Leicester, coaching gagnant ?

0
Ligue 1

Malgré une saison 2015/2016 historique, les Foxes ont eu cette année beaucoup de mal dans la première partie de saison. Avec seulement 5 victoires pour 5 nuls et 9 défaites, les hommes de Claudio Ranieri se sont vite retrouvés à jouer le bas de tableau amenant au limogeage du tacticien italien fin février. Ce choix, considéré par beaucoup comme une trahison envers Ranieri est en train de se transformer en coup de génie de la part des dirigeants…

L’effet Shakespeare ?

 

skysports-football-craig-shakespeare-leicester-city_3908735

Depuis l’arrivée au poste d’entraineur de Craig Shakespeare (ex adjoint de Ranieri ), les Foxes retrouvent un état de forme digne de la saison précédente. En effet, le natif de Birmingham n’a pas encore connu la défaite en 5 matchs. Entre victoire face à Liverpool et qualification pour les 8émes de finales de la Ligue des Champions, Shakespeare crée pour le moment l’unanimité à Leicester.

L’électrochoc, attendu par les dirigeants, a donc bien eu lieu et emmène aujourd’hui les Foxes vers une autre saison en Premier League, laissant même espérer une belle épopée en LDC. Le successeur de Ranieri a su redonner à ses joueurs l’envie, la motivation et le réalisme qui ont amené Leicester au titre de champion de Premier League l’an dernier.

Réel coup tactique de Shakespeare, regain de motivation, remise en question ? Les éléments de cette bonne série de Leicester sont nombreux.

Solidarité à tout épreuve…

 

2F60223F00000578-3360028-image-a-23_1450144803012

Leicester, encore peu connu il y a peu, s’est hissé au rang de champion d’Angleterre grâce à un effectif et une solidarité sur le terrain à toute épreuve. Parfois dépassé, les Foxes ont souvent répondu par une extraordinaire envie sur le terrain, à des personnalités flamboyantes (Marhez, Vardy…) mais surtout à un effectif bien rodé tactiquement. Malheureusement pour eux et les amoureux du club, ils ont eu beaucoup de mal à retrouver ces éléments cette saison.

Or depuis l’arrivée de l’ex adjoint de Claudio Ranieri, on remarque facilement des similitudes avec le Leicester de l’an dernier. Un des meilleurs exemples afin de démontrer ce renouveau (et en même temps ce retour en arrière) n’est autre que le match retour face à Séville. Galvanisé par un public toujours derrière eux et par leur coach, Leicester a réussi à sortir le FC Séville pour se hisser dans le carré suivant de la LDC. Pour autant, les Foxes ont souvent eu du mal face à cette formation de Séville en demi-teinte (à la fois dominatrice mais pas pour autant tranchante). La motivation, cette envie de la gagne (en démontre J.Vardy et ses fameuses droites envoyées a lui-même) et l’efficacité ont été retrouvé par les joueurs de Leicester lors de leurs précédents matchs.

N’didi tant attendu…

Wilfred-Ndidi

Si l’on a tous été sous le charme de N’golo Kanté la saison dernière il manque terriblement dans le milieu de Leicester depuis son départ à Chelsea. Les champions en titre ont pourtant bel et bien tenté à multiple reprise de combler le manque de l’international français par différents joueurs comme Amartey ou Mendy mais aussi par des changements de dispositif. Mais c’est Wilfred N’didi, fraichement arrivée cet hiver de Genk pour 18 millions d’euros, qui s’est créé une place de titulaire très rapidement. L’international nigérian est de plus en plus important dans le jeu des Foxes et trouve petit à petit sa place dans le milieu de terrain. Déjà titulaire sous Ranieri, il l’est toujours sous Shakespeare et continue sa montée en puissance.

Vardy retrouvé

vardy

Auteur de seulement 5 buts en championnat cette saison sous l’ère Ranieri, le meilleur buteur de Leicester l’an passé avec 24 réalisations déchante totalement. Mais, comme ses coéquipiers, l’international britannique connait un retour tonitruant depuis la prise en main de Shakespeare. Avec 4 buts sur les 4 derniers matchs de championnat, il est un des facteurs majeurs du bon état de forme de Leicester. Si ce changement a été fructueux pour l’attaquant anglais, il l’est tout autant pour plusieurs joueurs comme Albrighton. Parfois mis sur le banc remplacé par Musa, le milieu de terrain des Foxes a retrouvé un très bon niveau lors de ses derniers matchs. Auteur de 2 passes décisives et 1 but (celui de la qualification face à Séville) lors des 5 derniers matchs, le retour en forme de Marc Albrighton est aussi un élément majeur de la série de Leicester.

Le prochain match

Tout juste victorieux de Stoke City à domicile sur le score de 2 à 0, Leicester reçoit aujourd’hui Sunderland, actuellement dernier de Premier League avec 20 points en 29 rencontres. Les coéquipiers de J.Vardy devront continuer leur bonne série face à des black cats au plus mal (1 point pris sur les 5 derniers matchs ) afin de s’éloigner plus largement de la zone rouge et éviter de jouer les derniers matchs sous la tension de la relégation. De plus, J.Defoe est incertain du côté de Sunderland, ce qui pourrait faciliter la tâche des joueurs de C.Shakespeare qui ne devront pas trembler.

 

Léo M’ARTINEAU.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here