L'attaque de feu du PSG en une image

L’attaque du PSG, un problème de riche

Avec le recrutement d’Icardi et les retours de blessure de Cavani et Neymar, le PSG a dans son effectif 5 attaquants de niveau international. Mais Thomas Tuchel, ayant trouvé un milieu à 3 inamovible, il ne pourra en mettre seulement 3 dans la composition. Il risque donc d’avoir une petite migraine. Analyse de la situation.

Icardi, intégration express

Recruté assez tard lors du mercato estival dans le but de préparer l’après Cavani, Mauro Icardi semble s’être déjà parfaitement adapté au jeu parisien. Malgré une préparation très raccourcie, l’ancien Interiste a été tout de suite performant avec une grande prestation contre le Real Madrid pour son deuxième match avec le PSG. L’Argentin a déjà des statistiques impressionnantes puisqu’il a marqué 7 buts en 7 matchs. Le plus impressionnant est qu’il n’a tiré qu’à 15 reprises. Dimanche dernier, pour son premier Classique face à l’OM, il a signé un doublé et a été élu homme du match. Au-delà des chiffres, on sent une naturelle complicité entre lui et Mbappé notamment, à l’inverse de Cavani. Avec de telles performances, Icardi postule donc logiquement à une place de titulaire en pointe de l’attaque parisienne.

C’est fini pour Cavani ?

Edinson Cavani, meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain vit surement sa dernière année dans le club de la capitale. Cet été, les dirigeants ont essayer de vendre le joueur dont le contrat se termine en juin prochain, afin de récupérer une petite somme d’argent et ne pas le voir partir libre cet été. Mais Cavani avait décider de finir son contrat et signer où il veut pour la saison prochaine. Embêté par deux grosses blessures cette année, il vient seulement de rejouer quelques minutes ce week-end face à Marseille, en plus sur le côté gauche. Il été pourtant revenu à l’entrainement et sur le banc depuis quelques matchs mais jamais Tuchel n’avait décidé de le faire entrer, lui préférant Layvin Kurzawa ou Leandro Paredes. Beaucoup avaient vu là un message de la part de l’entraineur allemand, rappelant que dernier n’a jamais fait de “déclaration d’amour” pour l’Uruguayen en conférence de presse. Enfin, il ne semble parler le même langage footballistique que les autres attaquants. Alors difficile d’imaginer Cavani titulaire des les grands matchs, lui pourrait réfléchir à un départ dès cet hiver pour obtenir du temps de jeu.

Di Maria en grande forme

Dès son arrivée à Paris, alors que tout le monde le questionnait sur la MCN, Thomas Tuchel n’a cessé de répéter qu’il comptait autant sur Di Maria que sur les trois autres fantastiques. Et nous pouvons constater qu’il a tout de suite tenu parole puisqu’El Fideo a été décisif dans la qualification du PSG en huitième de finale avec notamment un but salvateur sublime face à Naples. Il même été le joueur le plus en vue de la deuxième moitié de championnat, portant un Paris en difficulté et orphelin de Neymar et Cavani. L’Argentin a repris cette nouvelle saison sur les mêmes bases, avec déjà 7 buts et 8 passes décisives en 15 matchs disputés. Il semble donc bien installé dans le 11 de Tuchel et il serait dommage de l’en sortir, c’est-à-dire de se passer de sa forme étincelante.

Mbappé et Neymar, titulaires indiscutables

Kilian Mbappé et Neymar, têtes de proue du projet parisien ont été achetés à l’été 2017 pour faire passer un cap au PSG en Champions League. Pour l’instant, les investissements n’ont donc pas portés leur fruit. La faute notamment aux deux blessures du Brésilien avant les matchs à élimination directe. Mais quand les deux prodiges jouent ensemble, on voit qu’ils se trouvent les yeux fermés et que le duo fait des ravages dans les défenses adverses. Il paraît donc impensable d’en voir ne serait-ce qu’un des deux sur le banc. De plus, leur salaires et leur statut font qu’ils sont des titulaires indiscutables de l’équipe parisienne. Malheureusement, cette saison est peut-être leur dernière à Paris. Le Brésilien qui avait déjà annoncé son envie de partir cet été pourrait être suivi par le champion du monde, dont le plan de carrière l’envoie au Real Madrid. Une raison de plus pour en profiter un maximum et les voir débuter tous les matchs.

Les compositions possibles

Lorsque ces 5 joueurs exceptionnels seront tous disponibles, Thomas Tuchel pourrait bien avoir des maux de tête pour faire la feuille de match. Nous avons donc décider de lui proposer quelques combinaisons possibles. Mais chacune d’elle a des aspects positifs et d’autres négatifs. Alors quelle composition est la meilleure pour vous ?

Avantages : Permet de faire jouer 4 attaquants sur les 5 et Neymar peut évoluer dans sa position préférentielle. Parfait si on aime le déséquilibre.

Inconvénients : Tuchel ne joue jamais dans ce système et Di Maria serait obligé de faire d’énormes efforts défensifs seul sur le côté.

Avantages : Par rapport à celle d’au-dessus, cette composition assure un équilibre plus important en défense.

Inconvénients : Di Maria serait remplaçant, alors qu’il est l’un des meilleurs parisiens depuis le début de l’année.

Avantages : Cavani, coqueluche du public est en pointe…

Inconvénients : Son entente et sa complémentarité avec Neymar et Mbappé laissent à désirer.

Avantages : Icardi, Mbappé, Neymar, Di Maria : festival de buts annoncé. Pourquoi pas l’essayer en Ligue 1.

Inconvénients : Le milieu à 3, un des nouveaux points forts du PSG, serait cassé. Difficile à imaginer en Ligue des Champions.

Avantages : 4-3-3, schéma de jeu préférentiel de Tuchel avec Icardi, Mbappé et Neymar qui paraissent parfaitement complémentaires.

Inconvénients : Di Maria est sur le banc.

Avantages : Mbappé et Di Maria en forme associés à Neymar.

Inconvénients : Tuchel a peut-être des doutes sur la capacité de Mbappé à jouer seul dans l’axe à court terme.

Avantages : Cette composition a déjà été testée avec succès. Ce trident offensif s’entend déjà à merveille.

Inconvénients : Voir Neymar sur le banc est inimaginable.

Adeptes des changements de système en cours de partie, Thomas Tuchel aura donc de multiples choix. Il devra surtout se creuser la tête pour trouver celui qui permet une expression collective importante avec ses talents offensifs tout en gardant son milieu à 3, très important en Ligue des Champions. Bon courage.

Poster un commentaire

libero eleifend venenatis Aenean luctus suscipit accumsan amet,