Tennis

Palmares US Open : R.Nadal pour rejoindre le maître Federer ?

Palmares US Open

Dans quelques jours s’ouvrera l’US Open, 4ème et dernier Grand Chelem de la saison 2022. L’occasion pour Rafael Nadal de reprendre ses distances sur Novak Djokovic dans la course au nombre de tournois du Grand Chelem remportés en carrière. Si le Serbe ne sera probablement pas de la partie (non-vacciné et donc interdit d’entrée sur le territoire des États-Unis), le Majorquin aura tout de même de la concurrence pour remporter son 23ème trophée majeur. Chez les femmes, Iga Swiatek, malgré des dernières semaines difficiles, cherchera à inscrire son nom pour la première fois et succéder à Emma Raducanu au palmares US Open. Ce sera également le moment de dire au revoir à la plus grande joueuse de tous les temps, Serena Williams, qui prendra sa retraite à l’issue du tournoi, qui a remporté 6 fois ce tournoi.

Palmares US Open rétro : retour sur l’édition 2021

L’édition 2021 de l’US Open aurait pu rester gravée à jamais dans l’histoire du tennis. Arrivé en finale, Novak Djokovic, alors vainqueur de l’Open d’Australie, de Roland Garros et de Wimbledon en 2021, avait l’occasion unique de réaliser le Grand Chelem calendaire, c’est-à-dire remporter les 4 tournois majeurs la même année. Mais usé mentalement et physiquement par la pression de cet événement, le Serbe allait subir la foudre de Daniil Medvedev, tout simplement injouable lors de cette finale (6-4, 6-4, 6-4). Chez les femmes, c’est une finale surprise qui allait se disputer entre Emma Raducanu, jeune Britannique de 19 ans, et Leylah Fernandez, Canadienne issue de la même génération que son adversaire. Et c’est la première citée qui allait lever le trophée au terme d’une finale maitrisée (6-4, 6-3). Un nouveau nom venait alors de s’inscrire au palmares US Open femme.

Palmares US Open Homme : l’hégémonie Américaine avant l’ère Open

Sans surprise, ce sont bien les joueurs Américains qui dominent le classement individuel au nombre de succès à l’US Open. Mais la majeure partie de cette domination se trouve surtout avant l’ère Open (avant 1968 et qui ne rassemblait que les joueurs amateurs). Au palmarès, les noms de William Larned, Richard Sears et Bill Tilden. Ces noms ne vous disent probablement rien, mais ces 3 tennismen ont remporté chacun à 7 reprises le titre à l’US Open. Un chiffre à faire saliver bon nombre de joueurs actuels et passés, même si ces titres ont été remportés entre 1881 et 1929. Parmi les joueurs encore en activité, Roger Federer s’est imposé à 5 reprises à Flushing Meadows, Rafael Nadal à 4 reprises et Novak Djokovic à 3. Andy Murray, Marin Cilic, Stan Wawrinka, Dominic Thiem et Daniil Medvedev, qui ont chacun remporté une fois le trophée, seront présents lors de l’édition 2022.

Cette année sera l’occasion pour Rafael Nadal de rejoindre Roger Federer au palmares US Open et ainsi de décrocher un 5ème titre à New-York, ce qui serait synonyme de 24ème Grand Chelem. Mais la concurrence, faite de D.Medvedev, vainqueur sortant, de S.Tsitsipas, H.Hurkacz ou bien C.Ruud compte bien empêcher le Majorquin d’être de nouveau sacré !

7 titres : William Larned (USA : 1901, 1902, 1907, 1908, 1909, 1910 et 1911), Bill Tilden (USA : 1920, 1921, 1922, 1923, 1925, 1926 et 1929) et Richard Sears (USA : 1881, 1882, 1883, 1884, 1885, 1886 et 1887)

5 titres : Jimmy Connors (USA :1974, 1976, 1978, 1982 et 1983), Roger Federer (Suisse : 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008) et Pete Sampras (1990, 1993, 1995, 1996 et 2002)

4 titres : John McEnroe (USA : 1979, 1980, 1981 et 1984), Rafael Nadal (Espagne : 2010, 2013, 2017 et 2019) et Robert Wrenn (USA : 1893, 1894, 1896 et 1897)

3 titres : Oliver Campbell (USA : 1890, 1891 et 1892), Ivan Lendl (Rép. Tchèque : 1985, 1986 et 1987), Novak Djokovic (Serbie : 2011, 2015 et 2018), Fred Perry (GB : 1933, 1934 et 1936) et Malcolm Whitman (USA : 1898, 1899 et 1900).

US Open Palmares : Les Américains toujours au pouvoir après 1968

Même après l’ère Open, les USA dominent le classement du nombre de victoires mais aussi au nombre de joueurs différents l’ayant emporté. Ce ne sont pas moins de 7 tennismen différents qui se sont imposés à Flushing Meadows, une vraie suprématie qui s’est établie entre 1968 et 2003, date du dernier US Open gagné par un Américain, c’était Andy Roddick. À la seconde place avec 6 titres, la Suisse grâce notamment à Roger Federer mais aussi l’Australie, qui avec 5 joueurs différents est venue l’emporter à New-York.

  1. USA 19 titres (Arthur Ashe, Stan Smith, Jimmy Connors, John McEnroe, Pete Sampras, Andre Agassi et Andy Roddick)
  2. Suisse 6 titres (Roger Federer et Stan Wawrinka)
  3. Australie 6 titres (Rod Laver, Ken Rosewall, John Newcombe, Patrick Rafter et Lleyton Hewitt)
  4. Espagne 5 titres (Rafael Nadal et Manuel Orantes)
  5. Rép.Tchèque 3 titres (Ivan Lendl), Serbie 3 titres (Novak Djokovic) et Suède 3 titres (Mats Willander et Stefan Edberg).

Palmares US Open femme : les Américaines et le reste du monde

Chez les femmes, l’état des lieux est encore plus criant. Si les 2 premières du classement que sont Molla Bjurstedt-Mallory avec 8 titres et Helen Wills avec 7 ne vous disent peut-être rien (tous remportés entre 1915 et 1931), les noms de Chris Evert et Serena Williams, toutes les 2 avec 6 trophées, vous sont plus familiers. Les deux reines de l’ère Open ont dominé leurs adversaires durant plusieurs années et c’est avec émotion que la benjamine des sœurs Williams, Serena, va mettre fin à sa carrière sportive, faite de 23 succès en Grand Chelem. Également dans l’ère Open, Steffi Graff avait également inscrit son nom au palmarès de l’US Open à 5 reprises, tout comme Margaret Smith Court (à cheval entre avant et après l’ère Open).

Et cette année, la numéro 1 mondiale, Iga Swiatek, tentera se soulever le trophée pour la première fois de sa carrière. La Polonaise n’a jamais fait mieux qu’un 1/8ème à New-York jusqu’à présent. Et face à elle, avec l’homogénéité du circuit WTA, de nombreuses joueuses pourront prétendre inscrire leur nom au palmares US Open, tout comme Simona Halep, Paula Badosa ou Coco Gauff, et ainsi imiter Emma Raducanu, lauréate de l’édition 2021.

8 titres : Molla Bjurstedt-Mallory (USA : 1915, 1916, 1917, 1918, 1920, 1921, 1922 et 1926 )

7 titres : Helen Wills (USA : 1923, 1924, 1925, 1927, 1928, 1929 et 1931)

6 titres : Chris Evert (USA : 1975, 1976, 1977, 1978, 1980 et 1982) et Serena Williams (USA : 1999, 2002, 2008, 2012, 2013 et 2014)

5 titres : Margaret Smith Court (Australie : 1962, 1965, 1969, 1970 et 1973) et Steffi Graf (Allemagne : 1988, 1989, 1993, 1995 et 1996)

Palmares US Open, les États-Unis comme à la maison

Comme vous pourrez le constater, après l’ère Open, les Américaines continueront de dominer les débats chez les femmes. Avec 25 titres remportés avec 8 joueuses différentes, les États-Unis sont bien la nation numéro une du tennis mondial. Derrière suit l’Allemagne, en grande partie grâce aux 5 succès de Steffi Graf puis la Belgique, qui a connu une période faste au début des années 2000 sous la houlette de Justin Hénin et Kim Clijsters.

  1. USA 25 titres (L.Davenport, B.Jean King, C.Evert, T.Austin, M. Navrátilová, S.Stephens, V.Williams et S.Williams)
  2. Allemagne 6 titres (S.Graf et A.Kerber)
  3. Belgique 5 titres (J.Hénin et K.Clijsters)
  4. Australie 4 titres (M.Smith Court et S.Stosur)
  5. Russie 2 titres (M.Sharapova et S.Kuznetsova), Japon 2 titres (N.Osaka) et Yougoslavie (avant éclatement) 2 titres (M.Seles).

Reste maintenant à savoir comment le palmares US Open, chez les hommes comme chez les femmes va évoluer. Rafael Nadal rejoindra-t-il Roger Federer au classement ? Chez les femmes, Iga Swiatek inscrira-t-elle son nom pour la première fois ? Réponse les 10 et 11 septembre 2022, jours des finales féminines et masculines !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut