Cyclisme

Liège-Bastogne-Liège Femmes : Favorites et parcours

Le monde du cyclisme pourrait être sur le point d'assister à la victoire de Marta Cavalli dans les trois classiques ardennaises, un exploit que seule la Néerlandaise Anna van der Breggen a réalisé en 2017. L'Italienne a connu une remarquable série de succès après avoir remporté l'Amstel Gold Race le 10 avril et La Flèche Wallonne le 20 avril, et elle a de bonnes chances de porter sa force classique à Liège-Bastogne-Liège dimanche.

Si Liège-Bastogne-Liège Femmes est la plus ancienne des classiques du calendrier masculin, c'est la plus jeune des classiques ardennaises féminines, introduites il y a seulement cinq ans pour former la troisième épreuve de cette série cycliste historique.

Van der Breggen a remporté les deux premières éditions en 2017 et 2018, Annemiek van Vleuten en 2019 et Lizzie Deignan en 2020. Demi Vollering s'aligne cette fois-ci en tant que championne en titre avec SD Worx.

Il n'est pas surprenant que Cavalli ait apporté à la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope une campagne de Classiques de printemps aussi réussie. Elle a abordé sa deuxième année au sein de la formation française comme l'une des trois leaders des courses d'un jour, aux côtés de Cecilie Uttrup Ludwig et Grace Brown.

Uttrup Ludwig a été exclu des deux premières courses ardennaises en raison du coronavirus COVID-19 et Brown s'est concentré sur les classiques pavées. Cavalli s'est montrée à la hauteur de toutes les opportunités en tant que leader unique de l'équipe.

Elle a montré qu'elle pouvait grimper avec les meilleurs sur le Cauberg, une démonstration de force qui a ensuite conduit à son attaque en fin de course pour gagner Amstel, puis elle a été la plus forte sur le Mur de Huy pour gagner Flèche. Sa polyvalence en tant que coureuse a également été mise en évidence avec sa cinquième place à Paris-Roubaix Femmes le week-end dernier, et elle se concentrera bientôt sur la préparation du Giro d'Italia Donne, une course de montagne.

Liège-Bastogne-Liège Femmes – Les favorites

Cavalli et FDJ ne sont pas les seuls coureurs et équipes à vouloir clôturer la saison des Classiques avec succès à Liège.

Le peloton comprendra la favorite Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), qui a remporté Paris-Roubaix et a terminé sixième de La Flèche Wallonne, tandis que sa coéquipière Lucinda Brand, troisième de l'Enfer du Nord, ne fait que commencer à conclure sa saison sur route.

Le parcours correspondra aux points forts des coureuses de SD Worx, Vollering et Ashleigh Moolman-Pasio, qui se classent toutes deux régulièrement dans le top 5 et le top 10 des classiques de printemps, Vollering ayant également remporté la Brabantse Pijl.

Il y a aussi les équipes qui n'ont pas eu autant de succès que FDJ, SD Worx ou Trek-Segafredo et qui tenteront de sauver leur campagne de printemps. Canyon-SRAM a de fortes chances avec Kasia Niewiadoma, Soraya Paladin et Elise Chabbey, qui ont toutes réalisé de bonnes performances mais n'ont pas obtenu de victoire.

Marianne Vos, de l'équipe Jumbo-Visma, est actuellement sur la liste de départ officieuse, mais elle est également absente pour cause de COVID-19 depuis le matin de Paris-Roubaix Femmes. L'équipe n'a pas gagné de course ce printemps, mais elle a de bonnes chances de réussir si Vos prend le départ de la course en bonne forme, tandis qu'Anna Henderson pourrait également renverser la situation.

Lorena Wiebes a apporté à l'équipe DSM quatre victoires cette saison jusqu'à présent, mais l'équipe peut compter sur des coureurs comme Liane Lippert et Floortje Mackaij à Liège.

Annemiek van Vleuten, de l'équipe Movistar, a ouvert sa campagne de classiques par une victoire à l'Omloop Het Nieuwsblad, mais a depuis terminé avec des deuxièmes places à la Strade Bianche, au Tour des Flandres et à la Flèche Wallonne, et une quatrième à l'Amstel Gold Race.

Elle utilisera sans aucun doute ces dernières ascensions raides de la Redoute et de la Roche-aux-Faucons à son avantage pour tenter de remporter Liège-Bastogne-Liège.

Le Parcours

Le parcours de 142,1 km de Liège-Bastogne-Liège Femmes commence à Bastogne et comprend sept ascensions, mais la variation des ascensions percutantes est légèrement différente de celle de l'année précédente.

Contrairement à l'année dernière, l'ascension commencera à la marque de 55,3 km sur la Côte de Mont-le Soie et s'attaquera ensuite à la Côte de Wanne, la Côte de la Haute-Levée, la Côte du Rosier et la Côte de la Redoute.

La Côte des Forges, située entre la Redoute et l'ascension finale de la Côte de la Roche-Aux-Faucons, a disparu, ce qui pourrait rendre le final moins décisif cette année.

Cependant, la Roche-Aux-Faucons reste le dernier point décisif de la course avant les 13 km d'arrivée à Liège.

  • Côte de Mont-Le-Soie – 1,7km à 7,9 pour cent, 55,3km
  • Côte de Wanne – 3.6km à 5.1 pour cent, 63.6km
  • Côte de la Haute-Levée – 2.2km à 7.5 pour cent, 72km
  • Côte du Rosier – 4.4km à 5.9 pour cent, 86.2km
  • Côte de Desnié – 1.6km à 8.1 pour cent, 99.5km
  • Côte de la Redoute – 2.1km à 8.9 pour cent, 112.7km
  • Côte de la Roche-Aux-Faucons – 1,3 km à 11 %, 128,7 km

Dernières publications

En haut