Football

Ligue 1 : le Onze type de la troisième journée

Cela ne fait désormais plus aucun doute, la Ligue 1 est bien lancée pour une nouvelle saison avec une journée qui a tenu toutes ses promesses en proposant des buts, du spectacle et beaucoup de cartons rouges. Zoom sur les joueurs qui ont marqué cette journée et qui composent le onze des joueurs de la troisième journée de Ligue 1 2022/23. 

Mory Diaw, déjà décisif pour une adaptation express

Arrivé en provenance de Suisse et du club de Lausanne Sport lors de l'intersaison, Mory Diaw occupe les cages auvergnates depuis le début de la saison. En grande difficulté face au Paris Saint-Germain à l'image de toute son équipe, il a eu du mal à enchaîner en faisant preuve de certaines hésitations malgré la victoire à Reims. Ce week-end face à Nice, il a été impérial en sauvant trois fois les siens sur des arrêts réflexes et en démontrant ses qualités au pied telles que décrites lors de ses prestations en Suisse. Joueur déterminant de la saison clermontoise, il devra rééditer ces performances pour permettre aux Auvergnats de vivre une saison un peu meilleure que celle à laquelle ils étaient promis en début de saison.

Les autres gardiens du week-end :

  • Benoit Costil – AJ Auxerre : Très inquiétant sur les deux premières rencontres des Auxerrois, l'ancien international français a réalisé son premier match convenable depuis près de 10 mois. Avec six arrêts et une belle assurance sur coups de pied arrêtés notamment, il a grandement contribué au premier succès des Auxerrois en Ligue 1 cette saison.
  • Dogan Alemdar – Stade Rennais : Vivement critiqué pour sa prestation de la semaine dernière en remplacement de Steve Mandanda, il a répondu présent ce dimanche face à Ajaccio. En stoppant un penalty et en se montrant décisif lorsqu'il l'a fallu sur les tentatives corses, il pourrait continuer à suppléer l'ancien portier marseillais encore quelques semaines malgré son très jeune âge.
  • Gianluigi Donnarumma – Paris Saint-Germain : dans une victoire aussi large que celle du Paris Saint-Germain ce week-end, il est compliqué d'imaginer le rôle du gardien de l'équipe s'étant imposée, Gianluigi Donnarumma a pourtant contribué grandement au succès des siens. Avec huit arrêts au compteur, il n'a encaissé qu'un seul but sur les six tentatives lilloises, un vrai mur dans les cages parisiennes.

Nicolas Tagliafico, l'adaptation parfaite

Recrue importante de l'intersaison lyonnaise au poste de latéral gauche, l'Argentin a confirmé son bon premier match avec un but pour redonner l'avantage à Lyon au retour des vestiaires. Sa prestation offensive aura rapidement fait oublier son erreur ayant permis à Troyes d'égaliser sur penalty.

Les autres défenseurs latéraux gauche du week-end :

  • Neto Borges – Clermont : hyperactif sur son couloir gauche, il a surtout été très utile dans les phases offensives lors des contre-attaques. Capable de déborder et centrer avec beaucoup de qualité, il est un renfort autant offensif que défensif pour les Auvergnats.

Arthur Theate, à peine arrivé déjà décisif

Tout juste débarqué en Bretagne, l'international belge a connu des débuts compliqués en Ligue 1 avec notamment un but contre son camp. Il s'est très bien rattrapé ce week-end avec un but et une très belle performance sur le plan défensif pour permettre aux siens de s'imposer deux buts à un.

Achraf Dari, la révélation

Déjà nommé parmi les meilleurs défenseurs de la deuxième journée, le Marocain continue à répéter les très bonnes performances. En se montrant une nouvelle fois impeccable derrière, il a même profité du week-end pour ouvrir son compteur de buts et assurer le succès des siens à Angers.

Les autres défenseurs centraux du week-end : 

  • Benoît Badiashile – AS Monaco : de retour de blessure, le défenseur central monégasque a fait preuve de beaucoup de solidité malgré la défaite monégasque et a même réduit le score pour marquer son premier but de la saison.
  • Chancel Mbemba – Olympique de Marseille : arrivé cet été sur la canebière, l'ancien défenseur de Porto avait offert des performances neutres sur les deux premiers matchs de Marseille. Ce samedi, il a très bien couvert la partie droite de la défense centrale olympienne tout en s'offrant un but ayant permis aux Marseillais d'ouvrir le score en étant opportuniste sur cornet.
  • Mamadou Sakho – Montpellier HSC : après deux premières journées compliquées et sept buts encaissés en deux rencontres, l'ancien international français a bien tenu la défense héraultaise malgré beaucoup de chocs subis. Auteur de l'ouverture du score avant la mi-temps, il a malheureusement vu les Auxerrois revenir et s'imposer à la Mosson.
  • Florent Ogier – Clermont Foot : capitaine de son équipe, maillon essentiel de sa défense, l'expérience du défenseur central auvergnat lui a permis de réaliser une très belle performance défensive et assurer le succès des siens.
  • Marquinhos – Paris Saint-Germain : sans surprise, le taulier de la défense du club de la capitale a une nouvelle fois répondu présent ce dimanche en stoppant les offensives d'une équipe de Lille qui a parfois semblé dangereuse mais qui s'est heurté à la défense à cinq mise en place par Christophe Galtier.

Achraf Hakimi, bien plus qu'un défenseur latéral

Impressionnant dans sa participation au jeu parisien depuis le début de la saison, l'international marocain s'est une nouvelle fois illustré ce week-end avec un but et une passe décisive pour un rôle de pourvoyeur de ballons à la triplette offensive parisienne.

Les autres défenseurs latéraux droit du week-end :

  • Paul Joly – AJ Auxerre : à seulement 22 ans, le défenseur auxerrois s'impose comme le défenseur titulaire à droite après la mauvaise performance de Brayann Pereira lors de la première journée. En obtenant un penalty et en ne perdant que huit ballons sur ses 73 touchés, il a réalisé son premier match référence en Ligue 1.
  • Jonathan Clauss – Olympique de Marseille : défenseur latéral droit le week-end dernier, il a une nouvelle fois réédité une performance de très haut niveau en formant avec Mbemba un beau duo en attaque tout en se montrant dangereux sur le plan offensif.

Seko Fofana, un métronome en terre lensoise

Toujours aussi exceptionnel dans le milieu de terrain lensois, il a marqué et offert une passe décisive tout en assurant son rôle de numéro 6 devant la défense qui lui convient à merveille.

van den Boomen, la belle récidive

A l'image de sa saison précédente en Ligue 2, le milieu de terrain néerlandais de Toulouse élève son niveau au fur et à mesure des journées. Toujours aussi intéressant pour casser les lignes, il pourrait tenter de réduire ses ballons perdus pour gagner encore en efficacité et éviter de mettre les siens en danger en cas d'une mauvaise passe.

Les autres milieux relayeurs du week-end :

  • Thomas Mangani – AC Ajaccio : son expérience est décisive pour les Corses et sa connaissance de la Ligue 1 fait déjà des différences et lui permet de guider son équipe malgré des performances peu reluisantes pour le moment. Passeur ce week-end, il tente même d'avoir du poids dans le jeu offensif de son équipe.

Lionel Messi, une complicité confirmée

Très bien intégré au sein du trio formé avec Neymar et Kylian Mbappé, l'Argentin semble enfin avoir trouvé sa place à Paris et prendre beaucoup de plaisir à jouer avec ses partenaires. Sans abuser de ballons ou passes compliquées, il a marqué et délivré la passe décisive sur le but marqué dès le coup d'envoi par Kylian Mbappé.

Les autres milieux offensifs du week-end :

  • Lucas Paqueta – Olympique Lyonnais : annoncé sur le départ depuis le début du mercato, le Brésilien est toujours présent dans le Rhône en conservant son rôle essentiel dans le collectif de son équipe. Omniprésent face à Ajaccio, il a rayonné en signant un match très propre et porté vers l'attaque.
  • Ludovic Blas – FC Nantes : très proche d'un accord avec Lille, Ludovic Blas a réalisé une très belle partie face à Marseille. En n'ayant à négocier que peu de ballons face à une équipe marseillais très haut sur le terrain, il a su faire les bons choix à la passe sur les contre-attaques et ainsi provoquer un penalty qu'il s'est chargé de transformer en puissance pour égaliser.

Neymar, encore et encore

Largement considéré comme le meilleur joueur du début de saison en Ligue 1, le Brésilien a tenté d'éteindre les débuts de polémique avec Kylian Mbappé en rendant une copie de grande qualité, deux buts, trois passes décisives et une complicité très forte avec le duo qui l'accompagne dans l'attaque parisienne.

Les autres ailiers gauche du week-end :

  • Adrien Thomasson – RC Strasbourg : très bien intégré au sein d'un milieu de terrain très technique, le joueur formé à Evian continue sa progression dans un rôle de dépositaire du jeu strasbourgeois avec un positionnement proche de celui d'un ailier gauche en appui d'Habib Diallo et Kévin Gameiro.
  • Youssef Belaïli – Stade Brestois : plutôt très discret depuis le début de saison, pas totalement prêt à disputer une rencontre complète, l'Algérien a surnagé dans un rôle d'ailier gauche. Auteur de deux passes décisives pour Jérémy Le Douaron et Achraf Dari, il semble de retour à un niveau qui sera décisif dans la saison brestoise.
  • Armand Laurienté – FC Lorient : intenable ce week-end face à Toulouse, le Lorientais tient peut-être son match référence. Avec un penalty obtenu et une ouverture du score obtenue en tout début de match, il se doit de continuer à enchaîner ces performances pour que les Lorientais soient au niveau affiché ce week-end.

Têté, double buteur et toujours décisif

C'est très certainement la révélation du début de saison des Lyonnais. Auteur d'un but lors de la première journée, il a récidivé vendredi pour marquer deux buts et offrir une passe décisive et ainsi sceller le large succès des Rhodaniens face à l'AC Ajaccio.

Les autres ailiers droit du week-end :

  • Florian Sotoca – RC Lens : homme de la première journée avec un triplé, l'attaquant lensois a continué à se montrer très utile dans l'attaque nordiste dans un rôle anormalement bas dans le terrain lui ayant permis de s'immiscer dans le jeu et contribuer au jeu en contre des Lensois.

Kylian Mbappé, le festival

Décisif “seulement” à une seule reprise depuis le début de la saison, l'ailier français a retrouvé les chemin des filets dans un rôle proche de numéro 9 qui lui a permis de marquer à trois reprises et prouver, sur le terrain, que sa proximité, avec Neymar notamment, n'a pas été altérée.

Les autres attaquants de pointe du week-end :

  • Folarin Balogun – Stade de Reims : prêté par Arsenal, l'Anglais de 21 ans enchaîne un troisième but en trois matchs en Ligue 1 avec son nouveau club. Malgré le mauvais début de saison rémois, il surnage dans un collectif qui semble déjà en grande difficulté.
  • Jérémy Le Douaron – Stade Brestois : avec deux buts ce week-end, le buteur gaucher de Brest est bel et bien de retour. Toujours aussi utile devant le but et avec très peu de déchet technique, le Breton atteint à 24 ans un niveau qui sera précieux si Brest veut regarder plus haut que la relégation cette saison.

Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut