Le PSG qualifié, la Juve, l’Atletico et le Barça tenus en échec

AS Roma – Chelsea

C’était l’affiche de ce mardi soir, avec des Romains ne pouvaient vraiment pas mieux commencer la rencontre. Dès la première minute, Kolarov sur le côté adresse un long centre à destination Edin Dzeko qui remet pour El Shaarawy. L’italien, à l’entrée de la surface de réparation, envoie un extérieur du pied qui termine au fond des filets. À la 36ème minute, Radja Nainggolan centre du milieu de terrain pour El Shaarawy, encore lui, qui ne se fit pas prier pour inscrire son deuxième but du match et de l’année dans cette compétition. Peu après l’heure de jeu, Diego Perotti clouait le match d’une frappe de 20 mètres laissant Thibault Courtois impuissant.

Malgré une équipe de Chelsea qui a tenté des choses, les score est sans appel Avec ce résultat Cette victoire 3-0 permet aux Romains de prendre la tête du groupe C.

El Shaarawy LDC 2017

Photo : The Sun

PSG – Anderlecht

Le PSG savait qu’une victoire était signe de quasi qualification pour les huitièmes de finale. Avec 60% de possession, les parisiens avaient le pied sur le ballon et la première cartouche arriva à la 30ème minute avec une superbe frappe enroulée de Marco Verratti sur une passe de Kylian Mbappé. L’addition doublait juste avant la pause dans le temps additionnel suite à un raid solitaire de Neymar qui concluait à l’entrée de la surface.

Lors de la seconde période, c’est encore une fois Neymar qui apporte le danger après un magnifique coup-franc. Le ballon étant repoussé par le poteau gauche, Layvin Kurzawa saisi l’opportunité et poussa le ballon dans le but presque vide (52′). Et ça, ce n’est que le début du show Kurzawa. Le latéral parisien inscrivait son premier doublé en LDC grâce à une tête à la 72ème minute et s’offrait même le luxe de réaliser un hat-trick, terminant une superbe action collective d’une frappe vers la droite du but. L’essentiel est fait, le PSG est qualifié pour les huitièmes de finale et aura maintenant pour seul objectif de conserver la tête du groupe.

Kurzawa vs Anderlecht triplé

Photo : RMC Sport

Atletico Madrid – Qarabag 

Déjà au pied du mur avant la rencontre les joueurs de Diego Simeone n’avaient aucun droit à l’erreur, surtout que dans le même temps, la Roma s’imposait face aux Blues de Chelsea. Malgré cela, ce sont les Azerbaïdjanais qui ont ouvraient le score après un corner de Guerrier repris de la tête par Michel, avec un ballon qui frappait la transversale avant de franchir la ligne (40′). Retour au vestiaire compliqué pour l’Atletico, la tête dans le sac.

Les madrilènes n’allaient cependant pas mettre très longtemps avant de revenir dans la partie. En effet, à la 56ème, Antoine Griezmann délivre une belle passe pour Thomas qui frappe de loin dans la lucarne droite (56′). À noter, le match s’est fini à 10 contre 10 après l’expulsion de Pedro Henrique (59′) et de Stefan Savic en fin de match (88′). Le match nul n’est vraiment pas une bonne affaire pour les coéquipiers de Griezmann, désormais à 4 points Chelsea, 2ème, et avec deux gros matchs qui les attend.

Griezmann match nul vs Qarabag retour 2017

Photo : LosOtros18

FC Bâle – CSKA Moscou 

Les suisses avaient envie de défendre leur deuxième place du groupe A. Pour cela ils ont inscrit le premier but de cette partie par l’intermédiaire de Luca Zuffi qui, voyant le gardien avancé, tenta sa chance et loba ce dernier (32′). Mais au retour des vestiaires, les russes sont revenus avec de nouvelles ambitions et à la 65ème minute, Dzagoev remettait les siens en marche en finissant une belle action collective, plaçant le ballon dans le coins gauche du but. Les moscovites allaient même passer en tête à un peu plus de 10 minutes du terme grâce à un missile venu du pied de Pontus Wernbloom, placé aux 20 mètres. Grâce à cette victoire à l’extérieur les russes reviennent au même nombre de points (6) que leurs adversaires du soir et confortent leur troisième place dans un groupe où l’accession au prochain tour est toujours ouverte entre les eux adversaires de ce match.

