Angleterre

Leeds United – Arsenal : un match nul, plein de déception

Alors qu’elle figurait parmi les affiches attendues du week-end, cette rencontre opposant Leeds à Arsenal a été des plus décevantes. Les deux équipes se sont quittées sur le plus petit des scores : 0-0. Un match nul qui résonne en double sens…

Leeds United : Meslier – Ayling (Rodrigo, 70e), Koch, Cooper, Alioski – Philipps – Raphinha, Klich, Dallas, Harrison (Poveda, 80e) – Bamford

Arsenal : Leno – Bellerin, Holding, Gabriel, Tierney – Ceballos, Xhaka – Pépé, Willock (Saka, 57e puis Maitland-Niles, 93e), Willian (Nelson, 45e) – Aubameyang

Une première mi-temps faible en occasions

Cette première mi-temps a largement été dominée par Leeds United. Dès les premières minutes, l’équipe de Marcelo Bielsa prend le jeu en main. Les joueurs profitent d’un laxisme extrême de l’adversaire et se créent de nombreuses occasions mais ne parviennent pas à marquer ni même à cadrer la plupart des tentatives. Sur les deux seuls tirs cadrés, ils ont buté sur l’excellent Leno qui garde son équipe en vie. Les Peacocks ont pourtant très bien entamé la partie et ont su dominé des Gunners amorphes sans réussir à en profiter. Quant à Arsenal, le peu de ballons qu’ils ont pu jouer sont passés par Nicolas Pépé. L’ancien Lillois a provoqué par deux fois la défense adverse et se crée la plus belle occasion de ces premières 45 minutes en envoyant son centre-frappe sur la barre.

À 10 contre 11, mais pas de tournant

Dès le retour sur la pelouse, le premier changement s’opère côté Gunners. Willian, transparent en première mi-temps, cède sa place au jeune Nelson. Les joueurs d’Arteta reviennent plus ambitieux sur le carré vert notamment défensivement. Ils laissent moins d’espace aux Peacocks mais survient rapidement le coup fatal. L’homme fort d’Arsenal en première période, Nicolas Pépé, écope d’un carton rouge à la 50e minute de jeu pour un coup de tête sur Alioski. Willock cède ensuite sa place pour Saka. Ce dernier excelle sur son côté gauche et fait la différence par deux fois. Il se retrouve d’abord seul face à Meslier qui sort le meilleur arrêt du match et fait dans un second temps une passe pour Aubameyang. Son tir est contré de la main dans la surface mais il ne se voit pas accordé de tir au but. Cela aurait été très injuste compte tenu des occasions à répétitions de Leeds. L’entrée en jeu de Rodrigo donne un second souffle aux Peacocks qui multiplient les occasions en fin de match. Les ballons n’arrivent plus que dans la surface adverse mais si ce n’est pas Leno qui sort des parades exceptionnelles, ce sont les montants qui repoussent les tirs. D’abord Rodrigo, puis Bamford et enfin Raphinha touchent le poteau. De quoi s’en vouloir à la fin du match.

Après deux défaites consécutives, la formation de Bielsa n’a pas su retrouver le chemin de la victoire qui leur tendait pourtant les bras. C’est une énorme déception après une partie maîtrisée de bout en bout.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dictum id risus Phasellus leo. pulvinar non Nullam odio libero accumsan ut