La ruée vers le Ballon d’Or (13/30) : Isco

0
Ligue 1

We Sport FR vous propose “La ruée vers le Ballon d’Or”. Cette série livrera un focus sur les 30 joueurs nommés pour cette récompense individuelle, le portrait de chacun sera publié par ordre alphabétique. Aujourd’hui, Isco !

 

 

Entre affirmation dans le collectif et réussite personnelle, l’année 2018 aura été pour Isco quelque peu révélatrice. En effet, sous les ordres de Zizou, Isco a su s’imposer dans l’effectif madrilène. Tout au long de cette année remplie de football, le milieu de terrain de la Casa Blanca a dévoilé à la planète foot tout son potentiel et s’est très vite forgé une identité de joueur de classe mondiale.

 

Un Palmarès en Or

Une seule pièce ne suffirait pas à rassembler tous les trophées d’Isco. L’année 2017-2018 a été la plus prolifique pour le madrilène. En effet, l’année 2018 ne pouvait que bien commencer. L’ancien joueur de Malaga sortait d’une année où il avait remporté La Ligue des Champions, la SuperCoupe d’Espagne, la SuperCoupe de l’UEFA, la Coupe du Monde des Clubs, et champion de Liga. Autant dire qu’Isco est dans un nuage. Après une deuxième Ligue des Champions de suite pour Zidane et ses protégés, le tacticien français ambitionnait naturellement à une nouvelle consécration européenne. Chose faite, le seul trophée remporté par Isco en 2018 d’un point de vue collectif est la Ligue des Champions. Une victoire 3-1 face à Liverpool.

La carrière d’Isco n’en est pas à son terme. En effet, il est seulement âgé de 26 ans. Avec déjà une dizaine de trophées remportés avec le Real Madrid, Isco tend naturellement à étoffer encore plus sa vitrine. Ce palmarès grandiose fait d’Isco, un joueur de classe mondial, reconnu et respecté. En plus de ces trophées, Isco a reçu de nombreuses distinctions personnelles au cours de sa carrière. Il a notamment été sélectionné dans l’équipe type de la C1 en 2017.

Des Statistiques en Or

En plus d’une vitrine bien garnie, Isco s’est également révélé par de très bonnes statistiques pour un milieu de terrain. Le joueur madrilène est fréquemment utilisé en tant que milieu offensif, son poste de prédilection même si par moment, on pouvait le retrouver un cran en dessous en tant que relayeur, voir sur les côtés.

Revenons en détails sur ses moments forts de l’année 2017-2018 :

* Liga : 7 buts, 7 passes décisives pour 30 apparitions.

* Copa del Rey : 1 but pour 4 apparitions.

* Ligue des Champions : 2 passes décisives pour 11 apparitions.

* Équipe nationale : 8 buts, 1 passe décisive pour 12 apparitions.

Isco est donc un joueur très impliqué dans n’importe quel dispositif mis en place. Il est adroit devant le but et très bon passeur. C’est un joueur complet avec beaucoup de qualités. Il obtient souvent des fautes. c’est un joueur qui aime dribbler et qui fait des misères aux défenses adverses. Il a surtout une qualité de passes hors norme.

 

 

Une Situation en Or

Isco a mis du temps à s’imposer en équipe première. En effet, il était d’abord utilisé sous Zizou comme remplaçant de luxe. La relation Zidane-Isco était assez ambiguë. Le tacticien s’était exprimé sur sa situation particulière  “J’ai confiance en mon équipe et j’aurai toujours confiance en mon équipe. Quand je commence une chose, je meurs avec ce que j’ai. Et je crois en ce que j’ai. Je veux Isco et je veux qu’il reste toute la vie ici parce qu’il m’enchante et est très bon. Tout ce qui est dit est un mensonge.” Un éloge pour Isco qui accumulait les remplacements et les échecs en équipe première.

Le déclic pour Isco a été la sélection. En effet, Isco s’est très vite imposé avec la Roja pour la nouvelle génération. C’est un titulaire indiscutable. Il a notamment marqué lors de la Coupe du Monde en Russie face au Maroc. L’équipe nationale a donné un second souffle à Isco.

Sa situation au Real s’est ensuite apaisé. Le joueur a enchainé bonne prestation que ce soit en Liga et en C1. Il est surtout régulier. C’est une bonne revanche pour le joueur qui peinait à trouver ses marques. Il incarne l’avenir de la Roja et du Real avec notamment Lucas Vazquez ou encore Marco Asensio.

 

Pourquoi est-il dans les 30 ?

Isco mérite d’être dans les 30 nommés. En effet, il est l’un des meilleurs milieux du monde. D’année en année, Isco s’affirme tant en équipe nationale qu’en club. Il est reconnu mondialement. Par ses qualités techniques, il peut offrir des frissons à tout un stade. Sa pluralité de distinctions personnelles et collectives accentue sa nomination. Il est difficile de passer devant un attaquant lorsqu’on parle de statistiques pures et dures, cependant Isco a démontré que le travail de l’ombre doit aussi être souligné. Il est désormais une pièce maitresse du Real Madrid et de la Roja.

We Sport FR vous donne rendez-vous demain, chers lecteurs. Ce sera au tour d’Harry Kane de passer l’examen !

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

 

 

 

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here