Ligue 1

Ligue 1 : l’OL piégé par Metz en fin de match

Dans un match spectaculaire de bout en bout, l’Olympique Lyonnais s’est vu piégé par le FC Metz dans les derniers instants par à un but de Leya Iseka. Retour sur une rencontre haute en couleur.

Il n’aura fallu que deux minutes pour que les Lyonnais s’invitent dans la surface messine. Dans un début de partie intense, les hommes de Rudi Garcia se montrent offensifs, à l’image d’une montée de Marcelo sur corner dont la tête voit le cadre se défiler (9e).  Malgré cela, c’est bien Metz qui se procure la première occasion majeure du match quelques instants plus tard. Après une récupération au milieu de terrain, les Grenats ne parviennent pas à exploiter un quatre contre deux. Avec une projection rapide vers l’avant, ceux-ci testent la vigilance de la défense lyonnaise d’entrée de match.

Quelques minutes plus tard, c’est de nouveau Marcelo qui vient apporter le danger dans la surface adverse (18e). Sur un coup franc venant de la droite, Alexandre Oukidja se perd dans une sortie hasardeuse mais voit la tête du défenseur adverse passer au-dessus du but. C’est une intervention d’Anthony Lopes en dehors de sa surface qui vient ensuite mettre le feu aux poudres dans cette rencontre (25e). Au duel aérien, le gardien portugais viens percuter Vagner après avoir repoussé le ballon. Malgré les contestations du banc messin mené par Frédéric Antonetti, l’arbitre de la rencontre, Stéphanie Frappart, juge l’intervention licite et sanctionne plutôt Léo Dubois et John Boye pour contestations.

Frustrés et menacés, les lyonnais retrouvent le chemin de l’attaque après la demi-heure de jeu où un superbe travail de Memphis Depay décale Karl Toko-Ekambi, qui bute sur le gardien adverse (36e).  Très en vu dans cette fin de première mi-temps, celui-ci relève trop sa frappe quelques instants plus tard à la conclusion d’un contre en supériorité numérique (39e). Pour conclure une mi-temps emballante, c’est pourtant Metz qui manque de très peu l’ouverture du score (42e). Sur un centre-tir de Farid Boulaya, le ballon vient heurter le poteau droit pour retomber dans les pieds de Lamine Gueye, qui reprend à bout portant. Sur sa ligne, Marcelo sauve spectaculairement son équipe in extremis.

L’OL piégé en bout de course

Au retour des vestiaires, le jeu reprend en toute intensité, après dix-huit tirs en première période. Dès la quarante-huitième minute, Memphis Depay parvient à pénétrer dans la surface mais voit son centre repoussé. À l’image de sa première mi-temps décomplexée, Metz continue ensuite d’apporter le danger en contre-attaque, manquant cependant de justesse dans le dernier geste. En réponse, Tino Kadewere menace d’ouvrir la marque à la conclusion d’un bon mouvement Lyonnais (52e). Peu de temps ensuite, c’est Thomas Delaine, touché à la cuisse, qui est contraint de laisser sa place à Matthieu Udol (55e). C’est alors que le match se calme après presque une heure de jeu, sans pour autant empêcher les deux équipes de se montrer dangereuses, comme avec une reprise manquée de Victorien Angban (67e) et une frappe puissante de Maxwel Cornet détournée sur le poteau (70e).

À un peu plus d’un quart d’heure du terme, les Lyonnais pensent enfin prendre l’avantage grâce à une reprise de Karl Toko-Ekambi suite à un cafouillage et une barre transeversale de Memphis Depay (74e). Après consultation de la VAR, Stéphanie Frappart vient finalement éteindre les espoirs de l’OL suite à une position de hors-jeu d’Houssem Aouar, qu’elle estime avoir participé au but. Toujours en échec, les  coéquipiers d’Islam Slimani (entré à la 76ème), passent de nouveau tout proche d’ouvrir la marque après une double intervention d’Alexandre Oukidja (85e). Dangereux jusqu’au bout, les messins se procurent quant à eux une avant-dernière occasion par l’intermédiaire de Pape Sarr, qui voit sa frappe lointaine heurter la barre au terme du temps réglementaire (89e).

Au coeur du temps additionnel, Aaron Leya Iseka se retrouve seul face à Anthony Lopes, qu’il dribble parfaitement avant de conclure dans un but vide et d’offrir la victoire au FC Metz (1-0, 90+1). Conclusion folle d’un match spectaculaire, qui aura vu Lyon crucifié par la dernière incursion messine. Les hommes de Rudi Garcia subissent donc leur deuxième défaite de la saison, perdant leur fauteuil de leader par la même occasion.

Après cette rencontre, l’OL glisse à la troisième place de Ligue 1, tandis que Metz s’introduit dans la première moitié de tableau. 

 

Crédit photo à la une: Damien LG /OL

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire