Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 12ème journée

Paris continue d’écraser le championnat, Montpellier écrase Marseille, St Etienne bat Angers au terme d’un match fou, Nîmes renoue avec le succès et Monaco et Guingamp toujours à la dérive : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 12ème journée de Ligue 1.

Paris continue son début de saison parfait

Une semaine après avoir battu Marseille, le PSG recevait Lille, autre équipe du haut de tableau. En pleine confiance actuellement, le LOSC ambitionnait de ramener au moins un point du Parc. Mais la chance n’a pas souri pour les Nordistes, qui n’ont pas su développer leur jeu pour embêter Paris. M’Bappé et Neymar ont permis à leur équipe de mener 2-0, un avantage logique au vu de la domination parisienne. La réduction du score de Pépé (encore) sur penalty en fin de match aura été anecdotique, car le PSG était tout simplement au-dessus. Les hommes de Thomas Tuchel en sont donc à douze victoires sur les douze premières journées, un record européen.

Montpellier se paye l’OM

En clôture de cette treizième journée, Montpellier recevait Marseille avec l’ambition de poursuivre sa belle série de dix matchs consécutifs sans défaite en Ligue 1. Si la première période aura été assez équilibrée, c’est véritablement après la pause que le MHSC aura fait la différence, et avec la manière. Un doublé de Gaëtan Laborde, qui semble renaître dans le Héraut, puis un but de Paul Lasne, et les Montpelliérains ont infligé un sévère 3-0 aux Olympiens, qui ont fait preuve d’une énorme faiblesse en défense. Grâce à ce succès, Montpellier est passé devant le LOSC pour prendre la deuxième place au classement, et a relégué son adversaire à six points. Pour Marseille, la période est compliquée actuellement, avec quatre revers lors des sept dernières journées de Ligue 1, et surtout avec d’énormes lacunes défensives et une inefficacité criante devant le but. Les Marseillais devront vite réagir dès ce jeudi en Ligue Europa à Rome, même si cela s’annonce très compliqué.

St Etienne retrouve la victoire lors d’un match fou

Après trois matchs sans victoire, St Etienne tournait au ralenti et se devait d’enfin réagir face à une équipe d’Angers également en perte de vitesse. La réaction a bien eu lieu, même si cela n’a pas été sans mal, au terme d’une rencontre riche en rebondissements. Ce sont tout d’abord les Angevins qui ont frappé les premiers, avec l’ouverture du score de Pavlovic à la 24ème minute. Un avantage qui n’aura duré que… deux minutes, avec l’égalisation de Diony pour les Verts, qui ont même pris l’avantage à la 46ème grâce à Debuchy. St Etienne pensait tenir ce résultat à la mi-temps, mais Tait répondait à Debuchy deux minutes plus tard pour revenir à 2-2 à la pause. En deuxième période, la folie a continué avec un nouveau but des Angevins inscrit par Bahoken à la 71ème, quasi immédiatement suivi par l’égalisation stéphanoise à la 73ème suite à un csc de Manceau. A un quart d’heure de la fin, le SCO pensait tenir au moins le nul, mais Hamouma délivrait le chaudron à la 81ème minute, pour offrir la victoire à l’ASSE. Un match fou, une avalanche de buts, St Etienne peut se féliciter de ce succès acquis au mental.

Nîmes gagne enfin, et avec la manière

A la recherche d’une victoire depuis le 19 août dernier, Nîmes se déplaçait à Dijon, qui restait sur un succès 3-1 à domicile face à Caen. Un match qui s’annonçait difficile pour les Crocos, surtout après neuf journées sans succès. Les Nîmois n’ont pas tremblé, et se sont permis d’infliger une sévère déculottée aux Dijonnais. Un score sans appel de 0-4, avec des buts de Bouanga (x2), Savanier et Briancon, qui permet aux hommes de Bernard Blaquart de s’offrir une bouffée d’air au classement, en prenant quatre longueurs d’avance sur la zone rouge. Depuis quelques matchs, on constate que le retour de suspension de Savanier aura fait énormément de bien au milieu nîmois, lui qui organise si bien le jeu, et dont la qualité de frappe est essentielle sur coup de pied arrêtés. Avec quatorze points pris en douze journées, les Crocodiles avancent doucement mais sûrement vers leur objectif d’un maintien en fin de saison, même si la route est encore très longue.

Monaco et Guingamp toujours à la dérive

En déplacement à Reims, Monaco voulait renouer avec la victoire après treize matchs sans succès toutes compétitions confondues. Cela n’a pas été le cas, avec un nouveau revers 1-0 subi au terme d’une rencontre compliquée, avec une certaine passivité des Monégasques. L’ASM est en crise, et pour le moment même Thierry Henry ne trouve pas de solutions pour quitter cette 19ème place. Pour Guingamp, la situation est similaire, même pire. Alors qu’un nul suffisait à l’En Avant pour repasser devant Monaco, les Bretons ont tout simplement explosé à Nantes, encaissant assez logiquement un terrible 5-0. Les Guingampais sont plus que jamais lanterne rouge, et devront réagir samedi prochain face à Lyon au Roudourou. Pour Nantes tout va bien en revanche, l’arrivée sur le banc de Vahid Halilhodžić aura été salutaire, puisque mis à part une défaite à Bordeaux (3-0), les Nantais ont enchaîné quatre victoires toutes compétitions confondues, avec quatorze buts marqués. Une véritable métamorphose pour les Canaris.


Les résultats

  • Paris 2 – 1 Lille
  • Lyon 1 – 1 Bordeaux
  • Caen 1 – 2 Rennes
  • Dijon 0 – 4 Nîmes
  • Nice 1 – 0 Amiens
  • Reims 1 – 0 Monaco
  • Strasbourg 1 – 1 Toulouse
  • Nantes 5 – 0 Guingamp
  • St Etienne 4 – 3 Angers
  • Montpellier 3 – 0 Marseille

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 9 novembre : Lille / Strasbourg

Samedi 10 novembre : Guingamp / Lyon, Angers / Montpellier, Nîmes / Nice, St Etienne / Reims, Toulouse / Amiens

Dimanche 11 novembre : Bordeaux / Caen, Marseille / Dijon, Rennes / Nantes, Monaco / Paris

Poster un commentaire

commodo venenatis ultricies in risus ipsum id, lectus leo