Cyclisme

Les cinq coureurs à suivre en 2022 !

Le Tour de San Juan marquera le coup d'envoi de la saison cycliste 2022. En attendant WeSportFR vous propose une série d'articles afin de vous préparer au mieux à l'exercice 2022. De Nairo Quintana à Thibault Pinot en passant par Peter Sagan on vous donne les 5 coureurs à suivre en 2022.

Peter Sagan : nouvelle équipe, renouveau ? 

Le triple champion du monde sera l'un des coureurs à suivre en 2022. Après cinq années au sein des allemands de la Bora-Hansgrohe, Sagan a fait le choix de traverser la frontière pour signer chez TotalEnergies. À ma première vue, le choix peut paraitre étonnant pour un courant de ce calibre de redescendre d'un niveau puisque la formation française évolue en Conti-Pro. Cependant le champion slovaque avait besoin de changer d'air et d'avoir un nouvel environnement pour enfin retrouver qu'il était.

Même s'il est encore capable de coup d'éclats (Giro 2020), Peter Sagan a connu les deux pires saisons de sa carrière avec seulement 5 victoires en 2 ans bien, un comble pour un coureur de se calibre. Transparent sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix cette année, Sagan apparait comme un cheval en bout de course. Attention à ne pas l'enterrer. Il a déjà connu des périodes compliqué dans sa carrière à l'instar de 2015 où avant de remporter son premier titre mondial, il avait terminé avec 0 victoire sur le Tour de France. Il avait la saison d'après tout raflé sur son passage : Tour des Flandres, 3 victoires sur le Tour, nouveau titre mondial …

Le choix de Peter Sagan d'arriver dans la formation de Jean-René Bernaudeau n'est pas anodin. Sagan avait envie de changer d'air, de casser sa routine. Depuis son arrivée chez la Bora-Hansgrohe en 2017, il a quasiment réalisé le même programme de course de quoi le lasser quand on connait le garçon. Chez les vendéens, il va pouvoir découvrir un nouvel environnement, de nouvelles courses. De quoi redonner des ailes et sa hargne ? Seul l'avenir nous le dire mais en tout cas, le choix de Sagan est cohérent d'autant plus qu'il aura toute une équipe à sa disposition là où chez Bora il devait composer avec d'autres leaders.

Peter Sagan sur le Giro

Dylan Gronewegen : retrouver sa place de numéro 1 

Il était surement le meilleur sprinteur du monde en 2020. Aujourd'hui il doit retrouver la confiance et se refaire une image. De retour sur le Giro 2021 après 9 mois de suspension après le grave accident causé à Fabio Jakobsen lors de la première étape du Tour de Pologne en Août 2020. Dylan Groenewegen avait besoin de changer d'équipe pour définitivement tourner la page sur ce malheureux accident. Exit la Jumbo-Visma, direction l'Australie. Le néerlandais s'est engagé pour trois saisons chez BikeExchange Jayco. Un changement d'équipe plus que logique. Groenewegen n'avait certainement plus le soutien de son équipe depuis l'accident et la Jumbo-Visma semble aujourd'hui davantage tourné vers la quête du Tour de France que vers la chasse aux victoires d'étapes.

L'objectif majeur de Gorenewegen en 2022 sera sans aucun doute le Tour de France. Après une saison 2021 de reprise, le néerlandais a montré qu'il était encore capable de sprinter avec 3 victoires sur l'ensemble de la saison. Certes, il n'a pas gagné en World Tour mais il a pu se rassurer. Le choc psychologique passé, il est de nouveau en mesure de frotter et de participer à un sprint. Il ne serait pas étonnant de voir Groenewegen empilé les victoires en 2022. Il sera sans aucun doute l'un des coureurs à absolument suivre en 2022.

Dylan Groenowegen

Thibault Pinot : un retour au plus haut niveau ? 

En tant que français, nous ne pouvons qu'attendre le début de la saison pour revoir Thibault Pinot. Sa saison 2021 a été gâché par ses problèmes de dos. Après des résultats encourageants en fin de saison, Pinot aborde la saison 2022 avec l'envie de redevenir le coureur qu'il était. Le genre de coureur capable de lâcher Egan Bernal sur les pentes du Tourmalet ou du Prat d'Albis. Thibault Pinot est un peu le Juan Martin Del Potro du cyclisme. Il est certainement l'un des meilleurs coureurs de sa génération mais son physique l'a lâché au plus mauvais moment. Alors oui, le franc-comtois a réalisé de grandes choses : Tour de Lombardie, victoires d'étapes sur le Tour et la Vuelta.

Oui mais voilà, il lui manque un Grand Tour à son palmarès. Il participera au Tour 2022 avec l'ambition de jouer le général. Il faudra cependant un très très grand Pinot pour l'espérer le voir accrocher le podium car la concurrence sera rude : Carapaz, Pogacar, Roglic, Bernal. Mais sait-on jamais car à chaque fois que Pinot a connu des échecs, il n'a jamais été aussi fort.

Thibault Pinot levant les bras

Nairo Quintana : retrouver le podium du Tour

Aussi paradoxale que cela puisse l'être, le dernier podium de Nairo Quintana remonte à 2017 c'était sur le Giro. La dernière fois qu'il a vu la boite sur le Tour c'était en 2016 où il s'était classé troisième. Depuis son podium de 2017, le colombien a participé à 7 grands Tours où il n'a terminé qu'une fois dans le Top5 (Vuelta 2019).

On est très loin du Nairo Quintana capable de rivaliser avec Chris Froome en montagne sur les Tour de France 2013 et 2015. Le natif de Combita a vécu des heures compliquées chez la Movistar suite à différents conflits internes et il peine à redevenir le coureur qu'il était depuis son arrivée en 2020 chez les bretons d'Arkea. Après un gros début de saison 2020 (victoire au Ventoux, Col d'Eze et la Colmiane), le colombien a été stoppé dans son élan par la pandémie du Covid-19. Il a par la suite dû être opéré de ses deux genoux qui a compliqué sa saison 2021.

Quintana aborde la saison 2022 avec beaucoup d'ambitions puisqu'il a déclaré vouloir retrouver le podium du Tour de France cette année. Impossible ? La tâche parait en tout extrêmement compliqué quand l'on regarde la concurrence. Oui mais voilà, Nairo le sait s'il veut atteindre son objectif il devra être le Nairo de début 2020 c'est çà dire le Nairo offensif. Retrouver le Nairo qu'il était au début de sa carrière. Le Nairo capable de lâcher tout le peloton du Tour de France. En tout cas si l'on retrouve ce Quintana, la saison risque d'être explosive.

Nairo Quintana gagnant au sommet du Ventoux

Anthony Turgis : un français, roi des Flandres ?

Plus de vingt ans qu'un français n'a pas remporté le Paris-Roubaix. La dernière ? c'était en 1997 avec la victoire Frédéric Guesdon. Pour voir un français remporter le Tour de Flandres, il faut encore remonter plus loin à l'année 1992 avec la victoire de Jacky Durand. Bref, une éternité qu'un français n'a pas lever les bras sur l'une des grandes classiques flandriennes.

Outre Florian Sénéchal qui doit composer avec les autres leaders de sa formation, un autre français en la personne d'Anthony Turgis semble être capable de mettre fin à la disette française. En 2019, Turgis n'était pas passé loin de la victoire en terminant deuxième d'À Travers la Flandre en étant battu au sprint par Mathieu Van der Poel.

Depuis, le français ne fait que monter en puissance. Quatrième du Tour des Flandres en 2020, le français a signé une excellente campagne en 2021 avec deuxième place sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne, douzième sur l'E3, huitième du Ronde, treizième de Roubaix. Turgis est aujourd'hui un sacré outsiders à la victoire finale d'une grande classique flandrienne. À 27 ans, il rentre dans la force de l'âge et a acquis suffisamment d'expérience pour jouer les premiers rôles dans ce genre d'épreuve. Leader unique les précédentes saisons, il devrait cependant composer avec l'arrivée de Peter Sagan mais si la cohabitation entre les deux coureurs se passent bien Turgis sera l'un des hommes à suivre absolument en ce début de saison.

À lire aussi : Le Cyclo-Cross aux Jeux Olympiques d'hiver, une réalité plausible ?


Dernières publications

En haut