Football

Ligue 1 : l’Olympique Lyonnais écrase le derby, comme en 2017

L’Olympique Lyonnais tient le rythme du Paris Saint-Germain et du LOSC. Une semaine après une défaite à domicile contre Metz, l’OL s’est sublimé pour s’imposer très largement à Geoffroy-Guichard (5-0). Les Rhodaniens reviennent à deux points du duo de tête.

 

Vainqueurs du premier derby de la saison au Groupama Stadium il y a deux mois et demi, les joueurs de Rudi Garcia visaient pareille performance ce dimanche soir, à Geoffroy-Guichard. Opposés à une équipe stéphanoise toujours en grandes difficultés en championnat, les Lyonnais se devaient de rassurer les observateurs, une semaine après un revers surprise face au FC Metz (0-1).

Les premières minutes sont pourtant à l’avantage des hommes de Claude Puel. Les locaux tentent d’exercer un pressing dans la moitié de terrain lyonnaise, et bénéficient de la première grosse occasion de cette partie. Positionné à l’entrée de la surface de réparation d’Anthony Lopes, Moueffek voit le ballon lui revenir dessus, mais ne parvient pas à cadrer sa frappe. Très vite, les Lyonnais réduisent l’espace entre leurs lignes, et reprennent le contrôle de la possession grâce à un duo Caqueret-Mendes en grande forme au milieu de terrain. Aligné aux côtés de ses traditionnels compères Karl Toko-Ekambi et Tino Kadewere sur le front de l’attaque, Memphis Depay est le premier à se mettre en action. Si sa première frappe est bien captée par Jessy Moulin, le Néerlandais se met par la suite au service du collectif. Tireur de corner attitré de son équipe, il est à l’origine du premier but de Tino Kadewere (15e).

 

Dubois-Marcelo : CTRL+C / CTRL+V

Impeccable dans ses duels, Léo Dubois réalise une première période de grande facture, et se voit récompensé de deux passes décisives, aux 36e et 59e minutes. L’ex-nantais réalise deux centres millimétrés sur coup-francs, qui terminent tous les deux de la même manière : sur la tête d’un Marcelo monté aux avant-postes, et auteur d’un doublé. Déjà largement supérieurs à leurs adversaires en première période, où De Sciglio a même touché la barre, les Lyonnais le sont tout autant en deuxième mi-temps. Les Stéphanois sont privés de munitions, et ne parviennent pas à cadrer la moindre frappe. Seul Nordin trouve la barre transversale.

 

Tino Kadewere, au bon souvenir du match aller

Libérés, les Gones peuvent se permettre d’attaquer l’arrière-garde verte sans retenu. À vingt minutes du terme, Memphis Depay voit un espace s’ouvrir et sert Tino Kadewere. Le Zimbabwéen croise bien sa frappe et inscrit un deuxième but personnel, comme lors du match aller (68e). Mais le festival n’est pas terminé.

Très efficaces sur coups de pied arrêtés tout au long de cette soirée, les Lyonnais et Memphis Depay frappent une cinquième et dernière fois. Le Néerlandais tire un coup-franc en coin que le malheureux Bouanga dévie dans sa propre cage (82e). L’OL contrôle la fin de match, et se permet même de faire entrer ses jeunes (Diomande, Cherki, Bard et Gusto) pour terminer la rencontre.

Image

 

Lyon s’impose 5-0 dans le Chaudron, et enfonce encore un peu plus les coéquipiers de Timothée Kolodziejczak. Les Verts stagnent à la 16e place, et restent sous la menace du premier relégable. Les Gones confortent eux leur troisième place, et reviennent à deux petits points de Lille et du PSG.

 

Crédit photo : L’Internaute

 

Grégoire Allain

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire