Lettre ouverte à Luiz Gustavo

Lettre ouverte à Luiz Gustavo

Luiz, le 4 juillet 2017 tu arrives à Marseille en provenance de Wolfsbourg. Les images que nous avons de toi sont merveilleuses, une domination absolue et des titres avec le grand Bayern de Munich, notamment cette Ligue des Champions en 2013. On connaissait tes caractéristiques ; un joueur dur sur l’homme, un leader sur et en dehors du terrain, quelqu’un qui est toujours élégant même dans la combativité. Une bonne pioche du mercato, un joueur à priori “OM-Compatible“.

Dès les premiers matchs, tu démontres que les dirigeants ont bien fait de miser sur toi, tu ne tardes pas à être rapidement apprécié par le public olympien, en démontre ce fantastique tifo à ton effigie réalisé par les South Winners.

 

De ton passage à Marseille, nous garderons une image très positive, une soif de vaincre inétanchable, un magnifique but dans un classique bouillant au Vélodrome, un parcours européen exceptionnel avec une finale à la clé … Tous les jeunes joueurs ont pu apprendre à tes côtés, tu les a tous rendu meilleurs à l’image de la très belle saison de Zambo, et des progressions de Lopez et Sanson. Tu n’as jamais cessé de t’adapter même quand les situations étaient délicates et que tu ne jouais pas à ton poste.

Aujourd’hui, en ce dernier jour de mercato, alors que les dirigeants voulaient te voir faire ta reconversion au club, tu quittes l’OM et tu t’envoles vers la Turquie, un pays de football où les supporters te rendront ce que tu vas leur apporter sur le terrain.

Au final, c’était une évidence pour toi, le joueur puissant, agressif, avec une grinta hors du commun et un profond respect de l’institution, que de croiser un jour la route de l’Olympique de Marseille, ce club mythique avec lequel tu partages des valeurs communes.

Alors, merci pour l’ensemble de ton œuvre, nous, les marseillais, sommes fiers d’avoir pu voir évoluer un tel joueur sous nos couleurs. Tu resteras à jamais parmi les légendes brésiliennes de notre Olympique.

Obrigado por tudo e boa sorte para o futuro

 

Crédits : RMC

A propos de l'auteur

Giani Moreno, 18 ans, étudiant en communication & médias. Passionné de sport, surtout de football et de la ravissante Ligue 1 Conforama. "Rien de grand ne se fait dans un monde sans passion"

Poster un commentaire

risus Curabitur diam odio lectus ut in