Football

Ligue 1 : Un OL déchaîné éparpille des Nantais démobilisés

C’était une des affiches qui semblait les plus déséquilibrées de cette deuxième partie du multiplex de cette 17è journée, et le moins que l’on puisse dire est que les hommes de Rudi Garcia n’ont pas laissé beaucoup d’espoirs à des Canaris bien mal en point. La sentence va être dure à accepter pour les Nantais qui permettent à leurs adversaires du soir, supérieurs dans tous les compartiments du jeu, de se hisser sur la première marche du podium. Une vraie performance pour les Lyonnais et la meilleure façon d’aborder la période de trêve de fin d’année. 

 

Un premier acte à sens unique

Miraculés dimanche dernier lors de leur opposition à domicile face à Angers en égalisant à la toute dernière seconde, les Nantais arrivaient au Groupama Stadium comme outsiders face à des Lyonnais dans une forme et une série exceptionnelle, et une efficacité offensive de retour à son plus haut niveau.

Très rapidement, trop rapidement pour les visiteurs, ce sont les rhodaniens qui sont les plus entreprenants et qui prennent l’avantage dès la 4è minute grâce à l’inévitable Karl Toko-Ekambi, devenu essentiel dans le dispositif lyonnais.

Avec douze tirs dans le premier acte, les Lyonnais se détachent juste avant la pause, grâce à Tino Kadewere et au brésilien Paqueta. 3-0 à la pause, l’issue du match ne fait aucun doute, des sourires se devinent déjà sur les visages de Lyonnais détendus.

Des Lyonnais nouveaux leaders, le FC Nantes continue de sombrer 

C’était l’enjeu de la rencontre, en cas de victoire, les Lyonnais étaient assurés, en cas de différence de but favorable, de passer les fêtes en tête de Ligue 1, c’est désormais chose faite avec une victoire qui assure le plein de confiance pour les Lyonnais.

Avec une seule défaite en dix-sept journées, les coéquipiers de Memphis Depay peuvent croire au titre, dans une phase retour sans compétition européenne et grâce à un des effectifs les plus fournis des concurrents au Paris Saint-Germain.

Du côté des Nantais, la rumeur qui envoyait Raymond Domenech sur le banc canari n’étant toujours pas officielle, il reste au club de Waldemar Kita deux semaines pour se reconstruire avant de glisser vers une zone de relégation qui ne fait que s’approcher.

Un succès net et sans bavure 3-0, une mi-temps de haut vol puis 45 minutes dans la gestion, les Lyonnais ont assuré l’essentiel et peuvent donc viser haut pour les 21 journées restantes et à commencer dès le 6 janvier avec la réception du RC Lens.

Crédits Image à la Une: Twitter / OL

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire