Football

Les 50 moments de la décennie : Joga Bonito

Qui dit 31 décembre 2020 dit fin d’une décennie. À cette occasion, We Sport vous propose de revenir, sport par sport sur 50 moments qui ont marqué cette dernière décennie, place au foot, entre remontées légendaires, nouvelle étoile et domination totale. 

Les Bleus prennent une deuxième étoile

Tout le monde connaît l’histoire, il était évident pour nous de mettre la deuxième étoile de l’équipe de France dans notre top 50 de moments de la décennie. Second poteau Pavard, finale de rêve contre la Croatie ou Lloris de fer contre la Belgique, même deux ans après, nous on savoure toujours ces moments de bonheur, la Coupe a bel et bien été ramenée à la maison, 20 ans après la génération Zidane, la génération Griezmann.

La remontada

8 mars 2017, aucun fan de foot n’a oublié ce qu’il faisait ce soir là lorsque le Paris-Saint-Germain se déplace au Camp Nou de Barcelone pour le huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Les parisiens ont été auteur d’un match aller héroïque et surréaliste, s’imposants 4-0. Mais tétanisés par l’évènement, et la pression des médias, les Parisiens prennent l’eau, jusqu’à la 95e minute où Sergi Roberto vient inscrire le 6e but barcelonnais. 6-1, Paris est éliminé, et Stéphane Guy résumera parfaitement cette soirée incroyable de son célèbre “c’est pas possible”. Mythique.

L’Allemagne se la joue brésilienne

Coupe du monde 2014 au Brésil. Les jaunes et verts jouent la compétition à domicile dans un climat social plus que pesant. Plus que jamais, tout un pays espère un nouveau titre mondial pour son équipe, seule à pouvoir redonner de l’espoir à tout un peuple. Après des qualifications poussives, les Brésiliens retrouvent une équipe d’Allemagne terrifiante de réalisme avec Miroslav Klose qui sur les terres de Ronaldo compte bien le dépasser pour devenir le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde. Ce sera chose faite à Belo Horizonte, le 8 juillet 2014 lorsque l’Allemagne torpillera le Brésil à domicile. 7-1, une humiliation totale, un peuple en larmes, des images que les fans de foot n’oublieront certainement jamais.

France – Ukraine : pour l’amour du peuple 

L’équipe de France n’était plus aimée de son public depuis les terribles désastres de l’Euro 2008 et bien plus encore en 2010 avec le drame de Knysna, le quart de finale de l’Euro 2012 n’ayant pas arrangé les choses. Poussifs dans leur groupe de qualification de la Coupe du Monde au Brésil, les Bleus doivent passer par les barrages comme en 2009, le tirage leur offre l’Ukraine, un adversaire abordable sur le papier. Mais rien ne se passe comme prévu et les Bleus s’inclinent 2-0 à l’aller. Le 19 novembre 2013, les Bleus reçoivent l’Ukraine pour seul objectif de remonter leur écart de deux buts et se qualifier pour le mondial brésilien. Après un doublé mythique de Mamadou Sakho et un but de Karim Benzema, les Bleus réussissent l’exploit fondateur de l’ère Deschamps, ils s’en vont au Brésil.

Vous pouvez continuez à suivre nos 50 meilleurs moments de la décennie, un article à chaque nouvelle heure sur WeSport en attendant la nouvelle année. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire