Equipe de France

L’équipe de France a effectué son retour au stade de la Meinau !

Le 1er septembre, l'équipe de France a affronté la Bosnie-Herzégovine dans une rencontre qualificative pour la Coupe du monde 2022. Une confrontation qui s'est déroulée à Strasbourg au Stade de la Meinau, un terrain où les Bleus n'avaient plus mis les pieds depuis 25 ans…

25 ans ! C'est le temps qu'il aura fallu au peuple strasbourgeois pour revoir l'équipe de France dans sa ville. Pour ceux qui ont le même âge que Kylian Mbappé, c'était du jamais vu. Mais le retour des Bleus au stade de la Meinau a eu lieu ce 1er septembre. Une grande fête dans les tribunes de l'antre alsacien réalisée avec la coopération des Ultra Boys (supporters du Racing Club de Strasbourg) et des Irrésistibles Francais (groupe de supporters lors des matches de l'équipe de France).

Si la fête est une réussite dans les gradins, cela n'est pas le cas sur le terrain. Les Bleus concèdent l'ouverture du score face à la Bosnie-Herzégovine (36e), portée par Edin Džeko (0-1). Une avance de courte durée puisque trois minutes plus tard, Antoine Griezmann marque le but de l'égalisation suite à un arrêt du gardien bosnien dans sa propre cage (39e). Une action validée par la VAR, qui permet de recoller immédiatement au score (1-1).

Le 1er septembre 2021 devient une date historique au stade de la Meinau, synonyme du retour de l'équipe de France. La dernière fois remontait au… 29 mai 1996. Photo : Andréa LAMY / We Sport

Trois joueurs goûtent à la vie en Bleu au stade de la Meinau

Après la pause, les Tricolores se trouvent vite en difficulté en passant à dix contre onze après l'expulsion de Jules Koundé. Sur cette action, la VAR intervient également et fait passer la couleur du carton jaune vers le rouge. Les Bleus n'ont pas trouvé les ressources nécessaires pour prendre l'avantage. Ce match a été le baptême de trois joueurs : Jordan Veretout, titularisé à la Meinau, Aurélien Tchouaméni, qui a fait son apparition en début de seconde période, ainsi que Moussa Diaby, entré en jeu à la 90e.

Pour sa première chez les Bleus, Aurélien Tchouaméni s'est exprimé au micro de M6. Le Monégasque a confié avoir eu « à cœur d'aider l'équipe pour essayer de gagner » durant la seconde période. Même si malheureusement la victoire n'était pas pour le soir du retour des Bleus à la Meinau, le milieu de terrain est motivé à « faire mieux la prochaine fois ». Peut-être ce samedi face à l'Ukraine ?

Crédit photo : Andréa LAMY / We Sport

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début