Le Lyon a mangé les Canaris

0
Nantes Lyon

Ce week-end, la Coupe de France a repris ces droites. Nantes accueillait donc Lyon dans le cadre des 16èmes de finale. Portés par un Rayan Cherki exceptionnel, les Lyonnais se sont imposés 4 buts à 3.

Déjà testé à ce poste par Rudi Garcia, Maxwell Cornet était aligné au poste de latéral doit. Jean Lucas et Lucas Tousart évoluaient devant la défense alors que Moussa Dembélé était accompagné de Bertrand Traoré, Martin Terrier et Rayan Cherki.

Christian Gourcuff avait quant à lui opté pour une composition très classique : Andrei Girotto et Thomas Basila en défense centrale, Ludovik Blas, Mehdi Abeid et Moses Simon au milieu. Pour sa première titularisation, Renault Emond évoluait en attaque aux côtés d’Imran Louza.

Le match : Nantes a quand même pu espérer

En ouvrant le score à la 2ème minute, les Lyonnais se sont mis rapidement dans des conditions idéales. Puis à peine 7 minutes plus tard, Bertrand Traoré à la passe et Rayan Cherki à la finition, ont permis aux Rhodaniens de faire le break. Mais au quart d’heure de jeu, les Nantais, par le biais de Renault Emond sont revenus au score. Après avoir manqué une occasion en or plus tôt, Martin Terrier a redonné deux buts d’avance aux siens en ajustant parfaitement Alban Lafont.

Rayan Cherki a ensuite obtenu un pénalty mais Moussa Dembélé n’a pas saisi l’occasion pour marquer le 4ème but lyonnais. Le gardien nantais, malgré un score lourd au final, a réalisé une très bonne performance, à l’image de cet arrêt. L’attaquant de l’OL s’est rapidement fait pardonner en marquant un nouveau but dans un angle pourtant réduit.

Avec 3 unités d’avance au tableau d’affichage, Lyon pensait pouvoir finir le match tranquillement. Il n’en fut rien. A 10 minutes du terme, Imran Louza a redonné de l’espoir aux Canaris. Lyon s’est alors mis à trembler et les Nantais en ont profité pour inscrire un troisième but grâce à Moses Simon. La fin de match a donc été tendue et stressante pour des Lyonnais qui auraient pu s’éviter cette grosse frayeur.

 

Cherki rugit comme un Lyon

16 ans et déjà tout d’un grand ! Malgré le triste début de saison des Lyonnais, leurs supporters se réjouissent de voir arriver progressivement un jeune du centre de formation. Rayan Cherki, le nommé, ne cesse d’impressionner à chaque apparition. Titulariser ce soir derrière Moussa Dembélé, il a réalisé une prestation parfaite. Buteur très tôt après un beau dribble sur Alban Lafont, il n’a pas tarder pour s’offrir le doublé. Alors que Nantes était revenu dans le match, il a délivré une passe décisive sublime en profondeur pour Martin Terrier. En deuxième période, il a même obtenu un pénalty, que Dembélé n’a pas converti. Homme à tout faire sur le terrain, ce serait même lui qui ferait la cuisine, la vaisselle et l’entretien du centre d’entrainement.

Les partenaires de Jason Denayer se qualifient pour le prochain tour et sont toujours en course dans les 4 compétitions que dispute le club. Nantes est éliminé et va pouvoir se concentrer exclusivement sur le championnat.

 

Crédit image en Une : Cnews

Tristan Bart.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here