Football

Ligue 1 : Pol Lirola délivre l’OM in extremis !

Au terme d’un match renversant, Marseille s’est imposé face à Lorient grâce à un but de Pol Lirola, dans les derniers instants (3-2). Cette victoire est très précieuse pour les Olympiens qui mettent la pression au RC Lens, 5e, qui joue demain face à Brest.

Toujours en course pour la 5e place, l’Olympique de Marseille recevait le FC Lorient ce samedi après-midi. Après la large victoire du Stade rennais sur la pelouse du SCO d’Angers, les hommes de Jorge Sampaoli se devaient de l’emporter. La tâche s’annonçait ardue face à des Merlus à la lutte pour le maintien.

Le coup parfait des Merlus !

Cette rencontre entre Marseillais et Merlus débute sur un rythme de sénateur. Les Phocéens font tourner le ballon sans parvenir à se créer la moindre occasion face à des Lorientais parfaitement organisés en défense. Arkadiusz Milik, le serial buteur de l’OM, n’a d’ailleurs que très peu de ballons à se mettre sous la dent.

Inoffensifs, les hommes de Jorge Sampaoli se montrent également très fébriles défensivement et offrent des boulevards aux Lorientais en contre-attaque. Les joueurs de Christophe Pélissier ne se font pas prier. Sur leur première incursion dans le camp olympien, les Bretons font mouche.

Bien servi par Andreaw Gravillon, Yoane Wissa réalise une folle remontée de terrain avant de servir dans le bon tempo Terem Moffi. Le buteur lorientais surprend la défense marseillaise apathique et trompe un Steve Mandanda impuissant (0-1, 19e).

La réaction des Phocéens se fait attendre. Les joueurs de l’OM ont le monopole du ballon, mais ne parviennent pas à inquiéter Matthieu Dreyer. Le portier des Merlus passe une première mi-temps plutôt tranquille.

Les Marseillais ne parviennent pas à se projeter et Florian Thauvin, replacé piston gauche en raison des nombreuses absences, semble complètement perdu sur le terrain. À la pause, les Lorientais tueurs en contre-attaques, mènent au score (0-1).

Crédits Photo : Twitter FC Lorient

Lirola, buteur providentiel de l’OM !

Dès le retour des vestiaires, les joueurs de l’OM se montrent beaucoup plus incisifs. Le changement de dispositif tactique de Jorge Sampaoli qui opte pour un 3-4-3, redonne des couleurs aux Phocéens. Très peu servi en première période, Arkadiusz Milik dévie un ballon de la tête vers Dimitri Payet. L’international français crucifie le gardien lorientais, d’une reprise de volée parfaite (1-1, 53e).

Les Marseillais repartent à l’attaque. Replacé sur l’aile droite de l’attaque phocéenne, Florian Thauvin est bien plus tranchant. Sur une magnifique action en triangle, Arkadiusz Milik transmet le ballon à Florian Thauvin qui sert en profondeur Pol Lirola. L’Espagnol ajuste parfaitement Matthieu Dreyer et permet à l’OM de renverser la vapeur (2-1, 56e).

Revigorés, les Phocéens mettent le feu à la défense lorientaise et sont à deux doigts de faire le break. Bien servi par une talonnade de Florian Thauvin, Dimitri Payet fait le crochet de trop et bute sur le gardien lorientais (63e).

Les hommes de Jorge Sampaoli s’exposent toutefois aux offensives des Lorientais. Sur une transversale complètement ratée de Florian Thauvin, Yoane Wissa amorce une contre-attaque et sert dans la profondeur Terem Moffi. L’attaquant lorientais ne tremble pas face à Steve Mandanda et signe un doublé (2-2, 70e).

Les Merlus repartent de l’avant et mettent en danger les Phocéens et Terem Moffi est dans tous les bons coups. Cette fois, le buteur du FC Lorient transmet le ballon à Armand Laurienté qui voit sa frappe repoussée par Steve Mandanda (74e).

Dans cette fin de rencontre, les Marseillais font le siège des buts de Matthieu Dreyer. Les Phocéens poussent pour aller chercher la victoire. Sur un bon décalage de Dimitri Payet, Pol Lirola décoche une lourde frappe à ras de terre qui trompe le portier lorientais. (3-2, 93e).

Crédits Photo : Faisal HQ

 

Porté par un excellent Pol Lirola, auteur d’un doublé, l’OM arrache in extremis un précieux succès face à Lorient (3-2). Les Phocéens se replacent dans la course pour la Ligue Europa, tandis que les Merlus devront encore batailler pour leur maintien.

 

Crédits de l’image de une : Faisal HQ

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire