MLB

L’abécédaire du baseball : un des sports les plus populaires aux USA

C’est indéniablement l’un des sports les plus populaires et les pratiqués aux Etats-Unis voire dans le monde. Sa côte est telle qu’il a à de nombreuses reprises inspiré le septième art sans oublier qu’au rang des sportifs les rémunérés de la planète, il compte d’indéfectibles partisans. Décryptage sur les rudiments du baseball.

Le synopsis,

Un match de baseball se dispute en neuf manches et est délimité par le nombre d’éliminations et non par le temps. Une manche prend fin lorsque trois joueurs de l’équipe adverse sont éliminés. A toutes fins utiles, un joueur est éliminé dans les conditions ci-dessous :

  • il rate un lancer trois fois de suite ;
  • un joueur de l’équipe adverse attrape la balle dans le champ extérieur (l’aire de jeu située au-delà du champ intérieur allant d’une base à l’autre) ;
  • un joueur tague un adversaire avec la balle ;
  • un joueur s’arrête sur la base vers laquelle son adversaire court, balle en main.

Les grands axes d’un match de baseball : les manches, les lancers et les coups de circuit,

Un lancer est une balle tirée par un joueur de l’équipe adverse, en l’occurrence le lanceur qui se tient sur un monticule au milieu du terrain. Le joueur de l’équipe adverse qui essaie de frapper la balle du lanceur est appelé le frappeur. Lorsque le frappeur touche un relai du lanceur, la balle est remise en jeu et le frappeur s’appelle alors un coureur. Lorsque le frappeur ne frappe pas la balle, on appelle cela une prise et cette dernière est rattrapée par un joueur de l’équipe adverse, le receveur (qui se tient à la droite du frappeur). Un coureur marque lorsqu’il a mis la balle en jeu, puis est arrivé à la base principale, après avoir successivement touché la première, la deuxième et troisième base.

Un coup de circuit se produit lorsque le coureur frappe la balle dans les tribunes (à l’endroit où vous êtes assis) ou suffisamment loin pour disposer du temps nécessaire pour terminer un tour complet de toutes les bases. Un joueur peut progresser sur les bases après que la balle ait été frappée par lui-même ou un autre joueur. Lorsque votre équipe marque, c’est-à-dire lorsque vous applaudissez, faites la ola et embrassez votre voisin.

Une manche est le terme utilisé pour définir chaque partie du jeu.

Retour dans le passé,

Le baseball tel qu’il est connu aujourd’hui s’est développé aux USA avant de s’expatrier un peu partout dans le monde. Aujourd’hui, plus de 120 pays sont affiliés et environ 50 millions de pratiquants sont recensés dans le monde. Le baseball est une discipline olympique depuis 1992. Pour ce qui est de la société américaine elle-même, le baseball a incorporé son ADN et fait partie intégrante de sa culture et de son quotidien depuis le milieu du dix-neuvième siècle.

Au commencement…

Le baseball est une évolution du « rounders » un jeu britannique, et un cousin du cricket dans lequel il est également question de deux équipes qui alterne défense et attaque, et impliquant l’envoi d’une balle qui doit être frappée par une batte et des courses de base à base. La première documentation sur le baseball est parue en 1838 mais il existe des références sur ce jeu depuis la fin du dix-huitième siècle. Abner Doubleday, un héros de la guerre civile pour l’union a été crédité à tort de l’invention du baseball en 1839. Cette légende fut rapidement pourfendue par les experts en histoire du baseball sans qu’une version officielle et inébranlable ne voit le jour. Ce n’est qu’en 1953 que le congrès des Etats-Unis déclara Alexander Cartwright père fondateur et précurseur du baseball. Les sources les plus crédibles feront état de ce que c’est ce dernier qui en 1845 publia les premières règles modernes du baseball pour un club de New York appelé les knickerbockers. Ces règles ainsi établies seront nommées les « knickerbockers rules » et apporteront des changements notoires qui vont inspirer ce sport jusqu’à aujourd’hui.

Quand le baseball contemporain vit le jour,

L'équipe des « Cincinnati Red Stockings » fut la première équipe professionnelle à être créée en 1869. 11 autres équipes lui emboîtèrent le pas et suivirent le mouvement. A partir de ce moment, la popularité du baseball gagne se décuple et son audience démultipliée jusqu'à devenir à la fin du 19eme siècle le passe-temps favori des américains. La ligue nationale quant à elle  naîtra en 1876 suivie en 1903 par la création de la Ligue Américaine et la première « World Serie » qui oppose durant la grande finale annuelle les champions de chaque ligue.

L’apothéose,

Avec la naissance des « World Series » et des deux ligues majeures, le baseball entre dans un âge d’or au début du 20eme siècle. De grands stades sont alors construits tels que « Ebbets Field » à Brooklyn, le « PoloGrounds » à Manhattan, « Fenway Park » à Boston ou encore « Wrigley Field et Comiskey Park » à Chicago. A partir de là, plus rien ne pouvait arrêter le mouvement. Il avait pris ses aises et étalé ses tentacules et son clinquant avait fini par convaincre le peu de pessimistes qui résistaient encore à la vague.

Le lexique du baseball n’étant plus désormais un mur, avis aux amateurs de sports. Supra dépecé, l’un des sports les plus populaires au monde et qui participe par ailleurs au rayonnement des Etats-Unis dans le monde.

Dernières publications

En haut