Les deux classiques Canadiennes de septembre : Grand Prix Cycliste de Québec et de Montréal

Créées en 2010, les deux courses Canadiennes ont réussi à se faire une place dans le monde du cyclisme malgré la concurrence du Tour d’Espagne , des premières classiques de fin de saison Italienne. Le Grand Prix Cycliste de Montréal aura lieu le 15 septembre tandis que Grand Prix Cycliste de Québec aura lieu deux jours auparavant.

Figurant au calendrier UCI World Tour,  les 18 WordTeams seront présentes.

Grand Prix cycliste de Québec (13/9)

Image

Le Grand Prix Cycliste de Québec se déroulera au plein cœur de la Vieille Capitale au sein d’un circuit usant long de 12,6 km à faire 16 fois pour une distance totale de 201,6 kilomètres. La boucle québécoise sera la même depuis des années. Les neuf premiers kilomètres seront descendants et plats dans le Parc des Champs-de-Bataille et en longeant le fleuve Saint-Laurent avec une belle ligne droite.

Image

Les 3600 derniers mètres pour remonter dans la Vieille Ville seront techniques et corsés. Le peloton va devoir grimper des côtes très courtes mais présentant de jolis pourcentages.

Image

Ces bosses seront la Côte de la Montagne – 375 m à 10 %, la Côte de la Potasse – 420 m à 9 % et la Montée de la Fabrique – 190 m à 7 %. Finalement, le dernier kilomètre de course favorisera normalement un puncheur-sprinteur avec 4% de moyenne avec une arrivée sur la Grande Allée.

Image

Cette première des deux classiques est favorable à un coureur rapide appréciant les parcours exigeants.

Palmarès :

2018 | MATTHEWS Michael
2017, 2016 | SAGAN Peter
2015 | URÁN Rigoberto
2014 | GERRANS Simon
2013 | GESINK Robert
2012 | GERRANS Simon
2011 | GILBERT Philippe
2010 | VOECKLER Thomas

 

Grand Prix cycliste de Montréal (15/9)

Image

Deux jours après la course à Québec, les coureurs auront à affronter le circuit du Mont-Royal qui sera bien plus difficile que son confrère québécois. Cette boucle de 12,2 km est redoutable avec dès l’entame de la Côte Camilien-Houde – 1800m à 8 % sur une route large.

Image

Puis, les coureurs plongeront jusqu’à l’Université de Montréal pour gravir la Côte de Polytechnique – 780 m à 6 % de moyenne, quasiment en ligne droite, et sa descente courte et rapide.

Image

Enfin, les cinq derniers kilomètres seront plus urbains mais pas faciles entre parties descendantes et deux petites “grimpettes” à 4 % dont les 500 derniers mètres de l’Avenue du Parc. Cette dernière ligne droite s’effectuera après une épingle à droite sur l’Avenue du Parc. La course sera longue de 219,6 bornes avec plus de 4700 mètres de dénivelé sur les 18 tours de circuit.

Image

Cette deuxième course est beaucoup plus difficile à contrôler mais elle est elle-aussi destinée à un coureur rapide à l’aise sur les parcours accidentés.

Palmarès :

2018 | MATTHEWS Michael
2017 | ULISSI Diego
2016 | VAN AVERMAET Greg
2015 | WELLENS Tim
2014 | GERRANS Simon
2013 | SAGAN Peter
2012 | NORDHAUG Lars Petter
2011 | COSTA Rui
2010 | GESINK Robert

Photo : Radio-Canada.ca

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

nunc Lorem commodo facilisis dolor. ut felis libero