Les notes d’ASSE – Nîmes



Dans un Chaudron très agacé de ce report du match entre les Verts et les Nîmois. Les deux équipes se sont séparés sur le score de 2-1. Voici les notes.

Saint-Etienne

Ruffier (7) : La panthère Verte.

Debuchy (4) : A raté beaucoup de choses, y compris un but et une expulsion.

Subotic (3) : A parfaitement comblé l’absence de Perrin pour nous offrir une erreur défensive et un festival de passes en retrait.

Kolodziejczak (6) : Il fallait être aussi solide pour le passer que pour prononcer son nom.

Polomat (4) : Absent sur l’ouverture du score, n’a pas vraiment été bon pour se rattraper.

Ait Bennasser (5) : Discret dans le milieu de terrain stéphanois contrairement à son collègue M’Vila.

M’Vila (6) : Le seul horloger qui n’est pas suisse, un vrai pendule.

Hamouma (5) : C’est pas du grand Hamouma, mais c’est quand même de mieux en mieux, il va être important pour la fin de saison stéphanoise.

Nordin (6) : Ultra remuant, lui manque juste d’être décisif. Il y a un successeur à Kevin Meilleur Player et c’est Arnaud Nordingue !

Cabella (7) : Ses percussions n’auront pas amené de but, il n’en a même pas eu besoin.

Beric (7) : Un superbe but, c’est bien plus que le petit Robert là ! La montagne slovène !

Nîmes

Bernardoni (6) : Duel de chauves avec Ruffier, mais c’était Paul le Poulpe côté Nîmois, il a longtemps tenu le pont du Gard avant de tomber devant la montagne slovène.

Maouassa (Non-noté) : remplacé par Miguel à la 41ème minute avec un gros choc sur une frappe de Nordin.

Lybohy (4) : Pas grand chose à se reprocher, mais pas de quoi le féliciter.

Briançon (3) : Erreur de marquage sur la montagne Slovène, c’est vrai que le géant vert n’est pas assez visible par sa taille.

Paquiez (4) : Il a subi les folies d’Arnaud Nordingue, inconstance dans la rencontre.

Bobichon (6) : Une belle tête décroisée pour ouvrir le score, plus discret après.

Savanier (6) Une superbe ouverture qui a amené l’ouverture du score.

Ferri (3) Perturbé de revoir Beric sur ses deux jambes, du coup il a offert l’égalisation des Verts. Ferricitations.

Ripart (4) : C’est la soirée Claude François, alors ça s’en viens et ça Ripart.

Bozok (3) : Pour lui c’était pas le lundi au soleil.

Bouanga (5) : Un des Nîmois les plus en vue, mais n’a pas su être décisif.



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Commentaires

  • Avatar
    A
    1 avril 2019

    C’est un centre de Vada le 2 eme but non pas de Diony …

Poster un commentaire

luctus suscipit sit Phasellus tristique vulputate, felis