Football

Ligue 1 : les perdants et les gagnants de cette 37e journée

Hier soir se déroulait l’avant-dernière journée de championnat. Des enjeux sur toutes les pelouses et beaucoup d’enseignements à tirer avant la fin de la saison. Les équipes ayant raté le coche pourront se rattraper lors de l’ultime journée dimanche prochain.

Ce multiplex a offert de belles surprises hier avec de l’enjeu à tous les niveaux. Course au maintien, quête du titre, lutte pour l’Europe : qui a fait la bonne opération ?

Le PSG se rapproche, Lille grille son joker

Il faut au minimum un nul et une victoire au LOSC pour assurer le titre. Les Nordistes ont déjà réalisé le nul, ne manque plus qu’une victoire. Cependant, Christophe Galtier aurait espéré une autre issue. Tenus en échec par des Stéphanois entreprenants, les Dogues laissent le PSG revenir à 1 point. L’ASSE a pu tenir grâce notamment à un Étienne Green décisif à l’image de cette frappe de Yusuf Yazıcı déviée sur son poteau. Lille n’a pas réussi à trouver la faille pendant que Paris faisait le travail sur sa pelouse contre Reims. Réduits à 10 très tôt, les Rémois n’ont pas pu résister aux offensives parisiennes. Les Parisiens, qui auront la finale de Coupe de France à jouer cette semaine, se déplaceront à Brest dimanche. Les Bretons joueront leur maintien face à des Parisiens qui ont soif de titre. De son côté, le LOSC ira à Angers.

Lyon et Monaco ne tremblent pas

Facilement victorieux des Nîmois (5-2), Lyon a mis la pression sur Monaco hier soir dans la quête à la Ligue des champions. Mais les Monégasques ont répondu dans le même temps en battant Rennes (2-1). Les deux formations ne se lâchent pas et tout se jouera à la dernière journée. L’AS Monaco pensera également à la finale de Coupe mercredi. Un match qui risque de ne pas les arranger sur le plan physique. Ce dimanche, Lyon recevra Nice et n’a besoin que d’un nul si Monaco s’incline. Les joueurs de Niko Kovač ont leur destin entre leurs mains, mais devront gagner contre Lens à Bollaert pour espérer décrocher le Graal. En conférence de presse, l’ancien entraineur du Bayern Munich a déclaré : “On a 77 points et on est obligés de se battre pour rester sur le podium. C’est dire le niveau de ce Championnat et de notre saison. Je ne souhaitais pas connaître le résultat de Lyon, et j’ai attendu d’être dans le vestiaire. On ne peut influencer que nos résultats, et c’est la raison pour laquelle on est focus sur nous.”

Marseille exulte, Lens et Rennes tombent

Il aura fallu attendre la 93e minute et un pénalty d’Arkadiusz Milik pour offrir la victoire à l’OM. Le Polonais, sélectionné pour l’Euro, a marqué un triplé permettant au club phocéen de passer devant Lens et de distancer Rennes. Les Marseillais font donc la bonne opération de cette course à l’Europe. Il suffira d’un match nul pour assurer aux Olympiens une qualification en Ligue Europa. Derrière, Lens et Rennes sont tous les deux tombés. Les Sang et Or se sont inclinés 3-0 à Bordeaux tandis que Rennes, réduit à 10, a été défait par Monaco. Lors de l’ultime journée, Lens semble avoir l’adversaire le plus difficile, puisque c’est Monaco qui se déplacera à Bollaert. Marseille ira à Metz tandis que Rennes accueillera Nîmes déjà condamné. Lens peut encore rêver d’Europe, mais cela doit passer par une victoire contre des Monégasques en quête de podium. Les Artésiens restent sur 3 défaites consécutives, soit leur plus mauvaise série cette saison.

Nîmes sombre ; Nantes, Lorient, Strasbourg et Brest s’accrochent

Trois ans après avoir été promu en Ligue 1, le Nîmes Olympique va connaitre la descente. Défaits par Lyon hier 5-2, les Nîmois sont officiellement relégués. À 5 points du barragiste nantais, les joueurs de Pascal Plancque se sont sûrement réveillés trop tard cette saison. Pour Nantes, tout est encore possible. Les hommes d’Antoine Kombouaré ont un second souffle depuis quelques semaines. Vainqueurs tranquilles à Dijon 4-0, les Canaris restent sur 4 victoires consécutives avec 13 buts marqués pour seulement 2 encaissés. C’est leur meilleure série actuellement. Nantes a les cartes en main pour rester en Ligue 1 et peut profiter d’un calendrier favorable pour ses adversaires. Les coéquipiers d’Alban Lafont accueilleront Montpellier, pendant que Brest recevra le PSG et que Strasbourg recevra Lorient dans une finale pour le maintien.

Bordeaux et Reims quasiment sauvés

Que ce fût long pour les Girondins de Bordeaux. Dans la tourmente depuis quelques mois, les Marine et Blanc ont disposé de Lens 3-0. Une victoire qui assure quasiment le maintien aux hommes de la Garonne. Sauf scénario catastrophe, les Girondins devraient être en Ligue 1 l’année prochaine. Bordeaux doit maintenant se concentrer sur l’aspect extra-sportif et retrouver un repreneur. Pour Reims, la défaite contre le PSG les prive mathématiquement du maintien. Mais comme pour Bordeaux, ce dernier est acté à 99%. Les deux formations s’affrontent ce dimanche et n’ont besoin que d’un simple match nul pour confirmer leur présence dans l’élite.

Les résultats de la 37e journée :

Bordeaux 3-0 Lens

Dijon 0-4 Nantes

Lille 0-0 Saint-Étienne

Lorient 2-1 Metz

Marseille 3-2 Angers

Paris Saint-Germain 4-0 Reims

Montpellier 0-0 Brest

Nice 0-2 Strasbourg

Nîmes 2-5 Lyon

Monaco 2-1 Rennes

Le calendrier de la 38e journée :

Strasbourg – Lorient

Brest – Paris Saint-Germain

Lens – Monaco

Lyon – Nice

Metz – Marseille

Nantes – Montpellier

Reims – Bordeaux

Rennes – Nîmes

Saint-Étienne – Dijon

Angers – Lille

Une saison de Ligue 1 avec énormément de suspens avec des enjeux à tous les niveaux même à la 38e journée. Alors qui sera champion ? Qui sera en Ligue des champions ? Qui disputera l’Europe ? Qui ira en barrages ? Réponse ce dimanche. 

Crédit photo : Faisal HQ
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire