les Saints devaient s’imposer et espérer un faux pas des 49ers ou des Packers pour récupérer une des deux premières places de la Conférence NFC. Si ces deux équipes se sont imposés, New Orleans avait toutefois bien rempli sa part du contrat en donnant une leçon à cette triste équipe des Panthers lors de ce NFL Week 17. En une mi-temps, les Saints vont tuer le match en passant 35 points à la défense de Carolina. Alvin Kamara et Drew Brees inscrivent chacun deux touchdowns, tandis qu’AJ Klein aura lui inscrit un Pick-6. Carolina est sans réponse, et même Christian McCaffrey ne peut rien y faire. La deuxième mi-temps est soporifique, les deux équipes s’étant arrêter de jouer. On notera toutefois que Drew Brees en profitera pour inscrire un nouveau TD, une passe de 45 yds pour… Taysom Hill !

Les autres résultats :

Redzone, 1ère Partie :

Los Angeles Chargers [5-11] @ Kansas City Chiefs [12-4] : 21-31 ; Cleveland Browns [6-10] @ Cincinnati Bengals [2-14] : 23-33 ; New York Jets [7-9] @ Buffalo Bills [10-6] : 13-6 ; Atlanta Falcons [7-9] @ Tampa Bay Buccaneers [7-9] : 28-22 ; Green Bay Packers [13-3] @ Detroit Lions [3-12-1] : 23-20 ; Chicago Bears [8-8] @ Minnesota Vikings [10-6] : 21-19

Pendant que les Patriots s’inclinaient face aux Dolphins, les Chiefs ont bataillé pour battre les Chargers. Dans une rencontre beaucoup plus serré que prévu, c’est Damian Williams (12 runs, 124 yds, 2 TD) qui a fait la différence pour son équipe après un début poussif. Cette victoire permet à Kansas City d’être dispensé de Wild Cards, au grand dam des Patriots. Par ailleurs Cleveland a terminé sa saison sur une énième fausse note en s’inclinant face aux Bengals, dernier de la ligue. Cincinnati, plus régulier sur l’ensemble de la rencontre, reste toutefois dernier au classement et aura bien le 1er choix de la prochaine draft. Par ailleurs, les Jets ont remporté un match sans importance sous la pluie face à des Bills qui ont laissé filer. Le seul touchdown de la rencontre a été inscrit par Jamison Crowder à la réception.

En NFC, Atlanta et Tampa Bay nous ont offert la seule prolongation de ce NFL Week 17. Les Bucs ont encore été irrégulier, montrant du très bon (6 sacks) comme du moins bon (3 fields goals manqués). La prolongation a tourné à l’avantage d’Atlanta avec un Pick-6 de Deion Jones sur la toute première action. Comme un symbole, Jameis Winston finit donc la saison sur une interception. Par ailleurs, Green Bay s’est fait très peur face à Detroit, laissant les Lions prendre 14 pts d’avance à la mi-temps. Les Packers reviendront toutefois à égalité, avant que Mason Crosby ne passe un field goal de 33 yds au buzzer pour offrir la victoire à son équipe. Enfin, Chicago a remporté un match sans enjeu face aux Vikings, qui avait décidé de reposer certains titulaires avant leur match en Wild Cards la semaine prochaine face aux Saints.

Redzone, 2e Partie :

Oakland Raiders [7-9] @ Denver Broncos [7-9] : 15-16 ; Pittsburgh Steelers [8-8] @ Baltimore Ravens [14-2] : 10-28 ; Indianapolis Colts [7-9] @ Jacksonville Jaguars [6-10] : 20-38 ; Philadelphia Eagles [9-7] @ New York Giants [4-12] : 34-17 ; Washington Redskins [3-13] @ Dallas Cowboys [8-8] : 16-47 ; Arizona Cardinals [5-10-1] @ Los Angeles Rams [9-7] : 24-31

Oakland avait besoin d’un concours de circonstances pour aller en playoffs : il ne s’est pas réalisé. Pire, les Raiders n’ont même pas remporté leur match, mettant directement fin à leurs espoirs de jouer en Janvier. La défense de Denver a dominé les débats, et a fini par stopper celle des Raiders sur une conversion à 2pts alors qu’il restait 5 sec de jeu, assurant le succès aux hommes de Vic Fangio. Dans le même temps, les Jaguars ont battu les Colts, ce qui aurait aussi empêché les Raiders d’accrocher les playoffs. Par ailleurs, Pittsburgh s’est cassé les dents sur les remplaçants de Ravens. Devlin Hodges a une nouvelle fois montré ses limites (9/25, 95 yds), tandis que Baltimore a déroulé au sol, amassant 223 yds.

Victoire pour les Eagles en NFC, succès qui leur a assuré le titre en NFC Est. Un match qui ne fût pas de tout repos face aux Giants d’un Saquon Barkley auteur d’une splendide course pour touchdown de 68 yds. Philly a pu s’appuyer sur un Boston Scott ultra efficace au sol (3 TD) après la sortie sur blessure de Miles Sanders. Dans le même temps les Cowboys n’ont pas fait dans le détail en inscrivant 47 pts face aux Redskins, qui ne verront cependant pas les playoffs cette année. On notera toutefois le bon match de Michael Gallup, auteur de trois touchdowns à la réception. Par ailleurs, les Rams ont fini l’année sur une note positive en battant les Cardinals. Une bien maigre consolation pour le champion NFC en titre qui ne défendra pas sa couronne.

Le Top 10 de la semaine :

On connaît désormais toutes les affiches des Wild Cards ainsi que les équipes directement qualifiés pour le tour suivant. Rendez-vous dès Samedi pour le début des playoffs avec, comme chaque année, des affiches très séduisantes.

3 commentaires

3 Comments

  1. Avatar

    Roseanne

    11 janvier 2020 @ 05:52

    For latest information you have tto pay a visit internet and
    on world-wide-web I foud thi web site as a best web page for latest updates.

  2. Avatar

    Jesse

    22 janvier 2020 @ 03:23

    I believe this is one of the such a lot vital information for me.
    Annd i am glad reading your article. But should observation on some
    basic things, The site style is wonderful, the articles is truly great
    : D. Good task, cheers

  3. Avatar

    Carlota

    29 janvier 2020 @ 04:43

    Excellent post. I used to be checking constantly this
    blog and I’m impressed! Exremely helpful info particularly
    thee remaining section 🙂 I maintain such information much.
    I was seekijg thus certain info for a long time. Thank you and bet of luck.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Nullam diam risus dolor tempus sem, libero. venenatis, commodo