Etats-Unis

L’Europe attirée par l’Outre-Atlantique : la MLS, un puits de talents

Depuis plusieurs années maintenant, les joueurs outre-Atlantique découvrent et évoluent de plus en plus dans les différents championnats européens. Le cas est encore une fois remarquable lors de ce mercato hivernal, dans lequel la Major League Soccer et ses jeunes talents étaient sous le feu des projecteurs.

La MLS, un puits de talents

La Major League Soccer est le nouveau championnat en vogue pour trouver de jeunes talents remplis de potentiel. On a pu constater ce fait depuis plusieurs années déjà, notamment avec des joueurs tels que Christian Pulisic (Chelsea), Giovanni Reyna (Dortmund), Tyler Adams (Leipzig) ou encore Alphonso Davies (Bayern Munich), la MLS regorge de pépites. Les joueurs américains et canadiens arrivaient tout de même déjà avant, comme Tim Howard en 2003 à 23 ans ou encore Clint Dempsey en 2007 au même âge. Ce dernier a d’ailleurs été le premier américain à jouer une finale européenne (la Ligue Europa, perdue en 2010 avec Fulham).

Lors de ce mercato hivernal, cinq jeunes très prometteurs ont fait leurs premiers pas en Europe :

Mark McKenzie (21 ans, KRC Genk)

Présentation de McKenzie à Genk

Crédits photo : ©Belga

Défenseur central robuste, ce jeune international américain est arrivé en Belgique en provenance de Philadelphia pour un montant de 5,45 millions d’euros. Lors de la saison 2020 en MLS, Mark McKenzie a inscrit deux buts et a délivré une passe décisive en 19 rencontres jouées. Parmi ses qualités, son physique et ses relances sont des atouts indéniables, combinés à son jeune âge, qui peuvent en faire devenir un bon joueur. À Genk, il compte déjà 3 matchs, dont deux titularisations, et devrait s’imposer dans une défense à trois comme à quatre.

Brenden Aaronson (20 ans, RB Salzburg)

Aaronson avant un match amical début janvier

Crédits photo : ©AFP

Autre joueur en provenance de Philadelphia : Brenden Aaronson. Ce milieu droit américain, arrivé en Autriche pour la même somme que son ancien coéquipier, a lui aussi de belles statistiques au compteur. En 20 matchs joués avec l’Union, c’est 4 buts et 3 assists réalisés par le jeune international, qui a également brillé lors de ses deux sélections (1 but, 1 passe décisive). Lui aussi a déjà disputé trois rencontres avec sa nouvelle équipe et a même délivré une passe décisive face au SV Ried. Même s’il n’est pas promis à s’imposer comme un titulaire indiscutable, il aura certainement assez de temps de jeu pour dévoiler ses nombreuses qualités.

Joe Scally (18 ans, Borussia Mönchengladbach)

Crédits photo : ©AS

Arrivé pour 1,80 millions d’euros dans le club allemand dirigé par Marco Rose, ce jeune défenseur droit n’a que très peu joué avec le New York City FC (7 matchs toutes compétitions confondues/128 minutes jouées). Néanmoins, il s’est fait remarquer sur les terrains internationaux, dénombrant une vingtaine de sélections avec l’équipe U17 des États-Unis. Concernant son futur rôle dans le club, il a fait son premier entraînement avec le groupe professionnel et pourrait intégrer le banc de touche lors des rencontres à venir.

Jordan Morris (26 ans, Swansea City)

Présentation de Jordan Morris

Crédits photo : ©Swansea City

À 26 ans, Jordan Morris rencontre enfin l’Europe en signant un prêt à Swansea, actuel deuxième de Championship. En provenance de Seattle, ses statistiques parlent tout simplement pour lui. Avec les Sounders, Jordan Morris c’est plus de 100 matchs disputés, 2 MLS Cups et une implication dans 63 buts toutes compétitions confondues (42 inscrits et 21 passes décisives), dont 9 buts et 5 assists en 19 matchs lors de la saison 2020. Il a fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs face à Rotherham en entrant à la 83e minute de jeu et devrait se positionner en numéro 3 dans la hiérarchie, derrière André Ayew et Jamal Lowe.

Bryan Reynolds (19 ans, AS Roma)

Bryan Reynolds au FC Dallas

Crédits photo : ©Getty Images

Enfin, le dernier à être arrivé en Europe s’appelle Bryan Reynolds, en provenance de Dallas. Le jeune latéral droit a été recruté par l’AS Roma en prêt avec option d’achat obligatoire, s’élevant approximativement à 6,75 millions d’euros, et a paraphé un contrat de quatre ans et demi. En deux saisons et seulement 27 matchs, il a su éblouir par son talent et impressionner les plus grands en si peu de temps. En effet, outre Rome, la Juventus était également très avancé sur son dossier. Avec Karsdorp et deux autres défenseurs droits devant lui, il est possible que Bryan Reynolds alterne entre l’équipe réserve romaine et le groupe professionnel.

 

En plus de ces cinq jeunes joueurs prometteurs, le mercato hivernal a vu d’autres américains en mouvement. Chris Richards (20 ans, Bayern Munich), prêté à Hoffenheim, va pouvoir continuer sa progression dans l’élite allemande. DeAndre Yedlin (27 ans), lui, s’est envolé pour la Turquie et Galatasaray afin de poursuivre son aventure en Europe dans la continuité de son passage à Newcastle. Enfin, Aaron Long (28 ans), annoncé dans le viseur de Liverpool, aurait pu découvrir la Premier League le jour de la deadline mais les Reds n’ont finalement pas poursuivi cette piste.

Qui sera la prochaine pépite américaine ?

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire