Ligue 1

Le PSG a-t-il raison de donner les pleins pouvoirs à Mbappé ?

Mbappé PSG

Après des mois de négociations, le Paris Saint germain a réussi à faire plier Kylian Mbappé. L’annonce a été faite en grandes pompes au début de l’été lors de l’ultime journée de Ligue 1 Uber Eats. L’attaquant français qui avait déjà donné son accord pour rejoindre le Real Madrid opère alors un virage à 306o pour s’inscrire dans un nouveau projet dans le club de la capitale.

Pendant longtemps, les supporters parisiens ont retenu leur souffle. Nombre d’observateurs voyaient déjà le joyau français poursuivre sa carrière au-delà des frontières, du côté de l’Espagne. Mais Kylian Mbappé et le PSG ont pris toute la planète de court en annonçant la nouvelle le 21 mai dernier.

Une très bonne nouvelle d’ailleurs pour le PSG, les supporters et la Ligue 1 en général. Mais pour qu’il re-signe au PSG, le club a dû revoir son projet et en mettre le natif de Bondy au Centre. Désormais la nouvelle star du PSG, la nouvelle tête de gondole du projet parisien, ce n’est plus Neymar, mais c’est Kylian Mbappé.

Les promesses du PSG à Mbappé

Pour convaincre son attaquant et l’inciter à poursuivre l’aventure à Paris, le PSG a donc sorti les grands moyens. En plus de sortir le chéquier, les dirigeants qataris ont donné des garanties sportives au clan Mbappé.

Sur le plan financier, Mbappé percevrait un salaire annuel d’environ 100 millions d’euros avec une prime à la signature de 300 millions, ce qui fait de lui le footballeur le mieux rémunéré au monde. Il devance donc largement ses compères en club, Messi et Neymar qui émargent respectivement à 40 millions et 34 millions d’euros environs.

En dehors de ce salaire à donner le tournis, le jeune attaquant a reçu au sommet de la direction parisienne à Doha au Qatar, des promesses sportives. Ainsi, il lui aurait été assuré que l’équipe « serait la sienne » (ndlr) et qu’il aurait son mot à dire quant à certains choix.

Notamment celui de l’entraineur, de la direction sportive, et même celui des joueurs qui rejoindraient l’écurie parisienne. Le meilleur buteur de Ligue 1 Uber Eats de la saison 2021-2022 aurait aussi demandé et obtenu de sa direction des promesses pour davantage de professionnalisme et de sérieux dans le fonctionnement du club de son cœur.

Des promesses aux actes

Cela justifie donc le discours musclé du président Nasser El Khelaïfi en juin dernier quant au groupe. Et donc Mbappé aurait été consulté quant à l’arrivée d’Antero Henrique et de Campos qu’il a côtoyé du côté de l’AS Monaco, tout comme celui de Christophe Galtier, le nouvel entraineur parisien, connu pour sa poigne.

Une autre preuve qui montre que le natif de Bondy est le nouveau patron de l’équipe est la nouvelle configuration de la hiérarchie pour le tirage des penalties. Alors que le Brésilien Neymar a eu l’exclusivité jusqu’à la saison dernière, les choses ont changé cette saison. Désormais, c’est Kylian Mbappé qui est le numéro 1 pour tirer les penalties au PSG.

Et le monde entier l’a découvert lors du match de la 2e journée de Ligue 1 Uber Eats face à Montpellier. En effet, c’est Mbappé qui sans contestation s’est emparé du ballon pour tirer le 1er pénalty sifflé par l’arbitre. Et alors que le Brésilien Neymar s’est emparé du ballon pour le second, le numéro 7 du PSG n’a pas apprécié, d’où la brouille entre les deux à la face du monde.

Des réactions hostiles

Une scène qui engendré tout un tollé et des réactions aux quatre coins du monde, y compris sur les réseaux sociaux. Les “likes” du Brésilien Neymar de deux posts sur Twitter, critiquant cette nouvelle hiérarchie ont d’ailleurs exacerbé les tensions.

Le premier remettait en cause la décision du coach parisien : «Aujourd'hui, dans le match du PSG, Neymar a marqué et humilié le gardien (encore une fois) sur penalty. Mbappé, en revanche, a très mal frappé et a échoué. Après le match, l'entraîneur a déclaré que Mbappé serait le principal tireur de l'équipe pour la saison. Une absurdité !»

Le deuxième aussi : «Maintenant c'est officiel, c'est Mbappé qui tire les penalties au PSG. Clairement c'est une affaire de contrat, car dans aucun club au monde, Neymar serait le deuxième choix, aucun !! Il paraît qu'à cause du contrat, Mbappé est le patron du PSG !!»

 

 

C’est donc clair, aujourd’hui au PSG, Mbappé n’est plus le même qu’avant. Le jeune attaquant a désormais acquis un statut. De joueur important de l’équipe, Mbappé est devenu “le joueur le plus important du club”. Un statut que Kylian Mbappé a acquis, il faut le dire, grâce à ses performances sur le terrain.

Un nouveau statut au PSG logique pour Mbappé

En effet, tout au long de la saison dernière, alors que Neymar était très loin de son niveau habituel, et que Messi nouvellement arrivé peinait à trouver ses marques au sein de l’effectif parisien, c’est bien Mbappé qui a tenu la baraque. C’est le natif de Bondy qui a porté l’équipe en multipliant les prestations de haute volée. Il termine la saison avec le titre de meilleur buteur.

Il inscrit 34 buts en 43 matchs disputés sous ses couleurs parisiennes. Aussi bien en championnat qu’en Ligue des champions, on n’a vu qu’un seul homme : Mbappé. En témoigne ses deux buts lors des deux matchs de huitième de finale contre le Real Madrid. Seul le natif de Bondy avait vraiment existé au milieu de cette constellation de stars dont on attendait bien plus qu’une élimination aussi prématurée.

Les raisons qui justifient ce choix

Au PSG, Mbappé représente l'avenir

Si ce nouveau statut de Mbappé ne doit pas paraitre comme une récompense, il présente donc un caractère logique et ce, pour plusieurs raisons.

D’abord, Mbappé comparativement à ses coéquipiers de l’attaque parisienne, représente l’avenir. Il est jeune, il a 23 ans et a encore beaucoup plus à offrir au club et au football en général. On ne pourra pas en dire autant de Messi 35 ans, plutôt finissant et Neymar, trentenaire, mais qui a récemment déclaré ne pas penser faire une longue carrière de footballeur.

Or, pour aller loin et très haut, Paris a besoin d’une tête d’affiche qui en veut, qui a de l’ambition. Même s’il est déjà champion du monde, Mbappé est encore jeune, il veut battre des records, gagner encore d’autres trophées, notamment la Ligue des Champions qu’il n’a encore jamais remporté, contrairement à ses deux compères.

C’aurait été incompréhensible de continuer à faire tourner le projet du PSG autour de Neymar, qui depuis son arrivée dans le club de la capitale, a plutôt brillé par son absence dans les grands rendez-vous cruciaux de mars-avril. Le Brésilien, malgré son talent indéniable, est plombé par un style de vie un peu trop fêtard, et son irrégularité causée par des blessures à des moments clés.

Mbappé, un cadre crédible

D’un autre côté, le PSG avait tout intérêt à saisir l’aubaine que constitue la présence d’un Mbappé, joueur français, dans l’arène footballistique et à un tel niveau. On l’a vu au Real Madrid avec Raul, au Milan AC avec Maldini, à Liverpool  avec Steven Gerrard, à Manchester United avec David Beckham, puis Wayne Rooney à des moments donnés.

Et Mbappé lui-même étant parisien, devrait logiquement inscrire son nom en lettres d’or au panthéon des titans du PSG. Au regard de ses prestations et de son potentiel, de ce qu’il peut apporter, le PSG et le Qatar ont été bien inspirés de confier au champion du monde les clés du camion.

Un joueur intelligent

Par ailleurs Mbappé, malgré son jeune âge, a déjà montré son incroyable maturité et son intelligence. Il sait donc que pour gagner, l’équipe aura besoin de bien plus que de lui seul.

Il sait qu’un Neymar mieux encadré, et un club géré de manière plus professionnelle, peuvent permettre au PSG de trouver les ingrédients nécessaires au succès final. Toutes choses qui lui ont cruellement fait défaut lors des dernières saisons.

Le natif de Bondy l’a d’ailleurs déclaré lors de la conférence de presse après sa prolongation, en mai dernier, il se concentrera uniquement sur le sportif.

Mbappé, pas le premier

Cependant, il est tout à fait compréhensible et d’ailleurs normal qu’en tant que joueur important, il soit consulté jusqu’à une certaine limite bien évidemment, sur certains choix, sur certaines orientations. C’est de la même manière qu’un entraineur va discuter tactique avec ses joueurs cadres, pour recueillir leurs avis, leurs sentiments par rapport à tel ou tel système de jeu.

Personne n’a rechigné quant au fait que Messi ait été le patron au Barça, ou que Sergio Ramos l’ait été au Real pendant toutes ces années. S’il est vrai que Mbappé avec Paris n’a connu que des victoires locales, et rien encore sur la scène européenne, il n’en demeure pas moins qu’il a gagné le droit au regard de ses prestations, mais aussi de ses ambitions pour le club, d’être plus qu’un simple joueur.

L’institution doit rester forte

Confier donc les clés du camion à Mbappé ne doit pas signifier que le PSG devienne le “FC Kylian Mbappé”. L’institution doit rester forte et présente partout et en tout. C’est pour cela que l’initiative de la direction sportive au lendemain du pénalty gate est assez louable.

Cela permet en effet de désamorcer la bombe très tôt et de mettre les choses au clair. Et Mbappé qui est un joueur assez intelligent doit savoir mettre les intérêts du club au-dessus des siens pour préserver une ambiance favorable à la réussite commune.

En effet, si on se réfère aux clubs cités plus haut, Raul, Beckham etc… ne se sont jamais retrouvés au-dessus de leur club bien qu’ils en étaient pourtant des figures emblématiques. Ce sont donc des exemples dont le jeune Mbappé doit s’inspirer pour continuer à grandir et faire grandir son équipe.


Dernières publications

En haut