Ligue 2

Ligue 2 : du suspens à tous les étages !

Après une 24ᵉ journée sous le signe du suspense, la Ligue 2 BKT a désormais un nouveau leader, l'AJ Auxerre. À la lutte avec Angers, les Bourguignons ne devront pas faiblir. En bas, la lutte pour le maintien se resserre.

Auxerre prend la tête, Laval recolle au podium, Dunkerque enchaine. Cette 24ᵉ journée de Ligue 2 BKT a offert beaucoup de surprises ce week-end à l'amorce d'un sprint final haletant à tous les étages du championnat.

Auxerre et Angers se tirent la bourre

En ouverture de cette 24ᵉ journée, Auxerrois et Angevins se sont livrés bataille pour la place de numéro 1 dans l'antichambre du football français. À ce jeu-là, c'est Auxerre qui repart grand gagnant malgré l'infériorité numérique. Les hommes de Christophe Pelissier mettent fin à trois matchs nuls consécutifs et laissent Angers plonger dans le doute. De leur côté, les Scoïstes enchainent une troisième défaite de rang à l'extérieur après avoir été défaits par Bastia et Bordeaux début 2024.

Les deux formations ne sont séparées que d'un point et la lutte pour le titre devrait se jouer entre les deux. Depuis le début de la seconde partie de saison, les Bourguignons semblent avoir l'avantage. Meilleur attaque du championnat avec 44 buts inscrits, Auxerre met également Angers dans le rétro quand il faut aborder les occasions créées pendant la rencontre (37,8 XG contre 33,7 pour le SCO).

Défensivement par ailleurs, avantage AJA sur les occasions concédées durant la rencontre. Christophe Pelissier a concédé 7,03 Xg de moins que son homologue Angevin. Ce qui veut dire qu'Auxerre subit beaucoup moins que le SCO cette saison.

Laval recolle, Grenoble se fait peur

Avec un match nul à Valenciennes, Laval fait finalement une bonne opération face à Grenoble dans la lutte à la 3ᵉ place. Longtemps leader en début de saison, les Tangos s'accrochent au top 5 et profitent du faux pas du GF38. Les hommes de Vincent Hognon ont été battus à Bordeaux sur la plus petite des marges (1-0). L'entraineur Isérois a fait part de sa frustration après la rencontre en conférence de presse :

“Je suis déçu. Il y avait beaucoup mieux à faire. On a raté notre premier quart d’heure. On a été surpris par l’intensité des Bordelais alors qu’on le savait. On n’a pas été bon techniquement : on aurait pu faire mieux sur la durée, mais sur ce premier quart d’heure, on faisait deux passes et on leur rendait le ballon. Après, ils avaient plus d’espaces, mais on a su rivaliser, on a eu beaucoup d’occasions. Comme tous ces matchs globalement serrés, la différence se fait sur l’efficacité. À l’aller, on a gagné alors que ça avait été plus dur, c’était une meilleure équipe avec David Guion. On a eu plus qu’à l’aller et on repart avec 0 point. Il y a eu un miracle avec le retour de Biumla, le gardien a fait le meilleur match d’un gardien de Bordeaux depuis le début de saison.”

Grenoble rate une belle occasion de rattacher le wagon de tête et reste à 6 points d'Angers. Le GF38 doit trouver plus d'efficacité devant le but. Maladroit ce week-end, Grenoble est pourtant l'équipe qui cadre le plus en championnat derrière Bordeaux (109 tirs cadrés pour 279 tentés, soit 39,1%, le plus gros pourcentage du championnat).

Côté Laval, le problème réside dans les rencontres à domicile. Francis le Basser n'est plus la forteresse imprenable. 13ᵉ équipe à domicile, les Tangos n'ont gagné que 5 fois à la maison cette saison. Le dernier succès remonte au 30 septembre dernier contre Valenciennes (1-0).

Un maintien au couteau

La lutte pour le maintien est féroce en championnat. Avec à nouveau 4 descentes cette saison, la lutte se jouera jusqu'à la dernière journée. Valenciennes, lanterne rouge, 15 points, semble partir de plus loin et compte 9 points de retard sur Troyes, premier non relégable. Devant, l'USL Dunkerque réalise un retour en trombe. Les Nordistes sont invaincus en championnat sur cette année 2024 et ne comptent que 3 points de retard sur Troyes.

Les hommes de Luis Manuel Ferreira De Castro ont glané la première victoire à domicile de leur saison le 23 janvier contre Ajaccio. Ils ont récidivé quelques semaines plus tard contre Saint-Etienne. Avec 20 buts marqués, l'USLD est la 9ᵉ meilleure attaque du championnat, mais doit retrouver de la solidité défensive (34 buts encaissés, 4ᵉ pire défense). Comme l'an passé en National, Dunkerque semble démarrer un nouveau championnat en deuxième partie de saison.

Ligue 2
# Equipe J V D N +/- Points
1 Auxerre

Auxerre

33 17 10 6 25 61
2 Angers

Angers

33 17 7 9 13 58
3 St Etienne

St Etienne

33 17 6 10 15 57
4 Paris FC

Paris FC

33 14 10 9 7 52
5 Rodez Aveyron

Rodez Aveyron

33 13 11 9 9 50
6 Pau

Pau

33 13 11 9 7 50
7 Laval

Laval

33 13 10 10 -1 49
8 Caen

Caen

33 14 6 13 2 48
9 Guingamp

Guingamp

33 12 11 10 6 47
10 Grenoble

Grenoble

33 11 12 10 3 45
11 AC Ajaccio

AC Ajaccio

33 12 9 12 -3 45
12 Amiens

Amiens

33 10 14 9 -3 44
13 SC Bastia

SC Bastia

33 12 8 13 -5 43
14 Bordeaux

Bordeaux

33 11 9 13 -6 41
15 Dunkerque

Dunkerque

33 11 8 14 -13 41
16 Annecy

Annecy

33 10 9 14 -2 39
17 Troyes

Troyes

33 8 11 14 -8 35
18 Concarneau

Concarneau

33 9 8 16 -13 35
19 US Quevilly

US Quevilly

33 6 15 12 -3 33
20 Valenciennes

Valenciennes

33 2 11 20 -30 17

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut