Football

Ligue 1 : le Onze type de la première journée

Ligue 1

Elle était évidemment attendue par tous les amateurs de football tricolore, la Ligue 1 a repris ses droits le week-end dernier. Après trois jours de matchs qui ont tenu leurs promesses avec du spectacle et quelques surprises, retour sur les joueurs qui ont marqué cette journée inaugurale du championnat de France saison 2022/23. 

Alban Lafont, le capitaine exemplaire

Très attendu pour la saison de la confirmation après ses très belles performances dans les cages nantaises la saison passée, Alban Lafont a marqué les esprits dès cette première journée et le déplacement à Angers. Avec sept arrêts réalisés dont quatre dans des tirs dans sa surface de réparation, il a assuré un clean sheet décisif pour engranger le point du match nul, également grâce à son leadership et sa communication avec sa défense centrale et le Brésilien Girotto notamment.

Les autres gardiens du week-end : Matz Sels – Strasbourg (9 arrêts dont 6 tirs dans la surface de réparation ), Jonas Omlin – Montpellier HSC (8 arrêts dont cinq dans sa surface et un très bon jeu au pied), Yvon Mvogo – Lorient (un clean sheet assuré face au Stade Rennais et six arrêts réalisés dont cinq de tirs dans la surface de réparation).

Nuno Tavares, la trouvaille marseillaise démarre fort

Dynamite du couloir droit olympien, le Portugais prêté par Arsenal a fait des ravages lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs. Intenable sur son côté gauche avec quatre centres tentés, une majorité de duels gagnés et une capacité à repiquer dans l'axe lui ont permis de frapper et trouver le cadre pour ouvrir son compteur avec Marseille.

Les autres défenseurs latéraux gauche du week-end : Théo Sainte Luce – Montpellier (dans un rôle offensif avec les Héraultais, il a marqué le premier but de la saison des Montpelliérains en réalisant un match sérieux défensivement), Souleyman Doumbia – Angers (bien occupé par les offensifs Coco et Blas du côté des Nantais il a accumulé six tacles, deux interceptions et quatre dégagements et sept duels au sol remportés sur neuf disputés).

Marquinhos, la pierre angulaire de la défense parisienne

Capitaine parisien, aligné entre Presnel Kimpembe et Sergio Ramos dans la défense à trois de Christophe Galtier, Marquinhos a livré une prestation très sérieuse face à Clermont. En prenant soin d'assurer ses tâches défensives, il a su se projeter en attaque et même se montrer décisif en marquant son premier but de la saison. Le patron parisien a lancé sa dixième saison dans l'élite française de la plus belle des manières.

Jean-Clair Todibo, prêt à prendre la relève de Dante

Associé à son capitaine vieillissant Dante, Jean-Clair Todibo devra faire de cette nouvelle saison celle de la régularité. Souvent jugé inexpérimenté ou friable sur certains aspects de son jeu, l'ancien joueur du FC Barcelone de 22 ans a livré une prestation très solide face à Toulouse. Décisif dans les duels au sol, il s'est montré ambitieux dans ses relances et a même sauvé les siens sur sa ligne dans un sauvetage qui rapporte un point aux Aiglons.

Lucien Favre devrait donc compter sur Jean-Clair Todibo pour lui offrir de la solidité et de la sérénité dans l'axe.

Les autres défenseurs centraux du week-end : Andrei Girotto – Nantes (avec 11 duels remportés sur 14, sept dégagements et une sérénité dégagée, il a également pesé en attaque en tentant à trois reprises de trouver le cadre angevin), Leonardo Balerdi – Marseille (auteur d'une passe décisive et d'une prestation réussie avec quatre interceptions, il devra néanmoins faire attention à ses bévues dont la dernière a contribué au but rémois)

Achraf Hakimi, décisif et porté vers l'avant

Il est clairement l'une des plus belles satisfactions de la première journée parisienne, Achraf Hakimi semble de retour à un niveau digne de celui à son arrivée dans la capitale.

Complètement perdu en fin de saison dernière, il a semblé bien plus percutant face à Clermont en se montrant également décisif dans un rôle plus proche de celui de piston voire ailier droit que défenseur latéral. Avec un but et seulement trois pertes de balle sur ses 62 ballons touchés, le Marocain a pesé sur la défense auvergnate qui pourrait ne pas être la dernière victime du Parisien cette saison.

Les autres défenseurs latéraux droit du week-end : Gédéon Kalulu – Lorient (précieux dans son rôle défensif, il a remporté ses sept duels disputés et a adressé deux passes en profondeur réussies), Akim Zedadka (avec un but au compteur d'un match assez offensif, l'ancien Clermontois a bien verrouillé son couloir dans la victoire des siens face à Auxerre).

Benjamin André, la plaque tournante lilloise

Toujours aussi rayonnant dans le jeu du LOSC, Benjamin André a mené les siens vers le succès dimanche. Précieux à la récupération avec six tacles et près de 100 ballons touchés, il s'est même mis en avant avec un but dès les premières secondes de jeu, bien servi par Jonathan David.

Les autres milieux défensifs du week-end : Thomas Mangani – Ajaccio (malgré la défaite, Thomas Mangani a bien tenu le milieu corse et en marquant le penalty égalisateur), Seko Fofana – RC Lens (pièce maitresse du milieu lensois qui souhaite le garder pour cette saison, l'Ivoirien a rendu une copie sérieuse au milieu de terrain, gagnant tous ses duels au sol et offrant une passe décisive pour le troisième but de Sotoca)

Haris Belkebla, l'éclaircie brestoise

Dans une équipe brestoise largement balayée par le RC Lens et menée 3-0 au bout d'une heure de jeu, l'Algérien a permis aux siens de se relancer en marquant un but et en se montrant très précieux dans ses choix de passe dans le milieu breton.

Les autres milieux relayeurs du week-end : Branco van den Boomen – Toulouse (toujours aussi rayonnant que la saison dernière, c'est par sa couverture du terrain et sa passe décisive que le Néerlandais a éclairé le match toulousain)

Teji Savanier, une nouvelle performance de haut vol

Après une fin de saison dernière plutôt moyenne, Teji Savanier est bel et bien de retour au plus haut niveau avec une performance fabuleuse ce samedi et deux buts inscrits dans un match où il a enchaîné les passes millimétrées. Si son pêché reste les pertes de balle (21), il se distingue par les ouvertures qu'il crée en alertant souvent Maouassa et Elye Wahi.

Les autres milieux offensifs du week-end : Rémy Cabella – Lille OSC (attendu pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, il a rayonné derrière David et Bayo en délivrant deux passes décisives et touchant 105 ballons dans la rencontre)

Neymar, le virevoltant brésilien est bien de retour

Annoncé dans une forme exceptionnelle pour le début de saison, Neymar a confirmé les espoirs placés en lui en débutant sa saison par un but et deux passes décisives en première mi-temps ainsi qu'une troisième passe décisive pour Lionel Messi en seconde mi-temps. Décisif à quatre reprises dans un même match, le Brésilien a également été très précieux dans l'animation et en jambes sur son côté. Malgré des pertes de balle intrinsèques à son style de jeu, il sera évidemment un élément essentiel pour les ambitions parisiennes cette saison.

Les autres ailiers gauche du week-end : Martin Terrier – Rennes (malgré la défaite rennaise, Martin Terrier fut très proche de faire basculer la rencontre avec cinq tirs cadrés pour deux cadrés et huit duels gagnés sur dix en attaque)

Florian Sotoca, le triplé inattendu

Poussé vers un poste dans la rotation en raison de l'arrivée du Polonais Buksa, Florian Sotoca a pourtant été l'auteur d'un triplé ce week-end. Alors que son penalty raté en première période aurait pu lui offrir un quadruplé encore plus fou, le Français de 31 ans fait donc émerger du doute dans la tête de son coach Franck Haise.

Les autres ailiers droit du week-end : Krépin Diatta – AS Monaco (auteur d'un but qui fera certainement partie des plus beaux de la saison, il a su permuter à gauche quand il le fallait pour se montrer dangereux), Mitchell van Bergen – Stade de Reims (cantonné à un rôle plutôt défensif sur la première heure, le joueur néerlandais a été assez largement le meilleur Rémois de la soirée malgré une défaite sévère)

Jonathan David, express et décisif

Buteur sur une seule des onze dernières rencontres en Ligue 1, le buteur canadien a très rapidement mis les siens sur orbite. Avec un but et une passe décisive en trois minutes, il a ensuite, peu avant la mi-temps, inscrit le troisième but lillois et démarre donc la saison de la meilleure des manières.

Les autres attaquants de pointe du week-end : Alexandre Lacazette – Lyon (capitaine lyonnais, il a marqué sur penalty le deuxième but lyonnais et s'est rendu très disponible dans un rôle de pivot tout au long de la rencontre), Lionel Messi – Paris SG (les observateurs retiendront son retourné acrobatique, l'Argentin s'est offert un doublé et une passe décisive dans le large succès des siens).


Dernières publications

En haut