Ligue 1

Le triste record battu par le FC Metz

Ce dimanche à 15 h 00, le FC Metz recevait Lorient dans un match capital pour le maintien. Avec les nouvelles recrues, les Grenats n'ont pas pu empêcher une défaite importante (2-1).

Metz continue de plonger. Ce dimanche après-midi, les Grenats ont subi une 7ᵉ défaite de rang en Ligue 1, établissant un triste record. Un tel bilan n'était jamais arrivé au club depuis 1950. Un triste record qui vient rajouter une épine dans le pied des Mosellans dans la quête du maintien. Avec cette nouvelle défaite, les joueurs de Laszlo Boloni sont barragistes en attendant le résultat de l'Olympique Lyonnais ce soir dans l'Olympico.

Les Messins vont devoir progresser dans le domaine offensif. Avec seulement 17 buts marqués, Metz et la pire attaque de Ligue 1. Cet hiver, les Grenats ont enregistré les retours de George Mikautadze et de Didier Lamkel Zé.

Thierry Laurey n'apprécie pas certaines dérives

Consultant sur Prime Video pour le multiplex de 15h00. L'ancien entraineur de Strasbourg Thierry Laurey a critiqué les façons de faire des supporters messins qui ont pris à partie leur joueurs à la fin de la rencontre.

“J'ai eu la chance d'être à Strasbourg pendant cinq ans, on a eu pas mal de défaites, de moments difficiles, mais jamais on n'a eu ce comportement de la part de nos supporters. Je sais que chaque public est différent, chaque région est différente, chacun a ses spécificités. Mais je trouve ça usant à force. Aujourd'hui dans le football, on a une certaine dérive de certains. Je comprends l'attachement que les gens ont au club, les couleurs que l'on doit défendre et surtout les devoirs et obligations qu'ont les joueurs, le staff, les dirigeants… Mais j'aimerais qu'il y ait plus de tolérance de la part des supporters. Je peux comprendre que dans le cas des messins, avec 7 défaites consécutives, ça commence à peser. Mais si je ne me trompe c'est une équipe qui navigue entre la Ligue 1 et la Ligue 2, donc ils ne le font pas exprès.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut