Ligue 1 Conforama : Si vous n’avez pas suivi la 29ème journée

0
Source : eurosport.fr

Paris remporte le Classique, Lyon grand gagnant de la journée, St Etienne colle une manita à Caen, Nîmes revient de loin contre Strasbourg et Guingamp remporte le choc de la peur face à Dijon : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 29ème journée de Ligue 1.

Le PSG ne laisse aucune chance à l’OM lors du Classique

Pour son grand retour au Parc des Princes après la remontada subie contre Manchester United, le PSG n’avait qu’un seul objectif : battre son ennemi juré l’OM, pour entamer sa rédemption auprès de son public. Si les Marseillais étaient sur une bonne dynamique, ils n’ont pourtant pas réussi à faire suffisamment douter Paris. Car ce sont bien les Parisiens qui ont frappé les premiers, avec l’ouverture du score de Kylian M’Bappé juste avant la mi-temps (47ème). Si Valère Germain a redonné espoir aux Phocéens au retour des vestiaires à la 46ème (1-1), Angel Di Maria s’est chargé d’anéantir cet espoir, en inscrivant un doublé (55ème, 66ème), dont une merveille de coup-franc direct dans la lucarne de Yohann Pelé, forcé de remplacer Steve Mandanda expulsé à la 62ème. Le PSG aurait même pu aggraver la marque sur penalty dans le temps additionnel, mais Pelé a repoussé le tir de M’Bappé. Il n’en reste pas moins que le succès des Parisiens est logique, contre une équipe de Marseille qui n’a pas démérité, mais qui n’a pas su assez peser offensivement avec un Florian Thauvin fantomatique (comme très souvent face aux grosses équipes) et un Mario Balotelli peu inspiré.

Lyon bat Montpellier et se rapproche de la 2ème place

La déconvenue de Barcelone à peine évacuée, Lyon accueillait Montpellier dimanche avec une certaine pression, car Marseille pousse derrière et Lille s’échappe devant. Bien rentré dans son match, l’OL n’aura eu besoin que de 12 minutes pour faire céder son adversaire, par le biais de Martin Terrier. Dominateurs lors de la première demi-heure, les Lyonnais ont ensuite baissé le pied, et ont fini par être punis sur un coup-franc de Florent Mollet à la 36ème (1-1). C’est en deuxième période que les Rhodaniens ont su faire la différence, grâce à Moussa Dembélé (58ème) puis Houssem Aouar (86ème), le tout malgré un penalty manqué par Nabil Fékir à la 71ème. Mais comme à son habitude, Lyon s’est à nouveau relâché et a laissé Montpellier revenir à 3-2 à la 91ème minute, suite à la réduction de l’écart de l’éternel supersub Souleymane Camara. Le score en restera là, l’OL s’est fait peur mais a réalisé le coup parfait ce week-end, en prenant six points d’avance sur Marseille et en revenant à quatre longueurs de Lille. De quoi aborder la trêve internationale sereinement.

Caen humilié à domicile par St Etienne

A la recherche d’une victoire en championnat qui le fuit depuis le 18 décembre dernier, le SM Caen recevait St Etienne samedi pour endiguer la spirale négative, face à une formation également peu en réussite qui restait sur deux défaites d’affilée. Tout a très vite tourné au vinaigre pour les Caennais, menés 0-3 à la mi-temps suite aux buts de Romain Hamouma (5ème), Robert Béric (20ème) et Arnaud Nordin (31ème). En perdition, les Normands ont essayé de tenir en seconde période, mais ont fini par craquer en fin de rencontre avec deux buts stéphanois supplémentaires de Lamine Ghezali (86ème) et Valentin Vada (91ème). Conséquence de cette manita, Caen est descendu à la dernière place du classement, une position catastrophique pour un club totalement à la dérive, qui vient d’enchaîner un huitième revers sur ses onze derniers matchs de Ligue 1 (pour trois nuls). Pour l’ASSE, ce succès permet de se replacer à un point de la quatrième place, et donc rester dans la course à l’Europe.

Nîmes gratte un point au mental contre Strasbourg

Angers, Nantes et Strasbourg ont tous un point commun cette saison : avoir mené de deux buts d’écart face à Nîmes, sans pour autant avoir remporté le match. Dernière victime en date, le Racing a longtemps cru tenir sa victoire aux Costières samedi, mais c’était sans compter le mental hors-pair des Nîmois (et aussi le V.A.R.). Récapitulons : à la 64ème minute, Anthony Gonçalves inscrit le troisième but strasbourgeois, après ceux de Lebo Mothiba (9ème) et Youssouf Fofana (53ème). Mais l’arbitre fait appel au V.A.R., et signale une faute au départ du contre. Sur l’action qui suit le coup-franc, les Gardois réduisent le score grâce à Hervé Lybohy, et s’offrent l’espoir d’égaliser. 91ème minute, penalty pour Nîmes, Téji Savanier remet les deux équipes à égalité. 2-2 score final, un nul qui fait les affaires de Nîmes et Strasbourg, de plus en plus proches de passer la barre symbolique des 40 points.

Guingamp remonte à la place de barragiste

Samedi, Guingamp recevait Dijon pour le choc de la peur, entre deux formations figurant parmi les trois dernières places du classement. Si l’En Avant restait sur un revers à Toulouse (1-0), l’avantage paraissait tout de même de son côté avec une dynamique légèrement plus favorable que le DFCO, battu six fois sur ses sept derniers matchs de Ligue 1 (pour un nul). Le score est resté longtemps bloqué à 0-0, mais il a fini par basculer en faveur des Bretons. A la 86ème, Ludovic Blas délivrait le Roudourou sur penalty, permettant aux Guingampais d’empocher un succès ô combien important dans la course au maintien. Au classement, Guingamp est remonté à la place de barragiste en dépassant son adversaire du jour, mais reste tout de même à sept longueurs du premier non-relégable Amiens. Il reste à présent neuf journées pour essayer de reprendre du terrain…


Les résultats

  • Nice 1 – 1 Toulouse
  • Lille 0 – 1 Monaco
  • Angers 0 – 0 Amiens
  • Caen 0 – 5 St Etienne
  • Guingamp 1 – 0 Dijon
  • Nîmes 2 – 2 Strasbourg
  • Lyon 3 – 2 Montpellier
  • Reims 1 – 0 Nantes
  • Bordeaux 1 – 1 Rennes
  • Paris 3 – 1 Marseille

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 29 mars : Nice / Toulouse, Lille / Monaco

Samedi 30 mars : Angers / Amiens, Caen / St Etienne, Guingamp / Dijon, Nîmes / Strasbourg

Dimanche 31 mars : Lyon / Montpellier, Reims / Nantes, Bordeaux / Rennes, Paris / Marseille

Mercredi 3 avril : Montpellier / Guingamp, Strasbourg / Reims

Matchs reportés :

J27 :

Mardi 9 avril : Nîmes / Rennes

J28 :

Mercredi 17 avril : Nantes / Paris

 

Source image : eurosport.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here