Celtic – Bayern 

Le Bayern Munich pouvait creuser l’écart avec la 3ème place, ce soir, en s’imposant face aux écossais à Glasgow. Lors de la première période, le gardien bavarois allongeait un  dégagement, poussant le portier écossais, Gordon, à s’aventurer au delà de sa ligne. Mais  ce fameux Gordon loupait sa sortie, permettant à Kingsley Coman de profiter de l’opportunité ! Le français  parvenait à se défaire et envoyait une frappe dans le but vide (22′). Les écossais n’abandonnent pas et ils vont même réussir à égaliser à la 74ème minute. Suite à une passe de Forrest, McGregor trompait Ulreich en frappant dans le coin gauche du but. Le Celtic n’aura que 3 minutes pour rêver avant que Javi Martinez ne reprenne de la tête un centre de David Alaba (77′). Cette victoire permet au bavarois d’avoir 9 points, donc 6 d’avance sur la 3ème place et de rester au contact du PSG pour la première position du groupe.

Coman vs Celtic

Photo : Libération

Manchester United – Benfica

Les portugais de Benfica sont vraiment au fond du trou en ce début de saison. Une victoire leur aurait fait du bien, mais ça ne s’est pas passé comme ils l’auraient espéré. La première période était assez équilibré mais dès la 15ème minute, Douglas Pereira faisait une faute dans la surface offrant un penalty pour les Reds Devils. Anthony Martial se saisit du ballon et loupe son penalty à cause d’un excellent arrêt du gardien de Benfica. Juste avant la mi-temps Matic décochait une magnifique frappe qui s’écrasait sur le poteau de Svilar, mais rebondissait dur le dos de ce dernier pour ensuite entrer dans le but. Contre son camp donc malheureux pour le portier du club portugais et 1-0 pour les Reds à la pause. Lors de la seconde mi-temps, un nouveau pénalty est sifflé en faveur de Manchester United et sera cette fois-ci transformé par Blind. Avec cette victoire, United est premier avec  12 points sur 12 tandis que Benfica est toujours lanterne rouge avec 0 point.

Olympiakos – Barcelone 

Le FC Barcelone est très impressionnant cette saison. Pour le moment, les barcelonais leader de la Liga et leader de leur groupe de Ligue des Champions. Il ne restait plus qu’à confirmer en Grèce leur capacité à gagner tous les matchs, mais malgré leur grosse domination (66% de possession de balle, 19 tirs et 12 corners), les joueurs de Valverde ont dû concéder un nul. Les catalans restent cependant premiers de leur groupe avec 3 points d’avance sur la Juventus Turin.

Sporting – Juventus 

Venons en aux turinois justement. La dernière affiche de ce mardi soir avait un certain enjeu car en cas de victoire du Sporting, la Juventus aurait dû batailler jusqu’au bout afin de se qualifier pour le prochain tour. Ça, les portugais le savaient bien et voulaient à tout prix marquer les premiers. À la 20ème minute, leur volonté se réalisait quand Bruno Cesar repris au bon moment une frappe détournée par Buffon. Mais la Vieille Dame a remis la main sur le ballon et a dominé le reste du match. Cette domination s’est concrétisée lorsque Juan Cuadrado a lancé Gonzalo Higuain dans la profondeur et qui a ensuite dribblé le gardien du Sporting avant de pousser le ballon au fond des filets. La Juve manque là l’opportunité de refaire son retard sur le Barça tenu en échec en Grèce. Concernant le Sporting, ce résultat est plutôt positif puisque les portugais restent à 3 points des finalistes de la Ligue des Champions 2017. Statu quo dans le groupe D ce soir.

Félix JANNORAY et Martin COLNEY

@wesportfr

A propos de l'auteur

Co-gérant WeSportFR

Poster un commentaire

facilisis at elit. risus Lorem mi, massa accumsan suscipit