Le Stade Rennais s’impose sur la pelouse de Nîmes (0-1)

0

Ce soir, les matchs en retard de la phase aller se disputaient dans différents stades de notre Ligue 1 Conforama. C’est notamment le cas de Nîmes qui recevait le Stade Rennais. Au terme d’un match ouvert, ce sont les Rennais qui s’imposent sur le score de 1-0. 

Une première mi-temps sans but

Tout d’abord dominés, les Nîmois sont les premiers à frapper au but par l’intermédiaire de Ferhat. Les premières minutes furent très hachées avec plusieurs fautes. Deux joueurs ont d’ailleurs été avertis : Fomba pour les locaux et Traoré pour les Bretons. Ce dernier fut toujours dans les bons coups et a effectué plusieurs interventions importantes. Les deux plus grosses occasions de cette première mi-temps ont eu lieu à quelques minutes d’intervalle. À la 20e minute, Raphinha s’élance sur un coup-franc bien placé mais passe de peu à côté, alors que Bernardoni semblait battu. Ensuite, Romain Philippoteaux se retrouve dans une position très favorable et enroule sa frappe. Mais la frappe passe elle aussi à côte des cages. Hormis ces deux occasions, peu de grosses actions sont à se mettre sous la dent. Globalement, les Rennais furent décevants dans l’ensemble alors que les Nîmois se montraient plutôt bien organisés.

 

Rennes prend l’avantage

Mais au retour des vestiaires, le capitaine nîmois Anthony Briançon se blesse aux adducteurs et doit céder sa place à Landre. Maouassa a eu du mal à se remettre dans le match et se montrait imprécis. Bernadoni réalise un bel arrêt suite à un débordement et une frappe de Traoré. À l’image du premier acte, les actions furent imprécises et hachées. C’est au milieu de terrain que la lutte était la plus acharnée, sans aucune grosse domination d’une équipe. À la 64e minute, Adrien Hunou, magnifiquement servi par Tait assène une volée du gauche qui finit petit filet. Bernardoni ne put rien faire et les Rennais menaient donc 1-0. Et puisqu’une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, les Nîmois perdent Ripart sur blessure musculaire.

Mais les locaux ne lâchèrent pas pour autant et se montraient dangereux, à l’image de la frappe de Deaux (73′). Cinq minutes plus tard, Alakouch se fait légèrement bousculer dans la surface par Maouassa mais l’arbitre laisse jouer. Mendy, qui n’a pas eu grand chose à faire, veille au grain et intercepte une nouvelle fois la frappe de Deaux (83′). Juste après, Raphinha loupe la balle de match. Alors qu’il était seul devant le but et que Siebatcheu attendait le ballon dans la surface, le Brésilien décide d’y aller seul mais sa frappe passe à côté des cages du gardien Nîmois. Malgré quelques tensions en fin de match, il ne se passera plus rien et les Rennais remportent donc ce match.

Adrien Hunou va prolonger avec Rennes - BeSoccer

Adrien Hunou, buteur Rennais ce soir.

C’est donc Rennes qui s’impose grâce à Hunou et qui prend de l’avance sur ses poursuivants. Ce soir, l’AS Monaco affronte une nouvelle fois le PSG et tentera une nouvelle fois de créer l’exploit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here