Football

Le dénouement de la seconde Ligue des nations approche à grand pas !

La deuxième édition de la Ligue des nations s’achève ce soir autour d’une finale mettant en scène l’équipe de France face à l’Espagne. Qui succédera au Portugal, lauréat de la première édition ?

 

La seconde édition de la Ligue des nations aura duré longtemps, conséquence de la pandémie de la COVID-19 qui aura complètement bouleversé sa planification initiale. Il a fallu trouver un créneau pour finir cette nouvelle compétition organisée par l’UEFA, tout en prenant en compte les charges des rencontres qualificatives pour le Mondial 2022 ainsi que l’Euro 2020 qui ne s’est pas déroulé comme prévu.

La Ligue des nations, qui a commencé le 3 septembre 2020, va donc s’achever plus d’un an après car il était impossible de terminer la compétition durant l’été 2021. Un dénouement qui concerne au plus haut point les supporters de l’équipe de France, qui s’apprêtent à vivre une belle finale face à l’Espagne. Pour se hisser parmi les deux derniers survivants, les Bleus ont été premiers d’un groupe composé du Portugal, tenant du titre, de la Croatie ainsi que de la Suède. Après cela, un Final 4 s’est organisé dans les villes de Milan et Turin, et c’est donc à l’issue d’un palpitant France – Belgique que les Tricolores ont une fois de plus décroché le ticket pour jouer une finale (3-2). Une confrontation suivie par 8 millions de téléspectateurs.

Le parcours des Espagnols a également été semé d’embûches dans un groupe avec l’Allemagne, la Suisse et l’Ukraine. C’est contre l’Italie, qui jouait dans son antre de San Siro, que la Roja s’est hissée jusqu’au sommet de la compétition (2-1). Une rencontre synonyme de vengeance après le succès des Italiens en demi-finale de l’Euro 2020 aux tirs au but face à l’Espagne.

L’équipe de France et l’Espagne se sont qualifiées pour le Final 4 en terminant à la première place.

Griezmann va passer la barre des 100 sélections lors de cette finale

La dernière confrontation officielle entre la France et l’Espagne remonte au 26 mars 2013. Dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2014, les Bleus s’étaient inclinés sur le plus petit des scores au stade de France (0-1). Le quart de finale de l’Euro 2012 est également un mauvais souvenir des Bleus face à la Roja (2-0), qui par la suite a remporté la compétition.

Hugo Lloris, gardien et capitaine de l’équipe de France, rappelle l’importance de cette compétition qui aboutit sur « un trophée qui a de l’importance comme en témoigne notre joie après la victoire face aux Belges ». Les Bleus seront privés d’Adrien Rabiot, testé positif à la COVID-19. Cette finale sera également symbolique pour Antoine Griezmann, qui honorera sa 100e sélection. Pour un tel événement et que la fête soit belle, un trophée au stade San Siro serait le bienvenu … Le coup d’envoi sera donné à 20h45 !

Crédit photo : UEFA

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire