Les Glasgow Rangers appellent à un nouveau scrutin

0
Les Glasgow Rangers espèrent un nouveau scrutin
Ligue 1

Les Glasgow Rangers souhaitent un nouveau scrutin soupçonnant Neil Doncaster et Rod McKenzie de prise d’intérêts. L’enjeu serait la fin de saison dans 3 divisions écossaises.

Sur le site officiel du club, les Glasgow Rangers ont reçu des preuves venant d’un lanceur d’alerte. Le club écossais explique que ces preuves sont sérieuses.

Président par intérim des Rangers, Douglas Park a tenté d’en parler avec Neil Doncaster PDG du SPFL (Fédération écossaise de football). Pourtant, ce dernier a refusé. Par ailleurs, le club écossais est prêt à mettre au grand jour ces preuves.

Douglas Park met en doute la partialité de sa fédération :

« Tout d’abord, le manque de leadership et de responsabilité de la SPFL me scandalise. S’il devait y avoir un temps d’ouverture et de transparence totale, c’est maintenant pour le faire. Par ailleurs, des décisions cruciales doivent être prises sur ce qu’on fait à propos des promotions et des relégations à 8 clos. Malheureusement, tout cela est mal fait et cela me semble mettre au premier plan les failles en péril les opérations commerciales de la SPFL et sa gouvernance. Tout cela est un système antidémocratique qui existe à la SPFL. Effectivement, cela dure depuis trop longtemps. »

Glasgow Rangers: «Nous demandons une enquête indépendante »

C’est pour cela que les Glasgow Rangers demandent une enquête:

« Nous sommes perplexes en tant que club membre de cette position. Nous sommes interpellés par les preuves qui ont été présentées et nous demandons une enquête indépendante sur toute cette affaire. En outre chaque membre du conseil d’administration de la SPFL a un devoir envers ses membres afin qu’une enquête soit mise en place dans les plus courts délais. Aussi, nous voulons du respect et de l’égalité. On est inquiet d’une absence d’impartialité et de fair-play. Si cela s’avère être vrai et prouvé, alors il va falloir s’y étaler à l’effacer. »

« En outre, d’autres clubs partagent nos préoccupations suite aux preuves que nous avons montrées. Nous demandons la suspension de Neil Doncaster (directeur général de la SPFL) et de Rod McKenzie (conseiller juridique) durant cette enquête indépendante. »

Président du SPFL, Murdoch MacLeannan demande les preuves au club écossais ou de retirer les accusations :

« Il est inquiétant que les Rangers aient choisi de faire des accusations très graves contre le SPFL. »

Si l’Écosse venait à stopper sa saison, elle s’expose auprès de l’UEFA a une interdiction de participer aux Coupes d’Europe.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here