Football

Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux font le ménage

Après un exercice 2020-2021 compliqué, les Girondins de Bordeaux doivent sortir la tête de l’eau. Le club est en quête d’un nouveau repreneur et en a profité pour faire le ménage dans son effectif professionnel. 

Il y a un peu plus d’un mois, les Girondins de Bordeaux étaient placés sous la protection du tribunal de commerce de la ville. Aujourd’hui, le club a communiqué sur sa situation et a affirmé que 4 dossiers ont été retenus pour la reprise du club.

Quatre dossiers dont 2 inconnus

Le 22 avril 2021, King Street, actionnaire majoritaire du club, a annoncé vouloir arrêter de financer le club. En pleine course au maintien, les Girondins de Bordeaux sont alors plongés dans une crise sans précédent. Les Marine et Blanc ont finalement obtenu leur maintien grâce à une douzième place en championnat. Le club aquitain cherche maintenant à se pérenniser et doit trouver un nouveau repreneur pour éviter le dépôt de bilan. À ce jour, 4 dossiers ont été retenus par le mandataire ad hoc désigné par le tribunal de commerce de Bordeaux. “Les candidats intéressés ont déposé des offres indicatives et quatre d’entre eux ont été retenus. Ils ont maintenant accès à des informations détaillées sur le Club, leur permettant de formuler une offre ferme dans le courant du mois de juin”, a indiqué le club sur les réseaux sociaux. Deux des quatre dossiers sont connus du grand public. Didier Quillot, ancien directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel, est associé dans un des projets avec une association entre Français et Anglo-Saxons. Cette offre est jugée très sérieuse par King Street. Natif du Sud-Ouest, Didier Quillot a été longtemps le sponsor des Girondins avec Orange. Cependant, le Français ne fait pas l’unanimité chez les supporters, notamment depuis l’affaire et du fiasco Mediapro. Selon RMC, Quillot s’appuie sur des investisseurs français et anglo-saxons. Il souhaite également éviter le redressement judiciaire pour garantir l’avenir sportif du club.

L’autre projet connu est celui du trio Pascal Rigo, John Williams et Stéphane Martin. À la base de deux projets distincts, Pascal Rigo, entrepreneur dans la région, et John Williams, ancien directeur sportif du côté d’Amiens, se sont associés. Stéphane Martin devrait être placé à la présidence du club tandis que Williams devrait occuper le rôle de directeur sportif. Selon 20 Minutes, les deux hommes finalisent en ce moment le montage financier afin de faire une offre plus importante. Les deux autres projets sont inconnus à ce jour, même si Ravy Truchot, homme d’affaires franco-américain, aurait selon Sud Ouest transmis une lettre d’intention. L’autre surprise, c’est le rejet du projet de Bruno Fievet par Rothschild. Ce mardi soir, le Picard a appris que son dossier n’a pas été retenu.

Le chantier de l’effectif

Même si le repreneur n’est pas encore connu, le dégraissage de l’effectif professionnel a débuté. Enfant du club, Maxime Poundjé fait ses adieux à la Gironde. Le latéral de 28 ans n’est pas conservé par le club. Le cas est le même pour Nicolas de Préville. L’ancien Rémois est arrivé en 2017 dans la capitale girondine pour 10 millions d’euros. Après une saison très compliquée (1 but), le Français en fin de contrat n’est pas conservé. Hatem Ben Arfa, Jean-Michaël Seri et Vukašin Jovanović vont également quitter le club. Chez les jeunes, le constat est similaire. Over Mandanda, Ibrahim Diarra, Daouda Diallo et David Kong Cardoso ne sont pas conservés. Au centre de formation, 22 jeunes ont été libérés de leur contrat. Cependant, le club marine et blanc a fait signer quelques contrats professionnels à certains joueurs. Deux nouveaux gardiens, Tidiane Malbec et Davy Rouyard, ainsi que Malcom Bokele (défenseur) ont signé ces derniers jours.

Pour la saison prochaine, Bordeaux doit également enregistrer les retours de prêt de Josh Maja, Raoul Bellanova et de Rubén Pardo. Parti du côté de Fulham, l’attaquant nigérian n’a pas convaincu les dirigeants anglais de payer son option d’achat fixée à 10 millions. L’ancien joueur de Sunderland risque de faire du bien sur le front de l’attaque girondine pour venir épauler Hwang Ui-jo. Récemment éliminé de l’Euro espoirs, Raoul Bellanova devrait faire son retour en France après un prêt du côté de Pescara où il a disputé 31 matchs. Le jeune latéral de 21 ans doit essayer de s’affirmer en Gironde, un poste où les Bordelais ont beaucoup de lacunes. Auteur d’une excellente saison du côté de Leganés, Rubén Pardo devrait faire son retour en Gironde. Le milieu espagnol a été élu joueur cinq étoiles de LaLiga 2. Cependant, si le club rejoint l’élite du football espagnol, le joueur signera un contrat de 3 ans.

Le club a également acheté le jeune Issouf Sissokho. La clause libératoire du milieu de terrain est évaluée à 150 000 euros. Du côté des départs, Yacine Adli est pisté par le LOSC. Le titi parisien pourrait faire ses valises. Pour rappel, le PSG détient 40 % à la revente après l’avoir vendu pour 5,5 millions en 2019. Toma Basic pourrait également faire ses adieux à la Gironde. Le milieu croate cherche une porte de sortie et pourrait se diriger vers la Serie A. La presse italienne dévoile des intérêts du Milan, de la Roma et de Naples. Son prix serait fixé à 10 millions d’euros.

Le cas du Matmut Atlantique 

Selon 20 Minutes, la métropole de Bordeaux veut profiter de la vente des Girondins de Bordeaux pour céder le stade. Véritable gouffre financier depuis sa construction, le Matmut Atlantique coûterait environ 150 millions au potentiel acheteur. La société d’exploitation est en grande difficulté financière. Le SBA (Société Bordeaux Atlantique) doit faire face à des pertes d’environ 3 millions d’euros par an. Avec la crise sanitaire et l’interdiction des supporters d’aller au stade, le déficit a plongé. Toujours selon 20 Minutes, la société d’exploitation déposera le bilan à la fin de l’année 2021.

Une des multiples compositions probables des Girondins de Bordeaux

Crédit photo : L'Équipe
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire