Ligue 1

Ligue 1 : Marseille, une catastrophe hors de ses bases

Vaincu par Brest ce dimanche en fermeture de la 22ᵉ journée, l'OM s'enfonce un peu plus dans la crise. Désormais 9ᵉ à 10 points de leur adversaire du soir, les joueurs de Gennaro Gattuso n'ont gagné qu'un match à l'extérieur cette saison.

Pire équipe à l'extérieur cette saison. Le constat est simple, l'OM n'y arrive plus en dehors de ses bases. Seulement 7 points pris sur les 33 possibles cette saison pour Marseille à l'extérieur. Battu par Brest ce week-end, l'Olympique de Marseille s'enfonce un peu plus dans la crise. Plus proche du barragiste que du podium, les hommes de Gennaro Gattuso traversent une passe plus que difficile avec aucune victoire sur les 7 derniers matchs toutes compétitions confondues. La dernière victoire en Ligue 1 remonte au 17 décembre 2023 contre Clermont dans la douleur 2-1. À la fin de la rencontre contre Brest ce dimanche, Gennaro Gattuso a voulu s'excuser auprès des supporters au micro de Prime Video.

“Je veux m’excuser auprès de tous les supporters. C’est inacceptable. Il faut prendre nos responsabilités, je suis le premier responsable. Je demande pardon à nos supporters. Il nous manque une âme actuellement, et tout est plus difficile sans âme. On a touché le fond ce soir.  La vérité, c’est qu’on doit regarder derrière. On ne peut plus parler d’Europe aujourd’hui “.

Pau Lopez s'exprime et s'excuse

Forfait pour la rencontre, Pau Lopez s'est tout de même exprimé à la fin de la rencontre et a fait part de son désarroi dans des propos relayés par le journal l'Équipe.

“Aujourd'hui je suis là parce que je pense qu'on ne peut pas parler de foot. Je pense que c'est fini, terminé. Il n'y a plus d'excuses, plus rien. Je pense qu'on a décidé de se mettre dans la merde et qu'il faut assumer parce qu'il reste 3 mois, 3 mois qui seront compliqués. Il faut être honnête avec nous-mêmes, on ne mérite pas de porter le maillot de l'OM. Depuis que je suis arrivé à l'OM, c'est la première fois que je pense une chose comme ça. Porter le maillot de l'OM, ce n'est pas ça. Il faut l'assumer. Je suis fatigué de parler, de trouver des excuses. C'est fini. Terminé. Il faut assumer. Je m'excuse. On a touché le fond. On ne peut pas aller plus bas je pense. On est tristes, déçus, fatigués.”

France Ligue 1 21/04/24

N

Toulouse

Toulouse

2

Marseille

Marseille

2

UEFA Ligue Europa 18/04/24

V

Benfica

Benfica

0

Marseille

Marseille

1

UEFA Ligue Europa 11/04/24

D

Benfica

Benfica

2

Marseille

Marseille

1

France Ligue 1 05/04/24

D

Lille

Lille

3

Marseille

Marseille

1

France Ligue 1 31/03/24

D

PSG

PSG

2

Marseille

Marseille

0

Benatia cartonne Clauss

En interne, l'équipe dirigeante de l'OM semble avoir des différends avec certains joueurs du groupe. Sur Canal +, Mehdi Benatia n'a pas hésité à lancer une petite pique à Jonathan Clauss à qui il reproche certains problèmes de comportement.

 ”Je suis arrivé au mois de novembre. On m’a mis en garde sur deux, trois joueurs dont le comportement était parfois un petit peu limite. Jonathan faisait partie de ces joueurs-là. Je sais qu’il avait été reçu plusieurs fois dans le bureau du coach pour lui expliquer ce qu’on attendait un petit peu de lui, dans l’attitude, en tant que leader, international français. On pensait que le message était passé, malheureusement, ça ne l’était pas.”

L'ancien joueur du Bayern Munich a expliqué que la mésentente est survenue lors du match contre Monaco :

“Lors d’un match aussi important, on a envie de lui dire ‘il faut serrer les dents, ce n’est pas le moment de nous lâcher’ parce qu’il nous manque 10-12 mecs à ce moment-là. Quand on apprend que c’est un coup, donc rien de particulier, tout le staff n’était pas content. On se dit que le joueur voulait partir. Il n’y a finalement pas eu d’offre. Ok, il joue. On verra en fin de saison ce qu’il se passera. Depuis cette affaire-là, son état d’esprit est un petit peu mieux.”

Le Marocain est en remit une couche sur Prime Video, alors qu'il ne reste plus qu'un an et demi de contrat à l'ancien Lensois au sein de la cité phocéenne.

 

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut