Football

Ligue 1 : l’été lyonnais s’annonce mouvementé

Juninho et Jean-Michel Aulas auront du pain sur la planche cet été

Quatrième de Ligue 1 à six journées de la fin et toujours en lice en Coupe de France, l’Olympique lyonnais vit une saison mitigée. Dans l’incertitude d’une participation ou non en Ligue des champions la saison prochaine, le club rhodanien doit tout de même préparer l’avenir. Et le chantier qui attend Juninho, le directeur sportif, est grand.

Tout un staff en fin de contrat

Cette fin de saison pourrait ressembler à une fin de cycle côté lyonnais. Un staff entier en fin de contrat en juin pour faire peau neuve la saison prochaine. Adieu Gérald Baticle, Claude Fichaux, Claudio Caçapa et consorts ! Hormis revirement de situation, Juninho et Jean-Michel Aulas devraient décider de ne pas les prolonger. Il en sera surement de même pour l’entraîneur, Rudi Garcia. Très critiqué par les supporters pour sa gestion humaine calamiteuse et pour son manque de fond de jeu, le technicien français devrait quitter le banc lyonnais en juin. De nombreuses rumeurs inondent déjà les médias et réseaux sociaux quant au futur coach. Les pistes les plus chaudes mènent à Christophe Galtier, qui a lui-même démenti tout contact, ou Olivier Dall’Oglio. Lucien Favre, sans club depuis son licenciement du Borussia Dortmund, pourrait également être une option intéressante choisie par Juninho. Avec toutes ces fins de contrat, le nouvel entraîneur pourra arriver avec son propre staff, fait rare à l’Olympique lyonnais depuis plusieurs années. À moins qu’à la surprise générale, Rudi Garcia et le staff en place ne prolongent…

Memphis Depay, le dossier qui fait mal

Arrivé en 2017 en provenance de Manchester United pour environ 20M€, le capitaine lyonnais est en fin de contrat en juin. Une perte financière acceptée par le club à la fin du mercato d’été de la saison dernière, quand Memphis est finalement resté dans le Rhône. Prolongera ? Prolongera pas ? Si ça ne tenait qu’à Jean-Michel Aulas, le Néerlandais aurait un contrat à vie à l’OL. Mais le meilleur buteur lyonnais voit les choses autrement. Rêvant de rejoindre un club du top 5 européen depuis plusieurs années, Depay décidera (presque) sans aucun doute de quitter l’OL libre cet été. Déjà courtisé par le FC Barcelone la saison dernière, l’équipe de Ronald Koeman reviendra sûrement à la charge. Le PSG aurait également des vues sur l’attaquant lyonnais. Ce qui est certain, c’est qu’en perdant son joueur vedette, l’OL devra recruter quelqu’un d’aussi influent que Memphis dans le jeu. Impliqué sur 100 buts en championnat depuis son arrivée (59 buts, 41 passes décisives), son absence se fera forcément ressentir.

Deux autres joueurs sont en fin de contrat cet été. Djamel Benlamri, défenseur algérien de 31 ans, qui avait signé un an de contrat en 2020. Il aura finalement joué très peu de matchs, passant derrière le jeune Sinaly Diomandé (20 ans) en tant que 3e défenseur central. Le prêt de Mattia de Sciglio prendra fin à la fin de la saison. Peu convaincant dès qu’il était sur le terrain cette saison, l’arrière droit de formation a également barré Melvin Bard (20 ans) dans la rotation au poste d’arrière gauche. Arrivé sur demande de Rudi Garcia l’été dernier, l’Italien devrait retourner à la Juventus malgré les rumeurs d’achat définitif de l’OL.

Les flops de la saison précédente de retour

Cette saison, Juninho a décidé de prêter plusieurs joueurs. Flop de la saison précédente, manque de temps de jeu ou besoin de prendre en expérience, les raisons varient. Au rayon des flops, Youssouf Koné a la palme d’or. Arrivé de Lille pour 9M€ il y a deux ans en remplacement de Ferland Mendy, le Malien a vécu une saison 2019/2020 catastrophique. Souvent blessé, ou affichant un niveau abyssal par rapport à son prédécesseur, il déçoit au point d’être jugé indésirable par Juninho dès l’été suivant. D’abord prêté à Elche où il ne joue que trois matchs, il termine aujourd’hui la saison à Hatayspor en Turquie. Il reviendra en juin à l’OL, mais sera sûrement poussé vers la sortie par le directeur sportif brésilien.

Autre grosse déception de la saison dernière, le défenseur danois Joachim Andersen. Recrue la plus chère de l’histoire du club (24M€), les Lyonnais attendaient de lui une association parfaite avec Denayer. Peu rassurant et en manque total de confiance, Andersen a vite connu le banc au profit de l’expérimenté Marcelo. Prêté à Fulham sans option d’achat, il brille cette saison en Premier League. Véritable patron de la défense des “Cottagers”, il semble avoir repris confiance en lui et enchaîne les belles performances. De retour à Lyon cet été, deux options seront possibles. Soit le Danois est réintégré en défense centrale, soit le club profite de l’intérêt qu’a suscité sa bonne saison outre-Manche pour le vendre et en tirer un bon prix.

Des cas complexes à gérer pour le club

Le cas Jeff Reine-Adelaïde est plus complexe que les autres. Revenant à peine d’une rupture des ligaments croisés en tant que remplaçant lors du Final 8 de la Ligue des champions, il effectue une sortie médiatique surprenante réclamant davantage de temps de jeu. Prêté à Nice à la fin du mercato, il surnage dans une faible équipe des Aiglons. Mais en février dernier, JRA est victime d’une deuxième rupture des ligaments croisés. L’option d’achat de 25M€ ne devrait donc pas être levée par l’OGC Nice. L’international espoir français fera sûrement son retour dans l’effectif lyonnais la saison prochaine, sa grave blessure rendant une vente presque impossible.

Moussa Dembélé devrait lui aussi revenir dans le Rhône cet été malgré l’option d’achat présente dans son contrat de prêt. En manque de temps de jeu et victime de l’efficacité du trio Kadewere-Toko-Memphis en première partie de saison, l’ancien du Celtic est parti s’exiler à l’Atlético Madrid. Presque toujours blessé depuis son arrivée en Espagne, il a récemment eu de gros soucis de santé, l’éloignant davantage des terrains. L’Atlético pourrait tout de même lever l’option d’achat de 33M€, en prévision de la saison prochaine. En cas de retour à l’OL, Dembélé pourrait reprendre sa place dans l’axe de l’attaque avec le départ de Memphis Depay. Une vente devrait aussi être envisagée par les dirigeants lyonnais, surtout en cas d’offre intéressante.

Seul joueur prêté de l’effectif certain de rester à l’OL la saison prochaine, Jean Lucas est parti cet hiver pour obtenir davantage de temps de jeu. Barré par Mendes, Guimarães, Caqueret, Paquetá et Aouar, difficile de se faire une place. À Brest, le milieu de terrain brésilien est titulaire indiscutable. Il alterne entre le bon et le moins bon mais gagne en expérience dans une bonne équipe de Ligue 1. L’année prochaine, il devrait intégrer la rotation et bénéficier de plus de temps de jeu.

Les possibles départs et postes à renforcer 

Les chantiers seront nombreux cet été à l’OL pour Juninho et le futur coach. Décevant et peu décisif ces deux dernières saisons, Anthony Lopes pourrait être remis en question. Un recrutement au poste de gardien de but reste tout de même peu probable. La priorité devra être mise sur des latéraux, la grosse lacune lyonnais cette saison. À droite, il faudra un joueur capable de concurrencer ou de mettre sur le banc Léo Dubois. À gauche, un titulaire qui tournera avec le jeune Melvin Bard, ce qui permettrait à Maxwel Cornet de quitter un poste pour lequel il n’a jamais été à l’aise. Selon le dispositif du futur coach, des ailiers de métier pourraient être une priorité, l’effectif n’en comptant aucun.

Côté départs, Houssem Aouar devrait quitter son club formateur après une saison décevante. La pépite lyonnaise semble avoir perdu de son éclat cette année et a besoin d’un nouveau challenge. Plusieurs clubs anglais, italiens ou espagnols sont intéressés. Au milieu de terrain, Thiago Mendes pourrait également partir malgré une saison plutôt solide.

Entre la refonte totale du staff, le remplacement de Memphis Depay et les nombreux retours de prêt, il est peu probable que Juninho prenne beaucoup de vacances cet été. Les dirigeants lyonnais y verront déjà plus clair en fin de saison avec la qualification ou non en Ligue des champions et l’identité du (probable) futur coach. 

Crédits image en une : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire