La surprise Patrick Bevin

0
Ligue 1

Le champion de Nouvelle-Zélande du contre-la-montre Patrick Bevin signe le premier succès de son équipe sur le World Tour en profitant des circonstances mais en imposant sa puissance.

Aujourd’hui, les coureurs partaient de Norwood pour une arrivée à Angaston après 122,1 kilomètres. Comme hier, l’étape a été raccourcie à cause des fortes chaleurs.

Trois hommes vont former l’échappée du jour avec : Lea (Australie), Zakharov (Astana) et Castrillo (Movistar). Lea va profiter du seul Grand Prix de la Montagne pour renforcer son maillot de leader.

De son côté, le Kazakh va remporter les deux sprints intermédiaires qui ont été très disputés.

Puis, l’avance des fuyards va atteindre plus de 3 minutes 30. Au sein du peloton, le rythme est géré par les deux équipes belges : Decuninck – Quick-Step et Lotto Soudal.

À 55 kilomètres de l’arrivée , le trio de tête est avalés par le peloton. Mais 15 kilomètres plus loin, Mathieu Ladagnous part tout seul à l’avant de la course.

Les équipes des sprinteurs vont devoir fortement s’impliquer pour reprendre le Français à moins de 3 kilomètres de l’arrivée.

Ensuite, une chute va survenir presque à l’avant peloton dans le dernier kilomètre. Seulement une vingtaine de coureurs vont se disputer la victoire.

À la surprise générale, c’est le Néo-zélandais Patrick Bevin qui va s’imposer devant Caleb Ewan et Peter Sagan. C’est la première victoire en World Tour de la toute nouvelle équipe CCC Team.

Bevin en profite pour prendre le maillot de leader du classement général avec cinq secondes d’avance sur Viviani et 9 sur Ewan. Demain, la troisième étape sera plus accidentée que les deux premiers jours.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here